Le coin des inclassables

Vidéo – Les préjugés sur les Millenials : Manon Woodstock sort le bazooka !

Salut la compagnie 🙂 J’espère que tout le monde se porte bien !

Petite vidéo postée à la va-comme-je-te-pousse…parce que…lâcher-prise les cocos, toujours !!!

Aujourd’hui, j’ai décidé de revenir en détail (ha ha ! Je voulais faire court et sans vous casser le moral…j’ai fait *aheum*…très long et détaillé 😛 ) sur le contenu d’une formation que j’ai reçue au travail. On y parlait biais générationnels et caractéristiques propres à chacune – avec une odieuse tendance à surligner les défauts de la génération Y (dont j’ai le plaisir de faire partie) au Stabilo Boss Jaune Fluo…C’est donc une Manon Woodstock pas contente DU TOUT qui dézingue un à un tous les préjugés qu’elle a pu entendre et qui vous donne son point de vue inédit sur la question.

Je tiens à souhaiter bon courage aux braves qui voudraient regarder cette affreuse tartine en une seule fois, mais pour les autres, je vous ai préparé un petit sommaire de derrière les fagots – comme ça, vous faites comme voul’voul’ et vous avez la possibilité d’avancer et de regarder uniquement ce qui vous intéresse et/ou d’y revenir plus tard si vous êtes de grand.e.s malades 😉 Voici, sous vos yeux esbaudis :

  1. Introduction [0.00 – 6.31]
  2. Maudit impact ! [6.32 – 14.40]
  3. Vade Retro Smartphone ! [14.41 – 22.36]
  4. Génération instable [22.37 – 31.16]
  5. Un manque de résilience ? [31.17 – 36.40]
  6. La vie privée, c’est surfait ! [36.41 – 52.04]
  7. Conclusion (enfin !) [52.05 – 55.22]

(Je constate quand même que Youtube ADORE me faire paraître DINGO sur les previews 😆 )

J’attends vos retours, réactions et questions avec la plus grande des impatiences.

Je vous embrasse très fort.

Anciens Temps Fantasmés et Génération Alphabet !

Manon Woodstock


PS: l’article que j’avais déjà rédigé sur la génération Y – dans lequel j’avais répondu à ce cornichon de Pascal de Lima est le suivant, si ça vous intéresse 🙂

14 réflexions au sujet de “Vidéo – Les préjugés sur les Millenials : Manon Woodstock sort le bazooka !”

  1. Coucou ! Je n’ai pas encore pu visionner ta vidéo (je suis en pause là mais au boulot donc pas évident lol ;-)) Par contre je suis allée lire ton article de l’année dernière ! Excellent, comme d’habitude ! J’imagine que ça spoile un peu et que ça donne une petite idée du contenu de ta vidéo que je suis impatiente de voir (surtout quand je vois comme tu étais remontée ;-)) Il me tarde de t’entendre (je vais te découvrir sous ce format vidéo). En tout cas, j’aime bien ta vision des choses, ta vision du travail, du respect, de la reconnaissance, du bien-être… en fait je pense qu’on a tous envie de ça ! Soit on se bat direct pour l’avoir (a priori c’est le cas de la génération Y), soit on attend d’avoir bien morflé pour essayer de changer (ça ressemble plus à ma génération, la X, avec des changements et des remises en question qui arrivent par exemple vers la quarantaine ;-)) soit on critique et rabaisse ceux qui le réclament et le mettent en avant parce qu’on n’a pas le courage de changer (ça ressemble à l’auteur de l’article dont tu parlais). En attendant d’aller approfondir tout ça, je t’envoie de grosses bises !

    J'aime

    1. Hello Séverine, un grand merci pour ton commentaire et pour tes gentils compliments 🙂 Cet article donne en effet un petit aperçu du contenu de ma vidéo – mais le temps passant et les formations / workshops dézinguant les millenials et la génération Z à coup d’AK47 se succédant, je suis de plus en plus vénère ^^
      Pour ce qui est d’une vision plus apaisée du travail, je crois en effet que toutes les générations commencent à tendre vers cela (je ne crois pas que ça soit forcément propre aux générations Y et Z), et la différence que tu pointes avec la génération X est très intéressante, car cela montre bien l’influence que peuvent avoir les générations d’avant et d’après. Si tu fais partie de la génération X, cela signifie que tes parents étaient probablement des Baby Boomers, qui étaient encore pour beaucoup très marqués par la notion de sacrifice au travail et ça influence forcément – les changements prennent plus de temps (mais ils arrivent 😉 et c’est une excellente chose ! Mieux vaut à la quarantaine que jamais !)…Bref, il y a beaucoup à dire et à apprendre de nos modes de fonctionnement mutuels !
      Je te souhaite une belle semaine 😉

      Aimé par 1 personne

  2. Hello ma puce, j’ai visionné ta vidéo . Je suis d’accord quant au fait de ne pas vouloir à tout prix enfermer les gens dans des cases, bref de les catégoriser en fonction de leur année de naissance et de leur préter des traits communs. Ce n’est que du marketing social (tu me diras, cela nourrit toute une profession!) . Je pense que bien d’autres facteurs entrent en ligne de compte : l’éducation, les études, la CSP, le vécu de chacun…et sont déterminants dans la construction d’un parcours professionnel. Tout cela pour dire que la jeunesse est très diverse et il faut résister face à l’image qu' »on veut » nous renvoyer !
    Garde ton sens critique ;o))
    Je pense que l’évolution de la société s’accélère avec le numérique (tu parlais des NTIC) et les jeunes s’adaptent sans doute plus vite à ces changements que les « seniors » (normal, ils n’ont connu que cela).
    Les entreprises doivent s’adapter à ces changements sociétaux et leurs pratiques managériales doivent évoluer : certaines boîtes sont en avance (co-working, télétravail,nomadisme…), d’autres sont à la traîne… Tout le monde est d’accord sur le discours, mais il faut traduire cela dans le quotidien. De toutes façons, c’est inéluctable…donc il faut pousser dans ce sens .
    En résumé, pour s’engager et se sentir bien au travail, les millenials comme les autes salariés, ont besoin de sens, d’autonomie, d’écoute, d’ un environnement de travail souple et d’un équilibre VP/VP : RIEN QUE DU BON SENS, me direz-vous !
    L’évolution des mentalités est le coeur du sujet… Bisous Maman

    J'aime

    1. Hello chère mère, merci pour ton commentaire, fourni et intéressant – comme toujours (je rappelle que le fayotage n’a jamais tué personne 😛 ). Globalement d’accord avec tout ce que tu développes. Je crois que ce qui pêche réellement dans certaines entreprises, c’est le manque de confiance (en tout cas, il me semble que c’est le cas chez moi ainsi que dans d’autres entreprises américaines et anglo-saxonnes). Certaines boîtes ont adopté un mode de management basé sur le flicage permanent des salarié.e.s et il faudra du temps pour qu’un climat sain se reconstruise. Mais bon, encore faudrait-il que ces entreprises reconnaissent être à la traîne et c’est loin d’être le cas de la majorité d’entre elles, qui se planquent sous des paravents. D’où ces formations, où j’ai pu constater cette forme de regard désobligeant quant aux générations Y et Z (un peu comme si on nous disait ‘c’est vous qui en voulez trop’ au lieu de ‘c’est nous qui ne sommes pas à jour’).
      Il est évident que la société évolue de plus en plus vite avec les NTIC et il faut développer une capacité d’adaptation proche de l’extrême (cela dit, je trouve que ce n’est pas forcément lié à la génération – même si nous sommes des digital natives, je reconnais volontiers que certains baby boomers touchent plus que moi 😛 ).
      En espérant que le bon sens se répande dans les années à venir.
      Des bisous !
      Ninouche

      J'aime

  3. Wouaaaa Manon c’est beaucoup de temps ça… Ahah mais ça m’intéresse trop ! Alors je mets également du temps à commencer à regarder mais je vais le faire ! C’est dans ma liste « A regarder » sur Youtube. J’ai hâte ! 😀

    J'aime

    1. Coucou Justine, eh oui je voulais faire court et…Manon Woodstock a encore frappé 😉 N’hésite pas à scinder la vidéo en parties, ça sera certainement plus digeste ! J’ai hâte d’avoir ton retour. Passe une belle journée ❤

      Aimé par 1 personne

      1. Ca y est ! Je l’ai terminée et c’était passionnant ! Tu m’as beaucoup fait rire avec ces plans à l’arrache, au moins c’est spontané tout en étant tout de même travaillé, c’est ce que j’adore chez toi. Je ne connaissais même pas ce terme, pour être honnête, mais je me suis reconnue dans plein plein de sujets que tu abordes et je suis, globalement, toujours d’accord avec toi. C’est pourquoi je n’ai pas grand chose à rajouter mais je me ferai un plaisir de partager cet article avec mon entourage. Merci pour ce contenu de qualité que tu nous offres toujours. Gros bisous, à très vite 🙂

        J'aime

      2. Merci pour ton commentaire Justine ! Ah ça pour être à l’arrache, c’était à l’arrache 😅 j’ai décidé de faire plutôt que de passer 10 ans à pinailler sur la technique. Contente que la vidéo t’ait plu ! C’est un sujet qui me tient vraiment à cœur car je trouve que les anciennes générations ont souvent tendance à faire des procès non mérités aux générations qui suivent… Je ne pouvais pas ne pas m’exprimer sur le sujet !

        Aimé par 1 personne

  4. J’ai regardé ta vidéo et suis d’accord avec toi à 500%. J’ai déjà entendu des copains se plaindre de discours très « ultra-libéraux » lors de formations, alors qu’ils travaillaient dans le service public, ou d’autres discours un peu choquant comme celui qu’on vous a tenu dans la formation que tu évoques. On ne va pas y aller par 4 chemins : les aspirations, tout à fait légitimes, de notre génération font frémir les ultra-libéraux et une partie assez malsaine du MEDEF. Ah ça les arrangeait bien ces employés soumis, dévoués, marqués par l’éducation religieuse/patriarcale/les stigmates de la religion sur notre société (« souffre, pauvre pécheur »). Il faut perpétuer le modèle coûte que coûte, il en va de l’économie de la France. Alors on envoie des prêcheurs de la bonne parole ici et là pour rappeler les gens à leur basse condition d’employé.e minable/interchangeable… A vrai dire, je ne sais pas qui ils convainquent vraiment, à part quelques managers à côté de la plaque peut-être. Je suis peut-être un peu dure mais cette mentalité au travail (« travaille et tais-toi ») m’exaspère depuis le début. Surtout pour faire, comme tu le soulignes, des jobs qui n’ont aucune inutilité ou intérêt à nos yeux. De même que la question du télétravail, sur laquelle de si nombreux employeurs sont frileux, c’est juste exaspérant. On a une urgence écologique sous les yeux bon sang. On rage tous de passer des heures dans les transports en commun, ou pire, en voiture. C’est scandaleux tous ces bouchons pour se rendre au travail. Ce serait si simple de créer des espaces de coworking où les gens iraient travailler, en télétravail donc, près de chez eux. Les entreprises ont les moyens de mettre cela en place. Faut qu’ils arrêtent de faire l’autruche. Moins de pollution, de transports, de fatigue, et on conserverait une certaine convivialité, et sans le flicage débile des quelques employeurs/employés malsains.

    J'aime

    1. Hello Sissi, merci pour ton commentaire. En fait, c’est très intéressant que tu soulignes le point du télétravail. Je suis un peu comme toi, VRAIMENT, je ne comprends pas pourquoi les employeurs rechignent tant à le mettre en place…A part le flicage (absolument inutile soit dit en passant – pour ma part, ça fait plus de deux ans que je mène une double vie au vu et au su de tout le monde, bloguant éhontément sur mon lieu de travail et travaillant sur ma future entreprise 😛 et force est de constater que…tout le monde s’en fout ou ne remarque rien !), qu’est-ce qu’ils y perdent ? Chez nous, comme dans beaucoup d’autres boîtes, il y a de vrais problèmes d’employé.e.s épuisé.e.s qui enchaînent les arrêts maladies ou qui sont obligés de prendre du sans solde pour enfant malade. Tout ça coûte des sous ! Cette forme de gestion est tellement court-termiste que j’en suis toujours autant ébahie…L’aspect écologique est aussi à prendre en compte dans la balance et je rêve d’un monde où les employeurs qui interdisent le télétravail seraient sanctionnés !
      Pour le reste de ton commentaire, on est d’accord aussi. Je crois que cette mutation en cours du marché du travail fait frissonner les grands patrons et leurs potos du country club. Si plus personne ne veut faire des boulots de merde qui n’ont aucun sens et qui sont mal payés, kissékivafaire enfin 😛 ? Cela dit, ce changement de mentalité est positif, j’ai hâte de voir où il nous mènera.
      Passe une belle journée !

      J'aime

      1. « je mène une double vie au vu et au su de tout le monde, bloguant éhontément sur mon lieu de travail et travaillant sur ma future entreprise 😛 et force est de constater que…tout le monde s’en fout ou ne remarque rien »… ah ah ! Je suis contente de le lire car ça m’ait arrivé aussi de bloguer éhontément au travail. J’oserai même aller plus loin en disant que faire des choses qui nous plaisent sur le lieu de travail aident à mieux travailler, puisqu’il y a ensuite moins de frustration ! Je me suis qui plus est bien vite libérée du poids de la culpabilité en voyant le comportement d’autres personnes : certains passent une grande partie de la journée à bavarder dans les bureaux…est-ce qu’ils travaillent pendant ce temps-là ? Non.

        J'aime

  5. Mieux vaut tard que jamais, me voilà qui rattrape tous tes articles/vidéos ! Je vais commenter au fur et à mesure.
    J’adore ton parlé naturel 🙂 Côté business, c’est sur qu’il y a un décalage entre les générations, de grosses grosses croyances dont les nouvelles générations se détachent tandis que les anciennes s’y accrochent.
    Je suis choquée que ça puisse être négatif de vouloir avoir un impact positif xD Je sais pas, c’est de notre monde et de l’avenir qu’il s’agit, puisqu’on est là autant faire de notre mieux. Pour moi l’argument du « tout n’a pas de sens » c’est surtout une belle excuse pour se déresponsabiliser et ne pas se bouger.
    Côté technologie et relations, personnellement les échanges via Internet sont les plus riches que j’ai car c’est par ce biais que j’ai rencontré des personnes dans le même mouvement que moi ; selon comment on regarde les technologies peuvent mettre en contact/réunir des personnes qui auraient du mal à l’être autrement. D’ailleurs ton passage sur le « C’était mieux avant » me fait penser à toutes ces personnes qui critiquent le smartphone mais qui sont passifs devant leur télévision pendant des heures – finalement ce n’est pas l’objet le « problème », c’est la consommation.
    En fait j’ai l’impression que parce que les nouvelles générations montrent d’autres voies, les anciennes générations sont un peu amer de voir que c’est possible – je sais pas si c’est très clair de la façon dont je l’écris x)
    La partie sur « les jeunes qui regardent des scènes clés sur Youtube » me fait penser à mon beau-père, cinquantenaire, qui regardent des films en accéléré *rires* Comme tu dis, ça dépend des gens plus que des générations !
    Comme toi j’ai eu un de mes parents très absent pour le travail et c’est clair que j’ai pas envie de reproduire cela pour mes enfants. Le temps ne s’écoule que dans un sens et il y a des moments qu’on ne rattrapera pas.
    C’est rigolo parce que ta conclusion fait écho à l’un de mes posts à venir sur le travail justement. Cette vidéo était absolument passionnante !! Merci beaucoup de l’avoir faite ❤

    J'aime

    1. Merci pour ton retour ! Ah ben là, on pouvait pas faire plus naturel 😆 mais je privilégie toujours le faire plutôt que la technique. Tout est améliorable quand on a du temps à y consacrer et ça sera pour plus tard ! Je suis tout à fait d’accord avec tous les constats que tu fais et je crois que notre génération et les suivantes vont avoir du taf pour continuer à abattre les cloisons dressées par des des centaines d’années de « le travail, c’est forcément souffrir un peu »…
      Je rebondis sur ce que tu dis à propos d’internet et des belles rencontres qu’il permet !! J’ai également rencontré de très belles personnes en bloguant et via le réseau entrepreneurial que je suis en train de me créer – toutes ne durent pas mais c’est…ben c’est comme dans la vie en fait 😜
      Pour ce qui est de la génération x ou celle des baby boomers qui critiquent les portables avant de se vautrer des aprem entiers devant la télé, il y en a tellement !! Je n’y avais même pas pensé mais c’est un exemple très parlant qui illustre la réaction de défense de certaines personnes vis à vis des envies autres des générations nouvelles…il faudrait qu’on fasse un webinaire sur le sujet un jour en fait !!! Il y a tellement à dire 😊 je pourrais échanger là dessus pendant des heures !

      J'aime

Exprime toi mon ami(e) !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s