Bonjour les petits loupiots !

Comment allez-vous en ce tout début de semaine ?

Personnellement, tout roule – et je dois dire que j’ai très envie de profiter de cette bonne humeur du jour pour aborder un énième sujet qui fâche un peu…ben oui Madeleine, et si on parlait de temps, pour changer ?

Ahhh non, pas du temps qu’il fait ! On a déjà toutes et tous coché cette case en croisant notre voisin du 4ème dans l’escalier ce matin (ce truc est incompréhensible – mais d’où vient ce réflexe de parler front anticyclonique dès que l’on croise quelqu’un que l’on n’a pas spécialement envie de voir ?? C’est terrible !! La vie en communauté ou comment devenir des Sébastien Folin en puissance 😆 )…Ce matin, j’ai plutôt choisi de vous parler de temps en tant (ha ha, pardon, je sors 😀 ) que petites graines s’écoulant dans un immense sablier.

C’est THE argument numéro un à décharge qui est régulièrement avancé par mes clientes idéales et je dois dire que je suis peu à peu devenue experte à ce sujet…Pour aller plus loin, je crois même que cette raison est invoquée à tort et à travers par une majorité de la population quand on leur cause écologie !

Jaipaltemps. C’est tout, c’est comme ça, l’agenda est bouclé – tout est verrouillé, j’ai mon ainé à emmener à son club de Sudoku le lundi et au théâtre le jeudi, la petite à déposer à son cours d’Aquaponey le mercredi – le panier à linge vomit encore plus qu’un adolescent après sa première cuite – faut préparer à bouffer – y a le teckel à aller balader dans le lotissement. IMPOSSIBLE d’écologiser mon quotidien j’te dis, je suis déjà au bord de l’éruption !!

Oh mais j’entends bien mon petit 😉 Et si on déconstruisait un peu toutes tes croyances établies ensemble, et qu’on t’en trouvait du temps ? Est-ce que ça te ferait plaisir ? Aller, laisse-moi te présenter 3 raisons pour lesquelles tu perds un temps fou au quotidien – et te donner les solutions, of course, qui te permettront de remplir à nouveau ton sablier par brouettes.

Le syndrome de la personne parfaite

Commençons par un très grand classique.

De nos jours, une des plus grosses fuites de temps vient du fait que la société nous incite en permanence à la perfection. Au travail, à la maison et en dehors : il faut être nickel chrome sous tous les angles. Avoir 2 enfants au minimum qui font tous les deux plusieurs activités et qui réussissent à l’école, voyager à l’étranger 2 fois par an, avoir une super carrière, manger bio, frais et fait maison, être physiquement irréprochable…en somme, un personnage névrosé de série qui va finir par assassiner tous ses voisins à coup de pelle à la moitié de la saison 2.

Je vais te dire une bonne chose que tu peux te tenir pour dite : la perfection n’existe pas. C’est une vue de l’esprit. C’est un idéal que l’on te met devant les yeux pour que tu ne t’arrêtes pas de surconsommer ! C’est pratique, comme ça, pas le temps de réfléchir 🙂 Sont fort ces politiques et ces industriels !!

Commencer à gagner du temps, ça sera tout d’abord accepter que tu es très loin de la perfection – et que de toute façon, la perfection, c’est chiant au possible. On s’ennuie avec les gens « parfaits ». Accepte d’être cette personne qui choisit parfois la facilité pour se préserver un peu, qui en fait moins pour avoir plus de temps de qualité à disposition, qui a un peu de bidoche, mais qui le vit plutôt bien. Sois toi-même ! Tu ne seras jamais cette personne imaginaire que l’on ne voit que sur papier glacé – et c’est très bien comme ça ! Sache même que tu me plais, l’ami.e 😉

Arrêtons de creuser nos propres tombes

Encore un truc que je constate bien trop fréquemment…Cette tendance qu’a l’être humain à creuser sa propre fosse et à s’enterrer tout seul me fascinera toujours autant.

Combien de personnes j’entends se plaindre de ne pas avoir de temps, mais qui inscrivent leurs gamins à 23 activités différentes toute l’année ? Qui se créent de toutes pièces un emploi du temps de ouf avec cours de gym, séances de manucure et j’en passe et des meilleures – mais le pire, c’est qu’elles ne le font même pas par plaisir ! C’est juste parce que la société dit qu’il faut faire tout ça pour être un être humain convenable. Et si on recommençait à respecter son propre rythme et à faire ce qui nous plaît vraiment à nous ?

Un bon début sera de réduire les activités de toute la famille. Une chacun, c’est amplement suffisant, non ? Si vous souhaitez en faire plusieurs, pourquoi ne pas grouper et trouver quelque chose qui satisfait tout le monde et qui nécessite donc moins d’allers-retours ?

Pour cette histoire d’emploi du temps blindé, avez-vous vraiment envie de suivre ces cours de gym ou de passer 4 heures par mois à vous faire faire les ongles ? Si oui, tant mieux…mais si votre truc à vous, c’est plutôt la natation et que concrètement, avoir les ongles couverts de strass vous en touche une sans faire bouger l’autre – et que vous faites ça juste pour faire comme tout le monde…pourquoi se forcer et perdre tout ce temps pour quelque chose qui ne vous botte même pas ? Simplifiez donc votre emploi du temps !

Soyez vous-mêmes et surtout, restez dans la simplicité.

Utilisons notre temps en conscience

Vous passez des heures par semaine dans les hypermarchés et vous détestez ça ? La seule vue de votre panier de repassage sur le point de se déverser et de vous engloutir sous une marée de culottes et de polos en tout genre vous sape le moral ? Pourquoi ne pas voir les choses autrement ?

Et si vous alliez faire vos courses ailleurs, dans un environnement agréable, pour changer ? Pourquoi n’iriez vous pas tester l’AMAP du coin, de laquelle vous ressortirez en 5 minutes avec une cagette remplie de fruits et légumes frais ? Pourquoi ne pas aller visiter ce petit magasin de vrac tout proche ou aller directement taper à la porte de ce petit producteur de fromage à 10 minutes de chez vous ? A force d’être obnubilé par la seule et unique manière de faire que la société nous dicte, on finit par ne plus voir tout le temps que ça nous prend. Personnellement, je n’ai jamais utilisé aussi peu de temps à faire mes courses que depuis que j’ai arrêté les virées du week-end en hyper ! Et c’est quand même bien moins chiant !

Pour le point repassage…et si vous vous lanciez le défi de ne plus repasser pendant rien qu’une semaine ? Pour ma part, j’ai totalement arrêté depuis pas loin de 5 ou 6 ans…et personne ne m’a jamais fait aucune remarque. Rappelez-vous qu’une fringue, c’est fait pour vivre dedans – et que quoi qu’il en soit, c’est froissé 5 minutes après enfilage. Est-ce que ça vaut vraiment tout ce temps perdu ? Brisez toutes vos croyances limitantes et essayez !

Ici, je n’ai cité que quelques exemples parmi tant d’autres – mais quelle que soit la situation, l’objectif sera bien de se mettre à utiliser son temps en conscience. La meilleure manière de procéder sera de se demander « Est-ce que j’ai envie de faire ça ? ». Si c’est NON, y-a-t-il une solution alternative qui me permettrait de ne pas le faire ou de rendre cela plus agréable ? Posez-vous la question pour tout ce qui vous prend du temps ET vous fait chier…croyez-moi, vous allez pouvoir gagner un temps fou avec quelques modifications très simples !

Ce qui ressort en majorité de tout ce que je viens de dire, c’est que je crois qu’il est primordial de choisir ses contraintes en conscience – et d’arrêter de se bourrer d’impératifs qui ne nous ressemblent pas. Parce que c’est aussi ça écologiser sa vie : choisir à quoi on consacre du temps en fonction de qui l’on est.

Et vous les cocos, que pensez-vous de ce travers typiquement humain qui consiste à se contraindre en permanence ? Avez-vous des astuces pour réussir à gagner du temps simplement et à se détacher de ses contraintes incessantes que l’on se fixe ? Je tortille du popotin tel un caniche rien qu’à l’idée de vous lire 😛 !

Je vous embrasse fort.

Lapin blanc à l’heure et Contraintes mûrement choisies.

12249458-8BCB-408C-B42F-4DCFCFF60B07