Hygiène - Beauté - Santé

Point beauté – Test de la crème riche Ona-Hydratant de chez Onagrine

Bonjour la compagnie 🙂 J’espère que tout le monde se porte bien en cette veille de repos bien mérité pour certain.e.s – ou de début de déprime pour les courageux.ses travailleurs.ses du week-end qui doivent se farcir toutes les faignasses en terrasse qui crient « Je suis liiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiibre » avec un Mojito dans chaque main. Personnellement, je suis bien contente que ce mois d’avril touche à sa fin, car cela signifie que j’aurai survécu pour la troisième fois consécutive à la fin de l’année fiscale – sorte d’Armageddon de la facturation – où le département finance de mon bureau ressemble plus à une terre désolée post-apocalyptique qu’à un open-space déprimant. Il y a des gens échevelés qui courent dans les couloirs avec des tours de Pise de dossiers dans les bras, d’autres sont en position fœtale en dessous de leur bureau en attendant la mort…Mais j’ai gardé la tête haute et j’ai dépassé la tempête, le grand carnage finissant lundi (quel cruel ce hasard de calendrier, n’est-ce pas ? 😀 ). Aller va, on les aura, comme on dit !

Etant un chouïa prise par la couverture qui me sert de travail – ou le travail qui me sert de couverture, à la longue, je dois dire que je ne sais plus très bien 😆 – c’est avec un petit test beauté que je vais vous divertir en cette belle matinée ! En plus, je me suis rendu compte que je n’en avais pas fait depuis lonnnnnnnnnnnnnnnngtemps ! La faute à ma crème visage Tolériane de la Roche Posay que je me suis enfin décidée à écluser une bonne fois pour toutes – et dont, à vrai dire, je n’ai pas vraiment vu l’intérêt de vous parler.

Pour celles et ceux qui arrivent à l’instant dans notre joyeuse et folle communauté, et qui en viendraient à se demander ce que diable vient foutre un test beauté au milieu d’un blog écolo, petite explication.

Il faut que je vous parle de ma maman, qui est vraiment très très trèèès gentille.

A l’époque où j’ai commencé ce blog, c’est-à-dire il y a grosso modo une année, j’avais réalisé un test d’une crème de chez Sanoflore, dont j’étais très contente et qu’elle m’avait acheté. Ça me paraissait intéressant de disséquer une crème et la marque qu’il y avait derrière – notamment pour détecter les entreprises de cosmétiques qui s’adonnent à du très vilain greenwashing. Sauf que ma maman, c’est une stressée. Elle veut que les choses marchent pour moi. Alors, elle s’est mise à paniquer un max et à m’acheter des crèmes en pagaille « pour tester sur ton blog, Ninouche » (oui, ma maman m’appelle Ninouche, c’est trop mignon et je vous emmerde 😛 ), dans l’hypothèse absolument farfelue où je n’aurais plus rien à dire (ce qui, pour le moment, m’a l’air aussi improbable que Macron qui annoncerait un départ à la retraite à 50 ans pour tous.tes…). J’avais donc poursuivi, testé deux crèmes de chez Galénic et je suis le moov’ pour la crème riche Ona-Hydratant qui est fabriquée par Onagrine. On est partis pour un joyeux test, plein de bonne humeur et de fun ? Let’s go !

20180427_082755
Oui, je sais, ma photo est complètement naze – mais il était 5h30 du mat’ alors un peu d’indulgence bordel 😀

La marque

Onagrine est une marque qui ne date pas d’hier et dont mon adorable maman me rebat largement les oreilles depuis de nombreuses années (*Onagrine, Ninouche, il faut acheter Onagrine* – Ce que je n’ai pas fait, en bonne rebelle – et qu’elle a fini par m’offrir 😉 ). J’ai donc été faire un petit tour de routine sur leur site internet (https://www.onagrine.com/fr/).

On ne va pas se mentir, on a un beau design qui fleure bon la tendance « écolo, mais pas trop » (le naturel étant plutôt bien vu ces derniers temps). Couleurs pastel, roseaux, fleurs douces, estampes végétalisées…Il ne manque plus que la grue qui prend son envol et on s’y croirait presque 😛 *Ahhh, que de méchanceté en si peu de temps, Manon – va prendre tes gouttes, enfin !* Ta ta ta, vous me connaissez maintenant, point de langue de bois chez moi : je ne fais que donner mon humble avis. Et comme je ne suis pas sponsorisée, je dis ce que je veux !

Leurs crèmes contiennent toutes de l’onagre, qui est une fleur que l’on peut visiblement utiliser sous de multiples formes : huile, céramides, glycérine, cellules natives et bla bla bla. Ils nous apprennent qu’elle aurait « de multiples bienfaits ». Ah.

Onagrine problème
Le site a même buggé quelques minutes en mode « Mon dieu, voilà Manon Woodstock, mettez tous les dossiers dans la déchiqueteuse » 😆 Je n’ai pu découvrir les propriétés magiques de l’onagre qu’après une patience infinie !

Ils parlent d’une « parfaite connaissance du règne végétal et de ses ressources » (#behumble), de « plantes d’exception » qui ont montré « un pouvoir exceptionnel d’adaptation » et qui vont désormais venir enrichir vos pauvres petites cellules vieillissantes assaillies par la pollution et les magazines de beauté de « molécules actives, chargées de force vitale », en mode Van Helsing le retour 😀

Mais, ce n’est pas tout, on apprend aussi, un peu plus bas dans leur profession de foi, qu’ils ne travaillent que des formules naturelles (le terme commence à me gonfler un peu, mais bon passons !), sans paraben, sans colorant, sans ingrédient d’origine animale et sans huile minérale.

Point positif, ils ne testent apparemment pas leurs produits sur les animaux – qui – je le rappelle pour la forme, n’ont absolument pas demandé à se faire vider une bombe de laque dans les yeux pour vérifier qu’on à encore 10 dizièmes à chaque oeil après ou enduire de crème dépilatoire pour vérifier si elle n’occasionne pas d’eczéma purulent.

Pour finir, ils « s’efforcent de concevoir des emballages recyclables et brochures en papier FSC ». Mais comme c’est trop gentil les chouchous, quoi !!! Ce genre d’affirmation me pompe l’air. C’est un peu comme les restaurants qui se targuent de faire des « frites maisons » et qui épinglent ça comme un étendard sur leur devanture. Faut arrêter la blague les gars, c’est pas parce que vous avez coupé trois patates et que vous les avez mises dans l’huile que ça fait de vous des maîtres-restaurateurs 🙄 Des frites, ça devrait être tout le temps maison, BASTA. *Aheum*, je dévie, je dévie…Mais vous avez compris le principe : tous les emballages devraient respecter ce genre de normes et j’aimerais juste que les marques arrêtent de le crier sur tous les toits comme si elles s’étaient arraché le cœur et nous l’offraient sur un plateau d’argent.

On finit par une super contradiction: la marque se dit « 100% engagée » (Dans quoi ? Où ? Comment ? Avec qui ? Quelle est la couleur de son slip ?) puis indique qu’elle offre trois échantillons pour chaque commande. HA HA HA HA HA 👿 Donc vous êtes 100% nature, tournés vers le monde, engagés dansquoionnesaitpas, mais vous offrez 3 échantillons individuels, donc bonjour le suremballage et la pollution inutile ? Rahh, vous vous tirez une balle dans le pied les mecs, là…

La texture

Je vous le dis d’entrée de jeu, je ne suis pas HYPER fan. La texture est très fluide, un poil trop pour moi. Elle a un côté vachement aqueux, que je retrouve un peu dans les crèmes pour le corps Séphora (et que je n’aime pas, ça va de soi…). J’ai l’impression de m’étaler de l’eau parfumée sur le visage et ça ne me convient qu’à moitié.

L’avantage, c’est qu’elle pénètre vraiment vite, après seulement quelques secondes de massage.

Arf, je suis quand même un peu dure, on sent qu’elle est bien riche, peut-être un chouïa trop pour ma peau d’indécrottable boutonneuse, mais je me dis que ça ne fait pas de mal de « réparer » un peu de temps en temps.

La sensation un peu « grasse » de ce genre de crème très hydratante pour peaux sèches disparaît presque instantanément et je trouve que c’est un beau tour de force.

20180427_082503

La composition

La crème riche Ona-Hydratant contient visiblement des actifs précieux d’onagre, d’inca inchi (une espèce de plante étoilée péruvienne), de grenade, de figue de barbarie et d’imperata cylindrica (plante herbacée asiatique).

Quand on s’aventure un peu plus loin dans la liste des composants, que je vous mets par ici, ça m’a pas l’air d’être plutôt clean.

20180414_115003
Ne hurlez pas en voyant « palm oil », il semblerait que ce soit simplement un actif synthétique !

Elle n’est pas répertoriée sur la très bonne application QuelCosmetic, créée par l’UFC Que Choisir et que je vous recommande vivement – Vous m’auriez vu, lors d’un dimanche de perdition – je crois que j’ai scanné le contenu entier de mon appartement 😛 (et je ne suis pas si mécontente des cosmétiques que j’ai en ma possession d’ailleurs !).

Je vous confesse que j’ai épluché, rien que pour vous et à l’aide de bilans d’autres crèmes de la marque, toutes les jolies petites choses qu’elle contient et je vous annonce solennellement que ça a plus ou moins l’air ok. On valide !

L’odeur

Assez bizarrement, je lui trouve une odeur de raisin acidulé – qui est loin d’être désagréable. Comparé à ma précédente crème de chez Galénic, ce n’est que du plus.

Je ne retrouve pas spécialement la grenade, mais ça me convient. L’odeur disparaît assez rapidement de la peau et n’est pas trop entêtante.

Sur ce point-là, je leur accorde, ils ont trouvé le bon compromis.

Le prix

20.40€ les 40ml…c’est à peu près du même tonneau que la crème Rosa Angelica de chez Sanoflore qui m’avait tant contenté.

Après, soyons très clair.e.s, 20 balles pour une crème visage, ce n’est pas à la portée de toutes les bourses, mais en considérant le produit final dans son ensemble, je trouve qu’ils ne se moquent pas du peuple non plus.

Le rapport qualité prix est correct.

Le résultat

C’est l’éternel problème de toutes ces crèmes miracles, repulpantes, hydratantes, et cetera, et cetera…Je vois rarement un effet avant/après flagrant. Peut-être ais-je une peau trop accommodante ou pas assez détruite pour constater un quelconque changement ? (je sais, certaines personnes vont avoir envie de commanditer un assassinat contre moi après ce genre de déclaration – mais je n’y peux rien, c’est ainsi 😛 ).

J’ai été écumer le net pour voir si je voyais d’autres avis constructifs, mais je n’y ai trouvé que des billets sponso du style « wahouuu qu’ais-je trouvé dans ma boite-aux-lettres ce matin ? Une trop géniale crème Onagrine ! C’est de la beu-bom les meufs, vous m’en direz des nouvelles » #boring. J’ai donc décidé de continuer sur ma lancée et de vous dire ce que j’en pensais, moi.

On me promet une crème qui « apaise, restaure l’épiderme et renforce les mécanismes d’hydratation de la peau ». Moui, si vous le dites, c’est que c’est sans doute vrai. Cependant, ayant un très gros casier judiciaire catégorie « rejet de cosmétiques en tout genre » – le moindre gramme de produit Séphora absorbé par mon visage me transformant immédiatement (et pour des mois 😯 ) en Freddy « Les griffes de la nuit » Krueger – je vous signale juste avec satisfaction que je ne me suis toujours pas métamorphosée varan. Cela dit, ça n’améliore pas vraiment les plaques que j’ai attrapé autour des yeux suite à la merveilleuse dissémination dans l’air de cette poussière de fée qu’est le pollen de bouleau (j’ai l’impression qu’on me déverse de l’acide sulfurique dans les yeux et mon nez coule comme une fontaine, je vous prie de me croire que je vis de véritables moments de grâce depuis quelques semaines…).

London_Comic_Con_2015_-_Freddy_Krueger_(18052533842)
Manon Woodstock après un gommage visage Séphora

Pour aucune crème – mis à part la Tolériane de chez La Roche Posay – que je ne kiffe pas trop, mais qui avait quand même vachement arrangé mon problème de plaques allergiques à l’époque, je n’ai jamais vraiment eu de crème visage avec un effet flagrant à la clef. On a beau nous promettre monts et merveilles, 20 ans de moins avec une lichette de produit (mais bien sûr, Arthur ! 😀 ), une peau dont vous pouvez extraire de l’eau de source tellement elle est hydratée, un teint lisse « Même pas on a utilisé Photoshop dans notre pub » (C’est évident, Roland 😆 ), je trouve que tous ces produits font quand même largement leur beurre sur le manque de confiance en elles des femmes, et plus le temps passe, plus ça me dérange.

On nous bombarde en permanence d’injonctions à être toujours belles, jeunes, fraîches, pimpantes, épilées de près, maquillées comme dans la pub Gemey Maybelline (où les mannequins ne portent absolument pas de faux-cils 😉 ), et avec le temps, ça me gonfle de plus en plus. Et si on commençait à s’aimer un peu plus les girls ? A se contenter de ce qu’on a et à en prendre soin, avec des produits simples ? Je le dis et je le répète, une femme imparfaite, qui vieillit, qui est parfois un peu à côté de la plaque et qui s’assume, je trouve ça d’une beauté sans limites. D’ailleurs, ce que je dis va peut-être vous surprendre, mais je me trouve bien plus jolie à l’aube de mes 30 ans que quand j’avais 18 ans. Certes, je n’ai pas 80 ans non plus, mais le temps a quand même déjà imprimé quelques marques et force est de constater que je n’ai plus le même corps. Et ça me va. Je m’aime comme ça. Je suis plus épanouie, plus sûre de moi. Mieux dans ma peau, en somme. Je le radote souvent, mais on gagnerait toutes à sortir un peu la tête des magazines qui nous demandent si on est « beach body ready » et à s’accepter telles que nous sommes, petites, grandes, tassées, maigres, rondes, avec des petits seins, des boutons, des cheveux rebelles. Je crois qu’on a tous.tes une forme de beauté en nous, il suffit de se reconnecter avec elle.

J’ai une fois de plus largement dévié du sujet de l’article, mais il me semblait important de dire quelques mots là-dessus. Retour à nos moutons.

Est-ce que c’est bio ?

Visiblement pas. La marque n’est d’ailleurs pas certifiée cosmétique bio. Vu qu’on me fiche des extraits de fruits et de plantes dans la crème, disons que je suis moyennement ravie d’apprendre que je m’étale un bon concentré de pesticides tous les matins sur la tronche…m’enfin, ça ira parfaitement avec les bonnes particules fines de Luxembourg Ville, dont je m’enfile une bonne dose tous les matins en même temps que mon café.

Je rappelle tout de même que les fruits et plantes bio ne sont pas pulvérisés de manière directe avec des pesticides et que, même s’ils en contiennent un peu, c’est toujours moins pire que dans les cultures conventionnelles. Je sais aussi que les normes bio diffèrent grandement selon les pays et qu’il convient d’être vigilant.e sur la provenance des matières premières. Donc bio, c’est mieux, mais si ça ne l’est pas, vous n’allez pas mourir pour autant. Bref. Comment enfoncer des portes ouvertes en 10 leçons, par Manon Woodstock 😉

Où est-ce que ça s’achète ?

Vous pouvez faire votre petit shopping sur le site de la marque (https://www.onagrine.com/fr/hydratants), mais aussi dans les parapharmacies proches de chez vous.

On fait le bilan (calmement, en se remémorant chaque instant)

Que dire de cette crème Ona-Hydratant de chez Onagrine ? C’est pas mal.

20180414_114946

Le rapport qualité prix est très correct, même si – on ne va pas se mentir, après tout, on est entre nous 😉 – pour le même budget, j’opte clairement pour la crème Rosa Magnifica de chez Sanoflore, certifiée cosmétique bio. Je ne suis pas hyper fan du léger greenwashing sur lequel surfe la marque, mais bon, une personne sage m’a un jour dit qu’on ne peut pas tout avoir en ce bas-monde…

La crème vend de l’hydratation et de la réparation et globalement, elle tient plutôt ses promesses. Je ne mets pas subitement à ressembler à Eva Mendes quand je m’en applique, mais je ne vire pas créature du Lagon non plus. C’est tout ce que je demande.

L’odeur est sympa, la texture un peu moins (mais c’est une question de préférence), la composition m’a l’air plutôt clean…Un bon compromis si vous avez un billet de 20 à dépenser, mais que vous n’êtes pas hyper branché.e cosmétique trop « nature ».

Et…Time’s up ! Voici pour le petit test beauté du jour 🙂 Qu’en avez-vous pensé les ami.e.s ? Avez-vous déjà testé cette crème ? Si oui, quel est votre avis personnel ? Vous vous en foutez complètement et vous avez envie de nous faire un exposé sur la migration des canards de barbarie ? Tout le monde est absolument bienvenu.e pour me laisser un petit mot un peu plus bas, je vous attends !

Je vous souhaite un très beau week-end.

Masque à l’argile verte et monstre du Loch Ness !

Manon Woodstock.

6 réflexions au sujet de “Point beauté – Test de la crème riche Ona-Hydratant de chez Onagrine”

  1. Merci pour cette revue hyper détaillée, bien que je n’irais pas acheter cette crème (mais pour sa défense (ce n’est pas contre elle hein), je dois dire que j’ai tout bonnement abandonné les crèmes).
    Depuis maintenant au moins 6 ans, je ne jure plus que par les huiles végétales, que ma peau boutonneuse adore (jojoba, nigelle, ou noisette – qui sent si booooooon ♥ Voilà pour mes préférées); le rapport qualité-prix est imbattable (souvent moins de 10€ les 50 ml) et l’efficacité est là, que demande le peuple ! (la destitution de Macron ? Oui bon d’accord)

    Bises, et bon weekend 🙂

    J'aime

    1. Hello Marine, merci pour ton commentaire ! 🙂 Je crois que je prends également le chemin d’un abandon des crèmes visage. J’en vois de moins en moins l’utilité et je suis persuadée que l’huile fait tout aussi bien (voir mieux) le job et pour moins cher ! J’ai pour projet d’en tester plusieurs et je te remercie pour tes conseils 🙂
      Belle semaine à toi !

      J'aime

  2. Je t’admire car je serais incapable de faire des tests de produits beauté ! 😉 Et même si je sais que je n’achèterai jamais cette crème, j’ai quand même été curieuse de lire ton article, donc je dois te dire que ma phrase préférée est… « Quelle est la couleur de son slip ? » Hahahaha.
    Je suis également, comme d’hab, d’accord avec ta digression sur l’acceptation de soi ! Concernant l’usage de crèmes, perso si je ne me mets pas de crème sur le visage après la douche, j’ai la peau qui tire comme pas possible… jusqu’ici j’utilisais une crème Nivea toute simple (mais avec bien trop d’ingrédients pour être honnête :P) mais j’ai ENFIIIIN terminé le tube et je suis passée à une crème maison, que j’utilise aussi pour mes gambettes (qui ont le même souci que ma tronche, hyper sèches après la douche) et dont, un jouuuur, je parlerai sur le blog.

    J'aime

    1. Ah ah ah, voici un nouvel article pour lequel je vais certainement te harceler 😛 Avoir fait mon dentifrice moi-même me donne vraiment envie de pousser plus loin dans la thématique cosmétiques maison. Pour les crèmes, même corps, je n’ai jamais été 100% convaincue par aucune d’entre elles. La seule qui m’avait parue digne d’intérêt était celle de chez Sanoflore (mais ça doit être en partie du à mon obsession pour l’odeur de rose 🙂 ).
      Faire des test beauté n’est pas mon kiff numéro un, mais c’est un peu comme tout, je me laisse porter et je vois où l’article m’emmène. C’est terrible, je ne décide de rien sur ce blog xD Il va falloir que je parle de mon illusion de contrôle à ma psy !
      ……..Alors Anousha, cet article, c’est pour quand ? 😆

      Aimé par 1 personne

      1. Hahaha au moins ça va me motiver ! J’attends de la terminer pour voir combien de temps ma première dose m’aura duré, et quel effet ça aura fait. Mais j’ai tellement d’articles à écrire, entre la fin de Prague, la lune de miel, ma semaine au nord de l’Allemagne, mon bilan de mi-parcours à Magdebourg (je suis déjà à plus de 7 mois sur 12 et l’article a été commencé il y a 1 mois… oups), mon coup de gueule sur toutes les phrases que j’en ai marre d’entendre sur mes origines, mes recettes de produits cosmétiques, mes petites victoires zéro déchet…. Aaaahh ^^ »

        J'aime

      2. Il suffit de prendre les choses de manière positive, tu as encore tellement de belles choses à nous raconter ! Moi ça me donne envie quand tu me vends des jolis sujets 😛 Je participe à un challenge sur OuiAreMakers et je vais surement devoir faire un produit cosmétique…donc on comparera les effets 🙂

        Aimé par 1 personne

Exprime toi mon ami(e) !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s