Bienvenue dans ma joyeuse bulle !

Ma mission : Réveiller la puissance féminine et  montrer le chemin de la résilience.

 

Dans la société patriarcale qui est la nôtre, la majorité des femmes a grand besoin de se remettre au centre. S’accorder du temps, se redonner l’importance qu’on mérite et aligner sa vie avec ses valeurs devient alors essentiel. Mais en pratique, rares sont celles qui entrent réellement dans le feu de l’action !

Cela dit, si tes douces ailes de petit scarabée t’ont amené jusqu’ici, c’est parce que je suis sûre que toi, tu es prête à y aller à fond les ballons !

Sauf que pour l’instant, tu as un petit – mais très pénible – caillou dans ta chaussure qui t’empêche d’aller de l’avant :

 

  • Tu es persuadée de ne pas avoir le temps d’implémenter les changements de vie nécessaires pour te redonner toute ta place. Tu te laisses littéralement happer par la routine (#lavevaisselleàvider #taxipourenfants) et tu finis par t’auto-convaincre que c’est cuit, ça sera pour dans une autre vie.
  • Tu penses que le coaching, ce n’est pas pour toi. Tu ne te reconnais pas dans ce que proposent la plupart des coachs ! Trop de « féminin sacré », trop d’agressivité – tu ne parviens pas à trouver le juste milieu qui te ferais tant de bien ! Tu préfères abandonner, convaincue que la solution qui te conviendrait n’existe pas.
  • Tu n’arrives à identifier les choses qui coincent dans ton existence . Celles qui t’empêchent d’aller de l’avant. Tu ne parviens pas à dépasser les évènement douloureux de ton passé, que tu portes à bout de bras et qui t’épuisent littéralement. De plus, c’est la crise d’angoisse assurée quand tu essaies de chercher des alternatives pour te sentir mieux. Du coup, tu préfères largement rester dans le giron des bonnes vieilles habitudes rassurantes : au moins, tu es en terrain connu !

Et si la solution était à portée de main ?

Et si tu décidais de changer de perspective en commençant à te focaliser sur les bonnes solutions plutôt que sur les problèmes ?

 

  • Tu peux retrouver le chemin de la puissance féminine en te redonnant l’importance que tu mérites et en revoyant le sens de tes priorités.
  • Tu peux faire la paix avec ton passé en identifiant tes leviers de résilience – afin qu’il ne définisse plus la personne que tu es.
  • Tu peux impulser le changement de ta vie en trouvant quelles sont les solutions qui te correspondent vraiment – et qui te font te sentir bien au quotidien.

Et si tu avais simplement besoin de quelqu’un qui te guide et te donne une bonne tape dans le dos afin que tu empruntes la bonne direction ?

Le fait de se remettre au centre, de laisser exploser toute sa puissance féminine est souvent vu comme une sorte de Mont Blanc puissance 35 000, une montagne infranchissable qui n’est réservée qu’à quelques alpinistes chevronnées. Or, ce que tu ne sais pas encore, c’est que tu fais simplement face à une énorme illusion d’optique ! Et c’est là que j’entre en scène 😊

Parce que tous ces doutes et ces appréhensions qui te traversent…ont été les miens un jour ! Je sais parfaitement quels sont les mauvais raccourcis, les fausses bonnes idées et les panneaux dans lesquels il ne faut pas tomber, au risque de se décourager. En gros, je suis la guide de randonnée en charge d’exploser le leurre de l‘immense montagne, et qui va aiguiller ton chemin à travers quelques petits vallons à franchir, avant que tu ne puisses voler de tes propres ailes.

Avant toute chose, laisse-moi te conter mon histoire – telle une mystérieuse femme druide au bord d’un feu de camp ! Il est important pour moi de te partager mon expérience, à propos de tous ces questionnements qui sont les tiens, mais qui ont aussi été les miens un jour. J’ai aussi à cœur de t’expliquer en détail comment j’ai envie d’aider les femmes à se redonner toute l’importance qu’elles méritent – et à les accompagner sur le chemin de la résilience. Toutes ces choses me parlent…vu que je suis moi-même passée par là !

 

 *Générique de New-York Unité Spéciale*

Je m’appelle Manon et je suis la fondatrice de Manon Woodstock. Je suis elle, elle est moi.

Après l’obtention d’une licence tout à fait quelconque, je me suis lancé la tête la première dans le dangereux monde du travail…ce qui n’a occasionné qu’un désalignement profond et multiples burnouts. C’est bien simple : je ne m’y suis jamais sentie à ma place. Après avoir atteint le point de non-retour (taper “changer de vie” sur Google a été un véritable électrochoc – je me suis dit “là, ma vieille, tu es vraiment au bout du rouleau” 😛), j’ai fini par ressentir le besoin de me reconnecter à ce que j’étais au plus profond de moi. Que j’avais besoin de m’autoriser à briller, à assumer l’immense puissance nichée au fond de moi.

 

Un premier coaching a tout changé : j’ai décidé que ça serait l’écriture, ma passion de jeunesse allègrement endormie à coup de pseudo “responsabilités d’adulte”, ou rien ! Mon don pour la transmission ainsi qu’un humour disons…particulier ^^ sont ensuite entrés dans la danse. C’est ainsi que le blog ‘Manon Woodstock’ est né.

 

Ma peur de ne pas être à la hauteur a vite laissé place à l’éclate la plus totale, ainsi qu’à de nombreux et joyeux partages à propos de mon cheminement personnel. J’ai commencé à y parler d’écologie du quotidien, de psychologie, de voyages, de ce qui me faisait envie…Avant de me recentrer sur la puissance féminine et sur la capacité de résilience formidable qui réside en chacune d’entre nous.

 

La résilience, moi, c’est un truc qui me connaît bien. Parce qu’en vrai, je crois que j’ai survécu à tout. A un parent psychologiquement maltraitant et toxique, à du harcèlement scolaire, à une agression sexuelle, à une fausse couche, à des deuils, à un conjoint abusif, à des licenciements, à de multiples reconversions professionnelles…J’ai toujours été impressionnée par ma capacité à rebondir à chaque merdouille qui me tombait dessus, persuadée que chacun en était capable avec autant de facilité. Sauf que les années m’auront appris que non – et que je tenais là mon plus grand talent. En alliant mon expertise en résilience et ma passion pour l’empouvoirement des femmes, j’ai pu ainsi développer une approche bien à moi – toujours teintée d’humour et de non-culpabilisation (parce que merde, on n’est quand même pas là pour se faire engueuler, non ?).

 

Tous les échanges que j’ai eu avec les femmes qui m’ont approchée ces 10 dernières années et mon activisme féministe m’ont convaincue de concrétiser mon envie de transmettre et de trouver des solutions pour leur rendre le pouvoir qu’elles méritent. Après des années à ressasser toutes mes expériences négatives, à restreindre ma puissance féminine et à vivre pour le autres, je suis fière de dire qu’aujourd’hui, je me suis plus que jamais remise au centre et que j’incarne toute la puissance qui me caractérise. Ma manière de voir les choses est transformée. Je suis alignée, importante, je m’accorde tout le temps dont j’ai besoin, j’ose exprimer ma voix et être moi-même, et ce, malgré ma toute récente maternité !

Sauf qu’après cette phase de blogging intensif couronné de succès, j’avais pour ainsi dire fait le tour de la question. Cette aventure éminemment positive n’avait pas réglé le principal problème : j’étais toujours une salariée malheureuse, allant à l’encontre de toutes ses valeurs – juste pour payer le loyer. Cette seconde prise de conscience aura eu le mérite de me faire voguer doucement vers la seule conclusion qui s’imposait : être une gentille petite employée, ce n’était définitivement pas pour moi ! Alors, et pourquoi pas faire le grand saut ? Mais carrément, allons-y !! Rebel forever 😉

 

Un deuxième coaching (pour lequel j’ai tapé des trucs nettement moins désespérés sur Google !) m’aura doucement conduite à développer un projet d’auto-entreprise chevillé à mes valeurs et permis d’accéder à mon “pourquoi” profond. Mes années de blogueuse m’avaient amenée à rencontrer tellement de femmes perdues, ayant une profonde envie de changer, mais ne sachant pas par où commencer ou étant persuadées de ne pas en avoir le temps…Il ne m’en a pas fallu plus pour prendre une direction franche. C’était décidé, je voulais aider et accompagner des femmes pour leur redonner l’importance qu’elles méritent et de leur permettre de surpasser les épreuves que la vie met sur leur chemin.

Quelques secrets inavouables sur Manon Woodstock

  • Je suis maman d’un tout petit bout de chou d’un an et je vis à Metz, dans l’Est de la France, avec Ludo – mon adorable conjoint – qui est aussi ma muse d’écriture à ses heures perdues.
  • Je pratique l’escalade et j’adore ça. Je suis une grimpeuse dans l’âme : falaises, murs, blocs, tant qu’il y a des prises auxquelles s’accrocher, rien ne me résiste !
  • Je suis boulimique de lecture et le pire, c’est que TOUT m’intéresse ! Romans littéraires, BDs, policier, épouvante (Stephen King, mon dieu !), autobiographies, nouvelles, romans historiques, fantasy, magazines – je ne m’arrête absolument jamais 😉
  • J’aime le Rock’n’Roll avant toute chose, même si je suis très ouverte à tous les styles de musique. Je suis aussi bassiste à mes heures perdues – quand j’arrive à caser quelques sessions dans mes folles semaines !
  • J’adore manger. Cuisines du monde, alternatives végétariennes et vegans, pâtisserie, street food…Tout ce qui est comestible me passionne. (et pour tout avouer, je suis particulièrement obsédée par les frites ^^)
  • Je suis extrêmement curieuse et ivre de découvertes – ce qui fait que je peux parfois être un peu hyperactive. Mes semaines vont à 3000 à l’heure et je suis souvent par monts et par vaux. Le seul domaine que je trouve inintéressant, c’est la physique-chimie, essentiellement parce que ça serait comme d’enseigner la mécanique des fluides à un Maine Coon : je n’y comprends rien et je ne me sens pas concernée 😛

Ma vision est d’impulser un changement sain dans la vie des femmes que j’accompagne – pour qu’elles puissent libérer leur puissance féminine.

Ne nous leurrons pas : à l’heure actuelle, la charge mentale pèse encore grandement (et c’est un vrai problème) sur leurs épaules ! Alors quand vient l’heure de s’accorder du temps et de trouver une manière d’être mieux dans ses baskets, elles ne parviennent pas à sauter le pas, alors qu’elles sont souvent déjà au bord du pétage de plomb. En parallèle des combats féministes que je m’efforce de mener pour que les choses changent, j’ai réalisé que mon envie profonde était que ces femmes puissent s’épanouir au maximum dans leur vie – et qu’elles réapprennent à s’écouter.

La méthode Manon Woodstock

 

Accompagner les femmes dans la libération de leur pouvoir au travers d’un accompagnement puissant et fun.

Cela te surprendra peut-être, mais mes clientes…se ressemblent beaucoup !

 

  • Elles ont envie de se redonner de l’importance et se sont rendues comptes à quel point elles s’oublient au profit des autres.
  • Elles veulent participer au changement de la société, et clamer haut et fort l’importance primordiale des femmes.
  • Elles ont ce besoin débordant d’avoir une vie alignée, mais se sentent complètement perdues.

 

Je reçois généralement un SOS en bouteille de leur part à deux étapes clefs de leur prise de conscience :

 

  • Le réveil brutal : un évènement X ou Y survenu dans ta vie te fait prendre conscience à quel point tu te limites et tu ne t’accordes pas toute la place que tu mérites. Tu as profondément envie de réveiller ta puissance féminine et de te remettre au centre. Tu as déjà trouvé quelques alternatives, tels que les cercles de femmes, mais tu ne te reconnais absolument pas dans cette mouvance qui prône le féminin sacré. Tu te sens à côté de la plaque tant ils te donnent l’impression qu’il n’existe aucune solution pour toi !
  • L’éparpillement improductif : tu ne te réservais pas assez de temps pour te sentir plus alignée, et qu’il fallait changer rapidement. Le problème, c’est que tu vas dans tous les sens, tu essaies 50 choses à la fois et tu n’arrives pas à pérenniser les comportements vertueux que tu mets en place (en gros, tu craques, tu ouvres un paquet de Malteser et tu te vautres sur ton canapé d’apitoiement).
    .

A chacune de ces étapes, mes clientes tombent dans deux travers qui s’opposent : certaines remettent sans cesse le changement au lendemain, essentiellement par peur de ne pas avoirle temps et parce que changer, ça fait peur (BOUH 😛 !). D’autres tentent une multiplicité de méthodes d’un seul coup sans écouter ce qu’elles veulent vraiment – ce qui les mène inévitablement au burnout (et donc à tout arrêter) ! Dans les deux cas, c’est beaucoup d’angoisse et de questionnements pour une efficacité proche de zéro.

Ce que l’on a tendance à oublier, c’est que non seulement une solution ne peut pas convenir à tout le monde, mais il y en a aussi beaucoup trop : il faut défricher et aller à l’essentiel.

C’est pour cette raison que j’ai créé une méthode d’accompagnement exclusive avec laquelle chaque femme peut trouver sa solution – sans avoir un véritable catalogue Les 3 Suisses sous les yeux.

Cette méthode combine :

Authenticité

Liberté

Bienveillance

Simplicité

Puissance féminine

Humour

Ouverture d’esprit

Et surtout, pas de culpabilisation !

Au-delà du sens que mes clientes retrouvent au travers de mes accompagnements, j’ai aussi constaté avec bonheur qu’elles en ressortaient libérées d’un énorme poids – avec une vision de la vie complètement transformée. C’est beau, hein ? Tu les vois voler, les petits papillons 😀 ?

 Mon but ultime est d’aider les femmes à se remettre au centre de leur vie, afin de libérer leur pouvoir et d’actionner leurs leviers de résilience – ce que j’ai le bonheur de vivre aujourd’hui !

Tu es motivée à enclencher la dynamique du changement et à déployer ta puissance féminine ? je suis prête à t’apporter mon aide !
pouvoir féminin