Cuisine

10 fruits et légumes d’avril en habit de gala

Salut la compagnie ! J’espère que tout le monde se porte au mieux. Je suis sur un petit nuage après la publication de mon dernier article, parce qu’il a occasionné beaucoup de réactions. Pas forcément de commentaires (d’ailleurs je crois bien qu’il y en a toujours zéro), je m’entends bien, mais ce sont plutôt des personnes de mon entourage qui m’ont contactée et ça a empli mon cœur de joie. Des gens se sont retrouvés dans ce que j’ai écrit et mon papier a touché quelque chose en eux/elles. C’est juste le plus beau compliment qu’on puisse me faire et je vous remercie grandement d’être venu.e.s me faire une petite visite. Amour et câlins, je vous envoie ! (je me suis d’ailleurs pris un sacré mur…J’ai réalisé avec effarement le nombre de personnes angoissées de mon entourage – On est face à un problème de société, c’est moi qui vous le dit ! Alors, quand est-ce qu’on monte notre communauté alternative d’anxieux.ses ? On se réconforterait les uns les autres et tout et tout – Il y aurait des free hugs et des bonbons à la guimauve en permanence 😀 Le bon-heur !)

Aujourd’hui, je reviens avec mon traditionnel article sur les fruits et légumes de saison – non sans avoir joué les reporters à haut risque sur le web pour vous dénicher les meilleures idées recettes (et dieu sait qu’on rencontre des trucs SACREMENT chelou 🙄 L’équivalent des mines anti-personnel des blogs de cuisine – ça me donne d’ailleurs une idée d’article sur les recettes de saison les plus improbables – je pense qu’il devrait voir le jour lors du joli mois de mai 😉 ). Sans plus de transition, je propose qu’on aille gaiement gambader tous.tes ensemble au milieu des carottes et autres radis, tels des lapins mignons et souriants (Mmm, épineuse question, un lapin peut-il sourire ? Des spécialistes en léporidés dans la salle ? Je crois que l’on peut aisément inscrire cette interrogation impromptue au panthéon des questions existentielles, au coude à coude avec « Les pingouins ont-ils des genoux ? »).Asperges

L’Asperge : YOUUPIIIIII *danse de la joie* Oui, je voue un véritable culte à ce légume. Quand c’est la saison (qui ne dure pas longtemps, profitez-en !), je pourrais en manger chaque semaine à l’aise ! En plus, c’est d’autant plus facile avec ma superbe casserole à asperge (Copyright Martine Kurek) qui cuit parfaitement les pointes à la vapeur et qui permet d’avoir une homogénéité par rapport à la tige et tout ça pour seulement 99 euros Bernard, vite dépêchez-vous le stock n’est plus que 324, oh mon dieu, il baisse encore (#téléachat #mensongegrossier). Notre amie l’asperge (blanche ou verte, pas de racisme !) est excellente juste comme ça, avec une vinaigrette ou une mayonnaise (Ou une *aheum* rémoulade maison, je précise, depuis l’avertissement de Mélodie du blog Tea Bees Trip, j’ai très peur de dire « mayonnaise » et que son conjoint, spécialiste en la matière, débarque pour m’assommer avec une théière 😛 ), en clafoutis, en gratin, en purée finement mixée (trouvée sur un site pour pots de bébé – mais je suppose que ce qui est bon pour eux est bon pour nous : https://www.goodgout.fr/coin-parents-des-12-mois-recette-puree-d-asperges-blanches-au-citron-18.html , en soupe, en salade crue (http://www.lacuisinedannaetolivia.com/article-salade-d-asperges-crues-a-l-huile-d-olive-123381591.html). J’ai testé pour vous une super recette de risotto aux asperges validée tous pouces levés par Ludo (qui voudrait manger du risotto « chaque semaine, parce que tu le fais trop bien (horrible flatteur) » Euh, on se calme chéri, il y a quand même une dose astronomique de beurre/parmesan/crème dans cette petite chose et je n’ai pas vraiment envie que mon cul se transforme en cathédrale). Elle est sur le blog Un déjeuner de soleil (je sais que je radote, mais ce site est génial !!) par ici : http://www.undejeunerdesoleil.com/2013/04/risotto-asperges-parmesan-bresaola.html. J’ai failli vous proposer une recette de tagliatelles d’asperges à la carbonara, mais quand j’ai vu que du pesto entrait dans la recette, j’ai décidé que « trop c’était trop ». Je ne suis pas italienne, mais quand on plaisante avec les classiques, moi je dis basta ^^ C’est un peu comme les gens qui appelent une Hawaïenne « pizza » ou mon beau-père qui a sobrement déclaré que les italiens « ne savent pas cuire les pâtes », je crois qu’à un moment, il faut savoir s’arrêter !Pissenlit

Le Pissenlit : Mioum, ça aussi, j’adore ! Idéalement, j’aimerais pouvoir aller les récolter moi-même, mais il faudra pour ça que je convainque l’ours à moitié mal léché qui me sert de conjoint à coup de « oh regarde, ce beau soleil et si on allait se promener ? » accueilli à coup sûr d’un « non » et d’une très jolie mine renfrognée 🙂 La saison ne durant que quelques semaines, il va falloir que je me bouge les fesses, surtout si je veux réaliser cette surprenante recette de câpres de pissenlit : http://cuisinesauvage.org/recipe/capres-de-pissenlit/. Il s’agit ici de recueillir le bourgeon de la fleur, de le débarrasser, telle une danseuse du Crazy Horse, de tout le superflu et de le plonger dans le vinaigre pour un sympathique marinage. Moi qui n’hésite jamais à me taper des pots de câpres à la petite cuillère, je sens que je vais adorer (OUI maman, je SAIS, « Mais tu détestais ça avant » – Je change et deviens une meilleure personne, c’est une évidence. Je me porte même volontaire pour goûter à nouveau ta terrine de canard aux morilles 😛 ). A utiliser dans vos salades, en condiments sur un poisson fumé (type hareng), dans les plats en sauce…Le pissenlit fait merveille en salade, je ne vous mets pas de recette ayant moi-même écumé par loin de 65 recettes de « délicieuse salade de pissenlits aux lardons avec œuf poché » so boring…mais je vous indique également que vous pouvez allègrement l’utiliser dans vos soupes (pas tout seul sinon je crains une amertume trop prononcée…), et dans vos quiches/tartes. Une petite dernière pour la route : pourquoi ne pas se lancer dans la confection de vin de pissenlit (https://www.ricardocuisine.com/recettes/5449-vin-de-pissenlit) fait à partir des fleurs ? J’en ai déjà goûté lors de mon passage à l’excellent restaurant « A la XIIe borne » à Delme (situé dans le No Man’s Land entre Metz en Nancy) et j’avais trouvé ça étonnant ! Floral et sucré sans aucune amertume !Pomélo

Le Pamplemousse Pomélo (voir mon explication par ici, si ça vous intéresse) : Vous le coupez en deux et vous le dégustez à la petite cuillère ou alors vous le détaillez en rosace avec de l’avocat *s’est endormie d’ennui sur son clavier* ET NON, POSE MOI CET AVOCAT !! (le fruit, pas mes patrons 😛 Quoi que…) C’est trop caca pour la planète !! 👿 Je vais donc largement passer sur les recettes hyper-convenues…Le pomélo, on sait que c’est bon nature, pressé ou avec les crustacés…Pourquoi ne pas en faire une salade avec un peu de fleur d’oranger pour adoucir ? Ou alors le mettre en verrine avec une petite crème montée au mascarpone ? Les idées sont innombrables. Côté dessert, j’ai trouvé ce qui m’a tout l’air d’être une petite tuerie de chez Mercotte : le gratin de pomélos aux pralines roses (https://www.mercotte.fr/2005/10/12/gratin-de-pamplemousses-aux-pralines/), ces dernières étant à ajouter obligatoirement à ma liste de courses lors de ma prochaine virée lyonnaise. Ça a l’air « gourmang – croquang » comme dirait notre ami Cyril Lignac 🙂 Dans le salé, le pamplemousse se prête bien au jeu des saladés composées (recette cool par ici : http://cuisinemoiunmouton.com/salade-de-quinoa-asperges-vertes-et-pamplemousse/), mais est également excellent juste coupé en rondelles et déposé sur un poisson (tout ce petit monde file au four, le jus dégoulinera et imprègnera le poisson…Mmmm). Je le vois bien en réduction avec une volaille ou des légumes cuits à la vapeur pour donner du pep’s. Ne pas non plus négliger le sirop, dont vous devriez pouvoir trouver plein de dosages sur internet – personnellement je ne cours pas après l’eau aromatisée mais quand il s’agit de pomélo, je pourrais en ingurgiter des litres !Salade frisée

La Salade frisée : Inutile de dire que vous pouvez l’utiliser…roulement de tambour…en salade !!! (*Ouin Ouin Ouin* – en mode bruitage de mauvaise sitcom). Cela dit, plaisanterie mise à part, je trouve que la frisée est souvent injustement boudée en tant que salade (et je me rend compte avec horreur que c’est le 3e truc amer dont je vous parle en seulement 10 minutes). Elle apporte du pep’s et elle a un vrai goût bien à elle, un peu comme la roquette ! J’ai aussi débusqué une petite idée de quiche à la frisée, qui fera merveille si votre salade est passée de « bimbos pimpante à talons hauts » à « oups, j’ai bu trop de tequilas hier soir, j’ai perdu une chaussure et le jeune homme dans mon lit avait l’air plus fringant sous les sunlights des tropiques » :lol:( https://mamancadeborde.com/quiche-a-salade/). Je n’ai pas non plus résisté à l’idée de vous copier une recette de salade composée, parce que quand l’auteur a écrit les mots « foies de volailles caramélisés » il m’a complètement perdue (j’entretiens une fascination inquiétante pour les abats) et rien que pour l’humour décapant utilisé, ça vaut la peine d’aller la lire : https://magazine.laruchequiditoui.fr/legumologie/la-frisee-avec-ou-sans-permanente/salade-frisee-de-fin-de-mois/. La salade frisée est également incorporable dans vos omelettes ou – ce que l’on appelle sobrement chez nous – les « poêlées du fond du fond du placard » (ce qui consiste en général à balancer tout ce qui traine dans le frigo directement dans une sauteuse, de saupoudrer d’ail et de deux trois épices – puis de faire semblant que c’est un vrai plat très élaboré). Une salade cuite, c’est un peu le même principe que les épinards et ça peut se manger tout pareil !Radis rose

Le Radis rose : Ne jette pas les fanes malheureux.se !!! Je crois que je n’ai jamais vu autant de recettes pour les réutiliser en faisant mon petit glanage mensuel, et je dois dire que cette information me ravit ! La cuisine anti-gaspillage fait de plus en plus sens à mes yeux et personne ne devrait jamais cracher sur la possibilité de faire plus de repas par légumes utilisés. Osons bousculer les habitudes et trouvons de super recettes avec ce qui, auparavant, n’avait d’autre place que la poubelle. Je vous partage donc une idée de cake, pour l’apéro, qui m’a fait de l’œil (http://www.cestnathaliequicuisine.com/article-cake-aux-fanes-de-radis-117411540.html) et, pour rester dans la thématique, une petite tartinade aux couleurs estivales qui devrait parfaitement jouer son rôle de pesto végétal (https://biocultureetvous.org/2017/03/21/tartinade-de-fanes-de-radis/). On ose aussi la soupe et le camouflage dans les quiches : tant qu’on a des idées, les fanes sont l’équivalent d’une mine d’or sans fond. Les radis en eux-mêmes sont idéaux à croquer à l’apéro (avec ou sans beurre et sel), il peut tout à fait se balancer à la « va comme je te pousse » dans une poêlée ou, ni vu ni connu, dans un plat en sauce ou une soupe. Je vous conseille pour finir cette recette assez fun de salade à l’assaisonnement asiatique (http://recetteschinoises.blogspot.be/2015/04/salade-de-radis-rose-vinaigrette-au.html) à adapter, bien évidemment – tout le monde n’a pas de pâte de sésame noir ni de vinaigre de riz foncé chez soi ! Je suis bonne joueuse et vous file ma sauce perso (*raclement de gorge* non, non, Gordon Ramsay ne me l’a pas soufflée à l’oreille un dimanche matin de désœuvrement) : 1 cuillère à soupe d’huile de sésame, 1 cuillère à soupe de vinaigre de riz et un peu de sauce soja, sans que ce soit trop salé.Pomme

La Pomme : Encore un fruit hyper multiforme qui peut se décliner à peu près n’importe comment. Je vous encourage d’abord à acheter du 100% bio parce que c’est visiblement une belle éponge à pesticides ! A croquer nature selon l’espèce, à compoter tout doucement avec un peu de cannelle et/ou d’anis pour le plaisir, évidée et cuite au four avec une bonne lichette de beurre salé (et pour que l’indécence soit totale, avec insertion de caramel dans le puit central…de la pomme !!! Bande de coquinous 😉 C’est pas possible tous ces sous-entendus sexuels que vous trouvez partout, enfin !), en tarte avec quartiers ou compote, cuite sans aucun artifice pour accompagner un boudin noir, râpée en salade. J’avoue que j’ai peu de solutions pour la pomme crue – n’ayant aucune envie d’amener un Ludo au bord de l’œdème de Quincke à l’hôpital Bel-Air – et serait donc ravie de lire toutes vos suggestions ! Personnellement, je suis assez tentée par les chips, environ 500000 fois moins caloriques que leurs cousines à la patate et idéales pour l’apéro ou pour le goûter (https://mamancadeborde.com/chips-de-pomme/ – ou pour n’importe quand d’ailleurs #estomacsurpattes), mais aussi par une madeleine de Proust incontournable chez moi : il s’agit des beignets aux pommes. J’ai tellement peur d’être déçue si j’en refais que je n’ose pas sauter le pas (un peu comme mon expérience avec le Sprite Ice Cube à la menthe, dont j’ingurgitais béatement des litres quand j’étais ado…Le jour où je l’ai aperçu dans les rayons d’Auchan, j’ai crié – littéralement, je ne vous dis pas l’hystérique en plein rayon !! Et finalement, quel bruit de ballon dégonflé quand j’ai regoûté – DE-GUEU !!) Peut-être me laisserais-je tenter par cette recette http://lesdelicesdethithoad.over-blog.com/2015/10/beignets-aux-pommes.html… Je vous tiens au courant de toute tentative !Carotte

La Carotte : Un autre légume qui nous accompagne une grande partie de l’année mais que je suis toujours très heureuse de cuisiner ! Râpées (avec du gingembre et une sauce citron-vinaigre de cidre-moutarde et des raisins secs, c’est TOP), cuites à la vapeur ou à l’eau, en gratin, simplement tranchées en rondelles et sautées au beurre, en purée pour le petit côté sucré, en soupe. J’ai testé il y a quelques semaines une recette ultra simple trouvée sur le blog « Un déjeuner de soleil » (et non, Edda ne me verse même pas de contribution 😛 ) de carottes rôties à la mélasse de grenade (dont un flacon traînait dans un placard depuis environ 5 ans – Brigade de l’hygiène, on se calme, c’est du jus de grenade noyée dans un océan de glucose – je ne risque donc pas grand-chose…Voilà le lien : http://www.undejeunerdesoleil.com/2017/10/carottes-roties-melasse-grenade.html) et c’était simple et délicieux ! C’est applicable avec toutes les autres épices que vous avez en stock (haha, autoblague 😀 Pardon, je sors !), un coup d’huile, une généreuse pincée et zhou, on file se dorer la pilule ! Pensez aussi au sucré avec l’indétrônable carrot cake – dont les recettes fleurissent sur le web – et qui devrait être remboursé par la sécu tellement c’est bon (Ludo n’est pas fan, mais ça en fera plus pour moi quand on débarquera aux States 😉 ). Je vous file un dernier tuyau pour la route et ramène de nouveau ma fraise avec Laurent Mariotte (Laurent qui ??? Mais si, vous savez, le mec de TF1 qui a l’air super sympa, qui propose toujours des recettes top, mais qu’on oublie dès le générique de son émission est terminé ? J’appelle ça le « syndrome Laurent Mariotte » ou la capacité d’oublier instantanément une personne pourtant aimable. Vous savez, par exemple, Kévin, qui était assis à côté de vous en physique-chimie quand vous étiez en 5e, avec qui vous avez fait les 400 coups le temps d’une année et à qui vous venez de serrer la paluche en utilisant toutes les stratégies possibles pour qu’il ne se rende pas compte que vous ne vous rappelez plus de son nom ? C’est un exemple typique du syndrome Lauren Mariotte 😆 Ouh la la, je m’égare !!!) LA.RECETTE.DE.LAURENT.MARIOTTE, que voici : http://www.laurentmariotte.com/recette-de-curry-de-carottes-aux-dattes/ avec des dattes bio, s’il vous plait !Chou rave

Le Chou Rave : ah !! Ce légume m’avait posé tellement de soucis l’année dernière…Nous étions, telles deux personnes amoureuses l’une de l’autre et n’osant pas se parler: on se jetait des petits regards en coin sans que l’on aperçoive aucune volonté de conclusion 😉 J’ai depuis sauté le pas et l’ai cuisiné en pickles. Il faut que je teste plein d’autres manières de lui régler son compte cette année : en purée, en soupe, cru en salade, rôti au four mais encore cuit simplement à l’eau ou à la vapeur. J’ai touvé une petite recette de gratin par là: http://dubiodansmonbento.com/gratin-de-chou-rave/ mais aussi une autre à mourir de rire sur le site de la ruche qui dit oui: https://magazine.laruchequiditoui.fr/legumologie/chou-rave-party/chou-rave-vapeur-mal/ et que dire mis-à-part que je ne peux qu’avoir un immense respect pour quelqu’un qui me fait pouffer de rire avec l’expression « tranquille Emile » 😀 J’ai volontairement écarté, et vous ne m’en voudrez pas je crois, tous les « gratins délicieux » que j’ai croisés sur ma route…ça me fait penser aux restaurants pas bons de bord de mer qui appatent le chaland à coup de “il est frais mon poisson, elle est bonne ma moule” euhhh si c’est si bon que ça, y a pas besoin de s’en vanter – logiquement, les client.e.s le font pour vous ! Je termine sur des pickels à l’ail, qui m’ont l’air excellents et simples à faire: https://www.marciatack.fr/chou-rave-lamelles-marinees-a-lail/Epinards

L’Epinard : ou le légume dont il faut se faire livrer un paquebot entier pour pouvoir faire un poêlée format 4 personnes 🙂 Si vous en achetez, n’hésitez pas à y aller carrément sur la quantité (et peu importe si vous devez affronter le regard interloqué du / de la caissier.e), de toute façon, il n’y en a jamais assez ! Le grand classique reste la fondue d’épinards avec une lichette de beurre ou crème-parmesan, quand on se moque d’avoir des paquets de gelée à la place des cuisses. C’est aussi idéal en salade, assaisonné de manière on ne peut plus classique et pour mettre un peu de fun dans les sandwichs et burgers. Vous pouvez également opter pour la soupe et l’incorporer dans vos tartes, quiches et omelettes. Une recette de pâtes m’a tapé dans l’oeil, à défaut de m’être fait plaisir avec mon pesto de noix (qui était trop…tout – trop gras, trop fort en noix…je ne vous conseille pas), dont voici le lien http://www.blogdechataigne.fr/pates-aux-epinards-feta-noix-de-cajou/, ça me plait déja un peu mieux et je devrais m’y atteler prochainement. On termine sur une petite entrée algérienne de derrière les fagots, où il faut balancer une demi tête d’ail, BAM ! Je déconseille donc vivement si vous partez dans l’optique d’emballer votre conquête du moment pour la première fois, mais c’est complètement safe pour les couples établis qui n’ont pas peur de la mort. Voici: https://www.mesinspirationsculinaires.com/article-epinards-a-lail-chtitha-selk.htmlRhubarbe

La Rhubarbe : J’avais testé la compote l’année passée, avec du gingembre frais et de la cassonade: c’était une véritable tuerie que je conseille ! J’avais trouvé une recette sur le net et largement improvisé par la suite…Je vous laisse chercher comme des grand.e.s 😉 Je sais que la tarte est presque m’as tu vu, mais moi j’adore toujours autant, surtout quand la rhubarbe est un peu acide et qu’elle pique au vif. J’ai déterré une idée de bon vieux streusel des familles – le cousin du crumble, idéal pour sombrer dans la gourmandise en fin de repas: https://www.adeline-cuisine.fr/recettes/streusel-a-rhubarbe/. J’ai aussi fait une très jolie trouvaille avec cette recette de sirop hyper simple et qui m’attire autant que celle au pomélo : http://la-gourmandiseest-un-jolidefaut.com/2014/06/sirop-de-rhubarbe.html. Vous avez la possibilité de la confire dans le sucre, mais aussi de l’utiliser dans du salé, dans les tajines, notamment (et surtout, on ne fait pas comme moi, si on a un beau plat à tajine, on le laisse tremper dans l’eau toute une nuit avant de cuire quoi que ce soit dedans !!! Comment ça, “sinon quoi ? » Vous voulez vraiment que 3 centimètres de jus se répande sur votre gazinière ? Je crois que non 😛 ).

Et voilà pour le tour de piste !! Alors les jeunes, que pensez-vous de ces suggestions ? Avez-vous de merveilleuses recettes de famille à partager avec nous ? Envie de me dire que je suis une grosse nulle (cf. le plat à tajine – cf. plagiat de Gordon Ramsay) ? J’attends vos commentaires telle une ménagère frissonnant à l’idée du prochain tome de 50 nuances de Grey.

Je vous laisse, en vous souhaitant un très beau week-end, pour aller donner le coup d’envoi de l’opération flipper – véritable marathon sur le long terme qui nous attend demain 🙂

Je vous embrasse

Pomme de reinette et pomme d’Api !

Mon dieu qu’elle est fourbe…

Manon Woodstock.

6 réflexions au sujet de “10 fruits et légumes d’avril en habit de gala”

  1. Youhou encore plein de bonnes idées ! Je me rends compte que chaque année je mange toujours la même chose, je ne suis pas très inventive… Bon cette année avec le peu de diversité dans les supermarchés à côté de chez moi, et en l’absence de marché de quartier, je sens que ça va pas être le moment où je vais bouleverser mes habitudes mais sait-on jamais ! C’est inspirant en tout cas 😉
    P.S: je suis une fan inconditionnelle du carrot cake!!! Tellement léger hahahaha.

    J'aime

    1. Hello Anousha, merci pour ton commentaire !! Il y a toujours des phases où on tourne en rond niveau cuisine ! J’ai une collègue qui, pour changer, commande des box type HelloFresh ou Illicofresco et ça lui permet de varier les plaisirs à un prix correct. J’essaie de rester un maximum ouverte sur la blogosphère culinaire et de tester des trucs que je ne connais pas ! Après, avec les mêmes ingrédients, tu peux faire un TAS de choses (cf. mon steak végétal de riz complet et tomates séchées, je n’y aurais jamais pensé !!). Il faudra qu’on se mange un carrot cake quand je passe par l’Allemagne 😉 Très belle journée à toi !

      Aimé par 1 personne

  2. J’adore ces articles légumes, ça donne toujours plein de bonnes idées ! La recette de pâtes aux épinards me plaît bien, je me la garde de côté =) Bon dimanche

    J'aime

    1. Merci pour ton commentaire Marine 🙂 Je vais aussi la réaliser un de ces 4, elle m’a l’air gourmande tout en restant assez saine. J’ai mis en pot mes petits câpres de pissenlit pas plus tard qu’hier et j’ai hâte de pouvoir goûter la semaine prochaine. Je donnerai un retour sur tout ce que j’ai testé dans mon prochain article ! Très belle semaine à toi !

      J'aime

Exprime toi mon ami(e) !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s