Réduction des déchets

Les petits gestes écolos quotidiens : Utiliser une gourde (Version longue et non censurée)

Tu rêves d’un quotidien plus écolo qui te semble inatteignable ? Et s’il te manquait simplement un petit coup de pouce ? N’hésite plus une seconde et viens vite t’abonner à mon super mini-cours gratuit – qui t’aidera à gagner temps et argent en simplifiant ta vie ! Clique sur la superbe image ci-dessous pour en savoir plus 🙂

Blog freebie


 

Hey hey hey les ami.e.s !! Comment qu’c’est t’y qu’ça va bien ? #teamlorraine #paysan 😀 Moi je pète la forme !!!! Ben alors Manon, que se passe-t-il ? T’as bouffé une cuisse de lion au petit déj’ ou quoi ? Non, non, pas le moins du monde. C’est juste un heureux concours de circonstances – quatre jours de soleil d’affilé (ce qui, si on connait bien le trou de pluie sans fond où j’habite, représente un nouveau record), un cours de torture d’escalade productif (une voie sans utiliser aucune prise de main et une autre sans utiliser aucune prise de pied…Je peux vous dire qu’il y a eu des cris, des larmes et du sang 😛 ), des séances de kiné dont je vois le bout (j’ai un tel air maladif quand j’y vais qu’il commence à avoir pitié de moi – si ! Je le vois dans ses yeux !!!) et c’est le bonheur intégral. Comme quoi, la joie de vivre, ça tient à vraiment pas grand-chose.

Le sujet du jour m’enthousiasme aussi et j’avoue que ça joue ! J’avais envie de continuer ma série sur les petits gestes écolos du quotidien, que j’avais inaugurée la semaine passée avec un super sujet (qui donne trop envie) sur le sel et le poivre – et même qu’il y a George Clooney dedans 😛

Aujourd’hui, je m’attaque donc à un autre domaine : celui de la consommation d’eau. Vous savez, ce petit litre cinq que vous vous envoyez gaiement chaque jour ? Figurez-vous qu’il existe une manière imparable pour rendre cet acte plus écologique, tout en vous faisant du bien et en réalisant des économies faramineuses !! Je ne suis pas en train de vous vendre du rêve éveillé là ? Aller c’est tipar pour une petite explication en règle sur la vraie bonne idée du jour : utiliser une gourde.

20180420_084300
Ma gourde, celle qu’on m’a filé au taf – avec ma superbe déco en fond 😀 (N’est-ce pas ?)

Eau en bouteille VS Eau du robinet : la qualité

*Ah !!! Mais c’est possible !!! La grosse cracra bobo hippie est de retour et elle menace de nous faire boire de force cet espèce de goudron purulent, imbuvable et infesté par la grippe espagnole qu’est l’eau du robinet ? BEURK, très peu pour moi, je retourne à mon litron de Vittel !*

Calme-toi mon petit, on ne va pas se fâcher alors que le soleil brille si fort, non ? 😉 Je vais peut-être casser un gros mythe d’entrée de jeu, mais figurez-vous que la flotte en bouteille, eh ben c’est trèèèèès loin d’être nickel. Je vous ai dégoté quelques petites sources de mon cru de-ci de-là (http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/03/25/des-traces-de-pesticides-et-de-medicaments-retrouvees-dans-des-eaux-en-bouteille_1853519_3244.html et http://www.liberation.fr/planete/2018/03/15/des-particules-de-plastique-detectees-dans-plusieurs-eaux-en-bouteille_1636321 par exemple) et vous n’en croirez pas vos mirettes : oui, des résidus de médicaments contre le cancer du sein ont bien été retrouvés (en traces infimes, mais tout de même) lors de l’analyse de certaines bouteilles. Je vous passe les nombreux autres extraits de plastique et de médicaments qui pataugent joyeusement dans votre bouteille d’Evian, mais il faut également noter la présence de pesticides, qui n’épargnent décidément même plus ni la veuve, ni l’orphelin. Dézinguer l’eau en bouteille, c’est fait – je raye ce point de ma to-do-list 😆

*Oui, mais moi, j’ai un bébé, et je refuse de lui donner autre chose que des eaux « recommandées pour l’alimentation des nourrissons* « Mais, tu peux quand même lui donner de l’eau du r… » *Non, et de toute façon, je sais mieux que toi, tu ne peux pas comprendre pourriturequinapasdenfants* (et BOUM dans ta gueule #parentshystériques #grossechargegratuite). Aller, aller, j’arrête, avant de me faire lapider à coup de biberon en verre 😀 Mais cela dit, et c’est une vraie bonne nouvelle, vous pouvez préparer les biberons (de lait et d’eau pour les plus grand.e.s) de vos bambini avec de l’eau du robinet (du moment que vous la faites bouillir avant de vous en servir pour les choupis de moins de 4 mois). Et c’est même pas moi qui le dit, c’est le site Naître et Grandir (https://naitreetgrandir.com/fr/etape/0_12_mois/alimentation/fiche.aspx?doc=naitre-grandir-bebe-eau-soif). Donc on se détend du youpala et on écoute deux minutes ce que j’ai à dire.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’eau est la denrée la plus surveillée de France – les contrôles qu’elle subit de manière quotidienne feraient passer le pire des paranoïaques pour un douanier d’aéroport ayant loupé 2kg de Marie-Jeanne aux rayons X. Alors on déstresse. Si d’aventure l’eau devenait impropre à la consommation, point d’inquiétude à avoir, car nous serions prévenu.e.s par les communes. L’UFC Que Choisir nous rappelle gentiment que 54 points de contrôles ont été établis et qu’ils sont vérifiés (https://www.quechoisir.org/guide-d-achat-quelle-eau-boire-n4855/), re-vérifiés et re-re-vérifiés en permanence. Ils nous précisent aussi que la législation s’est vachement durcie vis-à-vis des taux autorisés de pesticides, de plomb et de nitrates. Seule recommandation, il faut faire attention dans les très vieilles habitations, dont les conduites peuvent encore être en plomb. Dans ce cas, il va mieux laisser couler un premier jet avant de boire lors de la première ouverture du robinet – car comme l’eau a stagné dans les tuyaux, il est possible qu’elle se charge en plomb (dans les vieilles bicoques, je reprécise. Ceci n’est pas valable dans les banlieues pavillonnaires + un trampoline + un jardin nickel + un labrador gambadant dans les fourrés toutes neuves). De toute façon, pour les tout petits pitchous (moins de 6 mois), il semblerait même que l’eau soit inutile (donnée juste comme ça j’entends – a priori, le lait suffit à les hydrater), voir dangereuse dans certains cas (https://www.consoglobe.com/eviter-donner-eau-bebe-cg), donc point d’interrogation à avoir de ce côté-là. Et puis de toute façon, vous croyez que c’est qui qui met les ch’tampels tout mignons sur les bouteilles ? Des petits anges avec un tampon encreur ? Ben non, c’est les industriels eux-mêmes braves gens – qui vous ASSURENT que leur eau est ok pour votre bébé. L’eau de source (contrairement à l’eau minérale pour laquelle la législation est un peu plus tranqu’s) est censée respecter les mêmes contraintes que l’eau du robinet. La même réglementation s’applique, mais je pense qu’il faut rester méfiant.e… Est-ce que je vous rejoue le scandale des laits infantiles contaminés de l’année dernière ou ça va aller ? Le risque zéro n’existe pas, même avec l’eau en bouteille.

L’eau du robinet est donc bonne pour toute la famille de 6 mois à 99 ans et toujours selon l’UFC Que Choisir, elle serait même de meilleure qualité que l’eau en bouteille. Vous pouvez d’ailleurs, grace à leur carte interactive, vérifier la qualité de l’eau de votre commune de résidence (j’ai été absolument ravie d’apprendre que la qualité de l’eau de Yutz est bonne (ils sont même complètement transparents et m’indiquent une présence infime de polluants agricoles (pesticides + nitrates)) – et en tout cas, elle est moins chère que chez ces voleurs de Briey !! 👿 )

Eau Yutz
A Yutz, c’est ok !

Eau en bouteille VS Eau du robinet : le goût

Bon, j’avoue, c’est là que le bât blesse un chouïa. Autant l’eau de Yutz est vraiment bonne, neutre en goût – parfois un léger goût de chlore mais qui s’évapore après quelques dizaines de minutes (il suffit de remplir votre cruche et de lui ficher la paix quelques temps 😛 ) – Autant celle de Briey, mon ancien calvaire lieu de résidence était juste INFECTE. Elle était tellement chlorée que j’avais l’impression de me taper de l’eau du grand bassin de la piscine municipale. On avait beau la laisser reposer, on n’arrivait pas à avoir un résultat probant, si bien qu’on avait fini par revenir à l’eau en bouteille pour certains trucs, notamment pour faire des glaçons corrects.

Piscine_Lens

J’ai conscience que vous puissiez un jour être confronté.e.s à ce genre de problème. Si c’est le cas, n’hésitez pas à faire couler votre cruche dès le matin au réveil pour le midi ou en rentrant du travail pour le soir, pour que le goût de chlore (qui est un composé volatile) ait le temps de s’évaporer. *Ouiiiiiiiiii mais Manon tu nous avais dit que l’eau du robinet était aussi pure que du jus de nuages de l’Antarctique et là tu nous parles de chlore ? Bouuuhhhhh Menteuse ! Ecolo du dimanche !!! Socialo-gauchiste de mes deux !!! Qu’on la pende par les pieds et qu’on la dissolve dans un baril d’eau radioactive !!!* Meuh non, meuh non, on ne s’enflamme pas les gens 😛 Traitement et produits chimiques ne veulent pas systématiquement dire mauvais. Savez-vous pourquoi est-ce que l’eau du robinet est traitée au chlore ? Ben pour éviter la prolifération de certains micro-organismes pardi ! Eh oui, pas de risque de choper la peste bubonique en vous servant innocemment un petit verre d’eau ! Nous avons un ami qui bosse dans le secteur de l’eau qui nous a récemment confirmé qu’il suffisait de laisser l’eau reposer quelques dizaines de minutes pour que tout s’évapore. Et de toute façon, quoi qu’il en soit, le niveau de chlore de l’eau du robinet est constamment contrôlé et il respecte les normes européennes.

Et puis de toute façon, si on pousse la réflexion un poil plus loin, où croyez-vous trouvez de l’eau pure et exempte de tout polluant en ce bas-monde ? Si vous avez un « coin » – comme pour les champignons, moi je veux bien, mais mis-à-part si vous dégotez une source perdue au milieu de nulle-part dans un endroit où l’humain moderne n’a pas posé un début d’orteil, je veux bien…Mais rendons-nous à l’évidence deux minutes : l’eau des nappes phréatiques est ultra-polluée et elle doit être retraitée avant de pouvoir être consommable ! C’est tout pareil pour vos précieuses bouteilles : ce n’est pas du jus de licorne. Ça a été retraité et embouteillé en usine – Rahhhh, je vois que j’ai brisé le mythe que j’appelle du « chocolat Lindt » où un petit pâtissier toqué vient déposer une amande à l’aide d’une petite pince sur votre chocolat avant de le mettre soigneusement dans sa boîte…Votre bouteille de Volvic n’a pas été remplie directement à la source par un.e intérimaire sous-payé.e, désolée de vous décevoir 😆

all-saints-951005_960_720

Eau en bouteille VS Eau du robinet : l’empreinte écologique

Je vous le dis tout de go : l’eau du robinet pète l’eau en bouteille d’un crochet du droit par K.O. sur ce coup-là. Pourquoi ? C’est très simple. Toutes les maisons sont équipées de plusieurs arrivées en eau potable (oui, dans les chiottes aussi, et c’est officiel, vous utilisez de l’eau qualitativement supérieure à de la Cristalline pour évacuer votre étron du matin 😀 ) et mis à part l’empreinte écologique de l’installation de votre réseau d’eau (si ce n’est pas déjà fait), de son fonctionnement et de son entretien, on ne rajoute rien de plus. Vous ouvrez le robinet, vous vous servez un verre de flotte et on en parle plus.

Pour l’eau en bouteille, c’est un tantinet plus compliqué. Primo, elle est contenue dans du vilain-méchant-pas beau plastique (pour la plupart des bouteilles). Vous n’êtes pas sans savoir que ce dernier est à l’origine d’une véritable catastrophe planétaire (cf. le 6e continent des océans) et qu’il génère une pollution abominable. Deuzio, et selon cet article https://www.consoglobe.com/recyclage-plastique-bouteilles-evian-cg, une bouteille en plastique n’est pas recyclable à l’infini pour l’instant (3 fois pour une bouteille d’Evian – et encore, leurs bouteilles sont loin de contenir 100% de plastoc recyclé – ils font la promesse que ça va changer pour 2020…mais ce n’est pas assez !). Tertio, en 2015, la France ne recyclait que 22% de son plastique (les matériaux n’étant pas tous compatibles entre eux – https://www.economiecirculaire.org/articles/h/pourquoi-ne-recycle-t-on-que-22–des-plastiques.html) et je doute fort qu’elle soit subitement passée à 99,9%. Quarto, les bouteilles n’arrivent pas par l’opération du Saint-Esprit dans les rayonnages du Prisunic du coin. Elles sont transportées avec des grooooos méchants camions à travers toute la France et…Coucou, l’empreinte écologique bien dégueulasse ! Je vous passe aussi l’empreinte des usines qui la traitent et l’embouteillent. Ça donne la nausée.

Vous l’avez donc compris : il n’y a pas de match. Boire de l’eau du robinet est bien plus respectueux de la planète que de consommer de l’eau en bouteille. En plus, il vous suffit d’acheter quelques gourdes pour toute la famille et vous pouvez la transporter avec vous partout, toute la journée. A la maison, une cruche fera largement l’affaire et NON NON NON, va tout de suite me reposer cette Brita, car 1) l’eau du robinet n’a pas besoin d’être filtrée (et en plus, ça aggrave visiblement les choses : https://www.quechoisir.org/actualite-carafes-filtrantes-inutiles-voire-pire-n25672/) et 2) les filtres sont non recyclables et générateurs de pollution. Une bonne vieille cruche des familles achetée à un artisan, en vide-grenier, en brocante ou sur Le Bon Coin et le tour est joué !

Eau en bouteille VS Eau du robinet : le coût

Pour ce qui est du coût d’une gourde, vous avez absolument tous les prix ! Moi, j’ai celle qui m’a été donnée à mon boulot et qui me va très bien. Ludo a investi une vingtaine d’euros pour une gourde de la marque Laken (http://www.toutallantvert.com/gourde-isotherme-inox-075-litre-sans-bisphenol-ni-revetement-laken-p-4670.html) et il est en RA-VI. Il faut dire que c’est du super matos : on l’a testée en vacances par 30°C dehors, votre eau reste bien fraîche et ce, pendant la journée entière ! C’est encore plus flagrant quand vous y ajoutez quelques glaçons, elle reste gelée – même par grosses chaleurs.

20180420_084317
Photo absolument pas retouchée qui vise à vous faire croire que mon appartement est exposé plein sud 😛

Si vous avez un budget un poil plus serré, vous pouvez vous en procurer une pour quelques euros chez Décathlon, et sans BPA, s’il vous plait ! Sinon, petit tour sur le net, brocantes et vide-grenier.

Pour les cruches, nous utilisons actuellement une Brita *se prend un cageot de tomates pourries en pleine tronche et sort sous les huées du public* – Mais nooon, pas de violence car…nous n’utilisons pas de filtre. On s’en sert comme d’une coquille vide. Je l’avais déjà depuis lonnnnngtemps, et je ne vois pas bien l’intérêt d’en racheter une pour en racheter une. C’est tout pareil qu’au-dessus si vous voulez vous en procurer une pour trois fois rien.

De 2 à 20 euros pour arrêter de rejeter des montagnes de plastique, c’est pas si pire quand on y pense, non ? 🙂

J’aimerais terminer sur un point qui me semble essentiel : celui du prix de l’eau en tant que tel. (Asseyez-vous bien, vous risquez de tomber de votre chaise). L’UFC que choisir a fait le comparatif. L’eau du robinet vous coûte, en moyenne, la modique somme de 0.003 centimes le litre – ce qui peut varier un poil selon votre commune de résidence (le maxi étant de 0.0083) – mais quoi qu’il en soit, si vous consommez 1.5 litres d’eau du robinet par an, ça vous coûtera…moins de 2 € (et moins de 4.60 € dans les communes où l’eau est au prix de l’or) ! Une bouteille en plastique, c’est environ 0.20 cts le litre pour de l’eau minérale et 0.40 cts le litre pour de l’eau de source soit *BIMMM* 67 fois plus cher !! Aller, on roucoule tous en cœur 😛 Et encore, le calcul ne prend pas en compte ce qui vous sera ponctionné en impôts pour retraiter le plastique des bouteilles.

1 an d’eau du robinet = 2 € VS 1 an d’eau en bouteille = 110 balles au minimum. Jeu, set et match.

On fait le bilan (calmement, en se remémorant chaque instant)

Comme à mon agaçante habitude, j’ai encore largement dévié du sujet que j’avais prévu et – alors que je voulais très innocemment vous parler de la super gourde de Ludo – je me suis soudain retrouvé à 4 pattes dans une grotte souterraine en train de faire des prélèvements dans une nappe phréatique, façon Erin Brockovich du Grand Est.

Pourquoi adopter une gourde, c’est super ?

Parce que c’est un vrai geste écologique. Adieu les montagnes de bouteilles en plastique – dont une grande partie n’est toujours pas recyclée – et diminution de l’empreinte carbone (l’histoire des méchants camions qui amènent les packs d’eau dans les supermarchés toussa toussa – un vrai sujet de conte pour enfants 😆 Je tiens quelque chose !) .

Parce que l’eau du robinet, contrairement aux légendes urbaines qui courent à son sujet, est une eau de bonne qualité qui est rigoureusement contrôlée. Je vous rappelle pour la forme que l’eau en bouteille est LOIN d’être clean, alors que la publicité et le marketing des marques ont réussi à nous faire croire que c’est le cas. Une eau de source respecte exactement les mêmes critères que l’eau du robinet, gardez-ça en tête !

Parce que c’est juste carrément moins cher et que vous vous retrouverez avec 100 euros de plus dans votre porte-monnaie à la fin de l’année. Une telle somme n’est négligeable pour personne. L’investissement que vous demandera votre gourde sera remboursé au bout d’une durée allant d’un à deux mois…pour une durée…infinie ! 😯

Le seul petit bémol reste le goût, qui n’est pas toujours bon à la sortie du robinet (à cause du traitement au chlore, notamment). Il suffit néanmoins de s’organiser et d’investir dans une petite cruche d’eau pour laisser reposer l’eau tranquilou bilou avant de la boire.

Pour les loulou.te.s qui veulent des sources, les voici, en condensé :

Alors les enfants, que pensez-vous de cet article ? Avez-vous déjà fait l’acquisition d’une gourde ? Si oui, en êtes-vous content.e.s ? Des réflexions à nous faire partager ? Envie de sortir une blague pourrie en commentaire ? (que j’affectionne tant, mais que je n’ai même pas pratiqué aujourd’hui – z’avez vu 🙄 C’est terrible, je deviens sérieuse !!). Allez-y, défoulez-vous, je veux de la FOLIE !!!

Je vous laisse pour tenter de me changer les idées, je ne sais pas pourquoi, mais j’ai le générique du dessin animé « Sourire d’Enfer » dans la tête depuis mon réveil – ça ne se voit pas de prime abord, mais sachez que je vis un véritable cauchemar 😀 Je ne sais pas dans quelle partie de mon cerveau malade cette fichue chanson pouvait bien se planquer, mais elle était bien là !! Mais siii, vous savez, la nénette qui déclenchait des catastrophes avec son appareil dentaire ? (#pitchimprobable) ça, y est, je le sens, vous le chantonnez-vous aussi et vous me détestez 😛

Je vous souhaite un excellent week-end !

Robinetterie et baguette de sourcier

Manon Woodstock.

 

15 réflexions au sujet de “Les petits gestes écolos quotidiens : Utiliser une gourde (Version longue et non censurée)”

  1. P’tain, wordpress n’a pas pris mon commentaire, chiottes -_- Je la refais en version courte du coup.

    Je disais donc que cet article est génial ! Parfaitement sourcé, très clair (merci, grâce à toi, je ne serais pas obligée de l’écrire ^^) et je vais m’empresser de faire tourner ça à mes gentilles abonnées !

    Je n’ai jamais bu que de l’eau du robinet, et ça fait déjà quelques années que je suis passée à la gourde – c’est trop super pratique. Ça me rend ouf quand je vais chez des gens qui « carburent » à l’eau de source sous prétexte que « c’est mieux pour la santé » – et impossible de leur faire comprendre que non, c’est que des conneries marketing. La mauvaise foi… Et voir tout ce plastique que ça génère, ça me met super en rogne !

    Sinon, je ne savais pas du tout pour le côté nocif des carafes filtrantes. Forcément, je n’ai jamais eu qu’un intérêt très modéré pour la question (notamment du fait du concept de rechargeable – genre les recharges s’évaporent quand t’as fini de t’en servir ? Non mais soyons sérieux cinq minutes !), mais c’est toujours bon d’avoir un argument anti-superflu supplémentaire 🙂

    J’espère qu’à Yutz le printemps est arrivé ; ici c’est enfin le cas, et ça fait un bien fou. Alors je t’envoie une petite réserve de soleil en plus, au cas où.

    Bon week-end 🙂

    J'aime

    1. Merci beaucoup pour le compliment, il me va droit au cœur – surtout que j’avais prévu de faire carrément court et que je me suis retrouvée à éplucher tous les articles du web – décidément, on ne se refait pas ! Mais j’ai aimé écrire cet article, définitivement. C’est lui qui a mené la barque et je l’ai laissé faire.
      En fait, cette tromperie marketing, c’est la clef de voute. Les gens ne cherchent même pas midi à 14h, ils prennent leur petit pack d’eau qui, ils en sont persuadés, est rempli d’eau vierge de toute contamination, plus pure que de la banquise fondue alors que…carrément pas !!! L’eau du robinet est même de meilleure qualité, sans montagne de bouteilles en plastique à la clé.
      Moi, ce qui m’a le plus troué le cul (désolée, c’est lundi et je suis pas là pour tondre la pelouse 😛 ), c’est la différence de prix…C’est absolument dingue de mesurer à quel point on se fait enfiler sans rien dire…
      Il n’y a quasi aucun argument en faveur de l’eau en bouteille et pourtant elle continue à faire des émules :/ Je suis de plus en plus perplexe face à cette société de moutons suiveurs. Mais bon, je leur laisse le bénéfice du doute, ils ne sont peut-être pas au courant et j’espère même en convaincre quelques un.e.s ! Souhaite-moi bonne chance !

      J'aime

  2. Je ne me rappelle pas la derniere fois que j’ai bu de l’eau en bouteille. Chez nous c’est eau du robinet et gourde quand on va se promener. Meme en avion. Il y a de plus en plus de fontaine a eau dans les aeroports apres avoir passer la securite. Il faut juste prendre une gourde vide et la remplir a la fontaine une fois la securite passe. Et hop des economies de faites. Je pense que je me rappelerai toujours de mon cours de chimie nucleaire a la fac et de mon prof nous dire: « De la radioactivite il y en a partout, meme dans les bouteilles d’eau perrier, mais ca ils ne le disent pas sinon personne n’acheterai l’eau ». Donc il y a des residus d’uranium dans l’eau car comme l’eau passe dans la nature et est notamment en contact avec des roches, elle ne se charge pas seulement en sels et mineraux ( le cote qui fait vendre) mais aussi en pleins d’autres elements present naturellement dans nos sols comme l’uranium. Conclusion acheter de l’eau en bouteille ce n’est pas la garantie d’avoir une eau plus propre que l’eau du robinet.

    J'aime

    1. Hello Mélodie, merci pour ton commentaire et pour cette petite explication scientifique 🙂 Effectivement, l’eau en bouteille ne vient pas de nulle part et je trouve qu’on a carrément tendance à l’oublier !! Les génies du marketing ont réussi à nous faire croire que leur plastoc’ contient de l’eau plus nickel que nickel, alors qu’on en est bien loin en réalité. A nous d’être un peu moins la tête dans le guidon et de nous informer sur ce que nous consommons.
      Avec la gourde, on économise, on n’y perd pas niveau santé et on fait un beau geste pour l’environnement. Tous les feux sont au vert 😀
      Très belle semaine à toi !

      Aimé par 1 personne

  3. J’adore ton style toujours déjanté ! Je suis d’accord avec toi sur cette réflexion, il faut juste que je m’y mette…et mon mari aussi ahah. Perso ce qui me dérange avec les gourdes réutilisables c’est que quand elles sont en plastique, elles sont sans bpa, mais quid du plastique / revêtement utilisé à la place – ne dira t’on pas dans qqs années que c’est pire? …c’est le seul élément qui me freine. J’ai des Thermos en alu et ça ça me va. C’est tellement dommage qu’en France le lobby du plastique se soit emparé du sujet et ai viré tous les contenants en verre (contrairement à des pays comme l’Allemagne…). Le verre c’est écologique et stable! Et recyclable!! Merci pour ces infos en tout cas. Et ps: tous les parents ne sont pas autoritaires-sectaires ahah. Sur ce, la gourde file! (Tentative de blague avec polysémie…) 😊– je suis fatiguee! Ahah

    J'aime

    1. Hello 😀 merci pour ton commentaire ! Ah ah, t’inquiètes, je sais que tous les parents ne sont pas psychorigides, je caricature (juste) un peu certain.e.s qui ne se laissent absolument rien dire quand il s’agit de leurs chères têtes blondes. Je sais bien que toi tu es une maman upra cool, avec qui on peut discuter 😉 Pour les gourdes en plastique, je plussoie complètement ton argument ! Moi perso, quand je peux me passer de cette matière, je le fais. Pour tout te dire, quand je vais à l’escalade, je mets mon litre d’eau dans une bouteille en verre avec système de fermeture à crémaillère et ça va trèèèès bien (on se moque gentiment de moi, mais je m’en fous complètement 😛 ), Il y a des modèles abordables en inox, mais j’avais quand même à cœur de donner une solution vraiment abordable pour celles et ceux qui sont un peu charrette niveau billets de sous. C’est sûr que le lobby de plastique fait vraiment chier en France…Tu as lu cette polémique sur la taxation des fabricants de jus Yumi ???? Je crois que je vais rédiger un papier dessus tant ça m’a fait dresser les cheveux sur la tête. Rendez-vous demain pour plus d’infos 😛 Très belle semaine à toi !

      J'aime

      1. Contente de lire que je suis une maman cool ahah. Pour le sport je faisais comme toi, il y a hum des années je prenais une grande bouteille en verre sur le terrain jusqu’au jour où qqn a buté dedans et l’a cassée…tu imagines ces petits morceaux de verre dans un gymnase…pas top. Pour mon fils j’ai trouvé une jolie gourde en métal a un prix totalement abordable (genre 7€) car sinon ça coûte une blinde! Non je n’ai pas vu la polémique ni la taxation sur Yumi? En France on a vraiment plusieurs trains de retard, je trouve ça terriblement frustrant…peut-être qu’un jour on sera au niveau de l’Allemagne! (Quand je pense qu’eux utilisent les gourdes et Thermos depuis des dizaines d’années…sans parler du papier recyclé (meme sur les courriers officiels…). Bref…c’est intéressant de constater que c’est toute l’éducation des gens à un large niveau qu’il faut faire, sans oublier les sphères qui décident!

        J'aime

      2. Effectivement, l’idée que ma bouteille se brise et tranche les pieds de plusieurs grimpeur.se.s (on est des marcheur.se.s pieds-nu compulsifs) m’est déjà venue à l’idée et j’essaie de toujours la garder dans un endroit sûr 😛 Sinon, je risque fort de me mettre tout mon club d’escalade à dos et ce n’est pas le but recherché !
        Je viens de publier mon article sur la polémique Yumi. C’est sûr qu’en France on est à la rue total niveau écologie. On aime faire les types qui s’y connaissent mais en fait, QUE DALLE. On est à peu près au niveau 0 de l’effort. Je ne sais pas si c’est lié à une mentalité très française, qui a quand même beauuuucouuup de mal avec le changement. Il faudrait que j’y réfléchisse. En tout cas, il est clair que nous aurions énormément à apprendre de quelques-uns de nos voisins ! Belle journée à toi !

        Aimé par 1 personne

  4. Super article ! Bon Moi je le savais mais j’ai revérifié: l’eau de ma commune est immonde (noir c’est noir !) Et cela fait des années que ça dure 😠😠 si je veux de l’eau du robinet, faut que j’aille dans le village à côté 🤔 et au travail c’est pas plus reluisant (je bosse dans un vieil hôpital et on nous déconseille de boire l’eau du robinet à cause de la plomberie pas jojo et de tests fréquemment pas reluisants)
    Après je pourrai opter pour le cancer le moins cher (😢) mais peut-être que monsieur Leclerc me dira que c’est encore chez lui qu’on trouve les prix Les plus bas
    à bientôt

    J'aime

    1. Bonjour Mili puce, merci pour ton commentaire 🙂 Je trouve ça complètement hallucinant que l’eau de certains villages soient encore impropre à la consommation 🙄 ça devrait être une priorité gouvernementale absolue et cela pourrait constituer une double lutte avec incitation à consommer de l’eau du robinet et abandon des bouteilles en plastique (m’enfin bon, le gouvernement actuel et les engagements écolo *mouhahahahaa* pardon, je viens d’éclater d’un rire jaune 😛 ). Je trouve ça surréaliste qu’on abandonne certains territoires à ce point !
      Belle semaine à toi, en espérant que le problème soit réglé un jour…

      J'aime

  5. Raaah l’eau en bouteille… mon combat en Allemagne !!!! Chez moi, depuis toujours, on boit l’eau du robinet. Quand on a la chance d’avoir accès à de l’eau potable je ne comprends vraiment pas pourquoi on s’en priverait. Et depuis plusieurs années, j’ai adopté la gourde, à la base en voyage mais maintenant aussi pour le quotidien. J’avoue que la mienne est en plastique mais elle a plusieurs années, donc je ne veux pas la changer tant qu’elle ne fuit pas de partout 😀
    En Allemagne c’est infernal car dans les restos, on ne peut pas demander une carafe d’eau ! C’est forcément de l’eau en bouteille, de préférence pétillante (je t’ai déjà parlé de ma HAINE pour l’eau pétillante ?), mais bon si on est pas Allemands ils acceptent qu’on commande de l’eau plate. Et ça coûte un bras, évidemment… J’en ai parlé avec une collègue qui me racontait qu’une fois, elle avait déjeuné avec une copine anglaise qui voulait de l’eau du robinet, et l’Allemande a trouvé que c’était hyper radin. HEUUU… WTF… Ca me révolte, mais A UN POINT !!!
    L’autre jour (l’autre semaine, vu que ça durait 7 jours…) j’étais en formation en Espagne. J’ai demandé où trouver de l’eau dans le centre : la meuf me dit d’aller prendre une bouteille des fois qu’on ne soit pas habitué.es à l’eau du robinet… nan mais visiblement vous n’avez jamais été en Inde où juste regarder le robinet peut te donner la chiasse… je pense qu’en Espagne ça devrait le faire mais why not, elle m’a aussi indiqué une fontaine, je prends. Ben à CHAQUE repas, TROIS FOIS PAR JOUR pendant une semaine, j’étais LA SEULE (note mon usage des majuscules pour noter MA COLERE et MON EXASPERATION) à prendre mon verre et le remplir à la fontaine. TOUT LE MONDE prenait une bouteille d’eau ou pire, du soda à chaque repas (AAHHH MON DIEUUU). Et le serveur aux boissons me demandait à chaque fois ce que je voulais et à chaque fois je lui montrais mon verre et marmonnais que j’allais aller à la fontaine (je parle pas espagnol et j’étais pas sûre de son anglais mais tous les jours il me regardait bizarrement).
    Enfin bref, je n’utilise des bouteilles qu’en cas de force majeure (il y en a, malgré tout, malheureusement) et je vis pour mon robinet et ma gourde ! Par contre je trouve que dans les villes (un peu partout dans le monde mais en Allemagne c’est flagrant), il y a un sacré manque de fontaines publiques pour remplir sa petite gourde… Et ça c’est hyper pénible, de même dans les aéroports – je ne COMPRENDS PAS pourquoi c’est si complexe de foutre des fontaines dans ce genre d’endroits mais bon…. je pourrais en parler longtemps… A la place je vais me prendre une petite gorgée et te souhaiter une belle soirée 🙂

    J'aime

    1. Merci pour ton commentaire Anousha 🙂 Je te sens passionnée sur le sujet, c’est bien ! Pour ce qui est des fontaines dans les lieux publics et en particulier des aéroports, je te rejoins complètement !!! ça me rapelle un post de Béa Johnson sur Instagram, qui disait qu’une compagnie australienne (si mes souvenirs sont bons) leur a juste refusé une gourde remplie à bord…Du coup, allant jusqu’au bout de ses convictions, elle a refusé de boire dans un verre en plastique et est arrivée à destination complètement déssechée…WTF…Qu’est ce que tu veux qu’on foute avec une gourde, qu’on asperge le commandant ??? C’est vraiment du grand n’importe quoi quand on y pense.
      C’est marrant cette vision de supposée radinerie des consommateurs.rices d’eau du robinet. En France, c’est un peu pareil, mais pas autant il me semble. Au resto, la carafe d’eau a encore relative « bonne presse » et à la maison, ça ne choque que quelques personnes très cheloues que l’on boive de l’eau du robinet en permanence. C’est globalement bien accepté. Moi qui voyait l’Allemagne comme un pays très écolo, je tombe des nues ! Et dire que « ça fait radin de demander de l’eau du robinet », c’est SO RICH WHITE FOLKS xD Non, mais tu crois qu’ils en sont là en Afrique, en Inde (comme tu le dis très justement) ou dans d’autres pays pour lesquels l’accès à l’eau potable reste un luxe ? Je suis sûre qu’ils/elles seraient tous ravi.e.s de pouvoir boire de l’eau au robinet et que ça améliorerait énormément le quotidien des plus pauvres…Mais non, nous on préfère « faire les riches » et boire de la flotte dans du plastique…A chacun ses préoccupations, mais tu as raison, c’est complètement navrant…Je te souhaite une belle semaine 😉

      Aimé par 1 personne

      1. Haaan mais ouiii c’est clair, qui a inventé l’eau en bouteille dans des endroits où on a accès à l’eau potable ? Sérieux ! Tu sais que ça me travaille, cette semaine j’ai carrément fait un rêve dans lequel je me faisais lyncher car j’utilisais de l’eau potable XD
        C’est n’importe quoi de se voir refuser une GOURDE ! J’ai toujours la mienne en voyage, mais pas forcément l’occasion de la remplir…

        J'aime

      2. Le pire, ça reste quand même les gens qui te voient comme des gros cracras parce que tu bois la flotte du robinet 😆 (et qui te disent « ah bon, tu bois ça ? » d’un air tout à fait dégoûté et dramatique, qui suggère que nous allons avoir une mort lente et douloureuse). Et l’eau en bouteille, y a de la poussière de licorne dedans peut-être ??? Les gens sont devenus complètement hypnotisés par les pubs, il faut se réveiller les gars !!! N’aies craintes, je me joindrais à la bataille à tes côtés en cas de lynchage 😛

        Aimé par 1 personne

Exprime toi mon ami(e) !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s