Réduction des déchets

Rejoignez le bon côté de la Force : Exit les cotons tiges ! Choisissez l’Oriculi !

*Mélodie lancinante au violon – Feuilles qui volètent sur le trottoir* – Plan séquence sur un jeune militaire détaché dans le Grand Est, qui écrit un compte rendu à sa hiérarchie – Jour 100 – Journal de bord : ça devient dur ici, mon général. On n’a pas vu la lumière depuis plus de 97 jours en Lorraine. Tous les matins, ce n’est pluie cinglante, bourrasques à faire s’envoler nos parapluies pourtant vaillants qui ploient sous l’effort et surtout le froid ! Ce froid qui est prêt à vous glacer les os dès que vous franchissez le pas d’une porte. Et pourtant, je croyais en avoir vu. J’avais fait l’Angleterre, l’Irlande, la mousson Indienne, mais ici ce n’est pas pareil. Tout est marron, les maisons, les chiens et même les gens. Tout le monde tire la gueule, se résigne à être là, simplement, au beau milieu des usines désaffectées. Je vous avoue que je ne sais pas si je vais m’en sortir, je ne sais même plus quelle est la couleur du ciel. Si vous recevez cette lettre – si par un heureux hasard elle ne se noie pas dans un sombre Centre de Tri Postal de cambrousse inondé – de grâce, envoyez-nous du renfort ! Les gars sont en train de craquer !

Bonjour chère bande. Déprimée par le temps et théâtrale, moi ? Meuh non, à peine ! C’est juste que j’ai littéralement l’impression de passer au lave-vaisselle tous les matins et que ça commence à me courir sérieusement sur le haricot (et le vent a cassé mon parapluie en plus !! Vous y croyez à ça ?? ça tombe bien, j’ai à peu près 150 qui dorment dans mon cagibi – tous achetés à Noël par ma tante, vous savez, celle qui est un peu paraplophile sur les bords 😉 ). Bref, je referme la parenthèse Sébastien Folin – j’espère que tout le monde se porte bien et ne se laisse pas atteindre par la météo plus que défaillante de ces derniers jours.

Ce matin, je repars avec vous dans le joyeux monde des cotons tiges, comme promis dans mon précédent article – dans lequel je vous avais expliqué pourquoi ces bâtonnets ouatés étaient les cousins du diable en personne.

J’utilisais, jusqu’à il y a quelques temps, au moins un coton tige par jour. Que ça soit pour corriger mon maquillage ou pour me nettoyer les oreilles, cet objet très « best-seller de la salle de bain » m’accompagnait vaillamment sur le long chemin de ma routine journalière. Et puis j’ai voulu que ça change. Même si j’étais déjà passée aux cotons tiges en coton bio et bâtonnet en papier depuis belle lurette, j’ai décidé, un beau jour, que ça ne pouvait plus durer. Qu’il y avait certainement d’autres méthodes encore plus respectueuses de l’environnement.

Pour le maquillage, ça a été vite réglé : je suis passée maîtresse dans l’art de manier mes cotons lavables et d’utiliser mon doigt pour corriger d’éventuels dérapages (avec le khôl, ça va tout seul !).

Pour l’hygiène de mes oreilles, j’ai réfléchi un peu plus longtemps. Et j’ai trouvé la solution : j’ai fait l’acquisition d’un oriculi.

  • Un oricu-quoi ?

oriculi-cure-oreilles-ecologique-en-bambouL’oriculi, c’est un bâton. Ou plutôt une espèce de mini-pelle conçue pour retirer en douceur le cérumen du conduit auditif externe.

Ah nan mais attend, c’est quoi ton vieux truc de bobo dégueulasse là ? Encore un machin inventé par les hippies, que je vais essayer, que je vais trouver nul et qui va finir oublié dans un placard tel une papillote de Noël ayant survécu au premier janvier !!

Mais non, reste ! Je vais t’expliquer de quoi il en retourne !

Déjà, non, je te rassure de suite, ce n’est pas un énième objet inutile inventé par les hipsters. L’oriculi est un instrument qui nous vient d’Asie (Chine, Japon, pour ne pas les citer) et qui y est plébiscité depuis des années.

Je lis partout, mais je ne trouve pas de sources sérieuses – c’est embêtant – qu’il est recommandé par les ORL au détriment du très vilain coton tige. Je vais néanmoins présupposer que c’est le cas (*annonce sonore de gare* Merci à tous les voyageurs qui nous accompagnent de se référer à mon article précédent, dans lequel je parle bouchons de cérumen, otite purulente et tympan en charpie – QUE du glamour 😀 ).

Mais enfin Manon, tu es folle !!! Un bâton dans l’oreille ?? Tu n’y penses pas !! On va se perforer le tympan !! Mais secouez-la bon sang !!!

MAIS NON J’AI DIT 😛 Vous êtes bouché.e.s ou quoi ? (M’enfin, si vous massacrez vos oreilles à coup de coton tige, ceci expliquerait cela). Il va entièrement de soi que l’on y va plus doucement quand on s’introduit une micro tige dans l’oreille plutôt qu’un bâtonnet ouaté, avec lequel les sensations sont faussées par le coton.

  • Mais ? Mais ? Comment tu l’utilises ?

Pour tout vous dire – oui, tout, monsieur le juge – j’avais déjà acheté mon oriculi depuis – fiouuu – 6 bons mois. Et puis on s’est regardés. Et regardés. Et regardés (c’est un peu le même principe que les Shadocks qui pompent 😉 ) et je n’arrivais pas à passer le cap.

Comme beaucoup d’entre nous et à tort, je trouvais ça vraiment étrange de se fourrer une tige dans l’oreille. J’avais viré complètement parano. Et si je me perce le tympan ? Et si je me fais mal ? Et si je n’entendais plus jamais et que la dernière chanson que j’avais écouté par inadvertance, c’était du Magic System ? (Un vrai film d’horreur, n’est-ce pas ? 😛 ) Et si c’était en réalité un outil inventé par les extraterrestres pour nous implanter des micro-processeurs dans le cerveau ? Hein ? Hein ? #psychose.

Et puis, ma boite de cotons tiges déclinant sérieusement, il y a 3 semaines, je me suis regardée dans la glace et j’ai déclaré « C’est ton soir mon bonhomme ! » (l’oriculi hein, pas moi ! Je vois déjà la moitié de mes lecteurs.rices, en total état de choc, découvrir que je suis une espèce d’hermaphrodite palmée – z’inquiétez pas, tout va bien de ce côté-là 😀 ).

J’ai franchi le cap. Pour tout vous dire, à la première utilisation, c’est méga chelou. Du genre « ouh la la, mais qu’est ce qui frétille dans mon oreille ? ». Je trouve que ça change complètement du coton tige et l’avantage, c’est que j’y ai été tout doucement. J’ai testé après la douche, j’ai fait de gentils mouvements circulaires (en étant bien attentive à ne pas aller trop profond) et le cérumen est venu tout seul.

20180116_055942
Démonstration en direct live !

Mais Manon, le cérumen, j’en fais quoi ? Ben, quelle question, tu le manges, il paraît que c’est bon pour le système immunitaire ! 🙄

Rhooooo mais non, voyons ! Comme un.e grand.e qui se prend par la main, je te fais confiance, tu vas pouvoir trouver une solution selon ton niveau de « narreusité » (si, ça existe ! J’ai décidé ! 😀 ), sur le doigt, délicatement, avec savonnage des mimines en règle quand c’est fini – ou sur un coton lavable.

Pour ce qui est du pavillon de l’oreille dont je n’ai pas parlé, il te suffira de passer ce même coton (partie non souillée par le cérumen) à l’intérieur à l’aide de ton petit doigt après l’avoir humidifié et hop ! Tout propre !

Question entretien, rien de plus fastoche, on savonne la bête (encore une fois, l’oriculi, pas moi ! Je sais que j’ai pu avoir des rapports conflictuels avec mon corps par le passé, mais tout de même, n’exagérons rien 😆 ), on le laisse sécher et il n’y paraît plus.

  • Mon médecin me dit que c’est aussi dangereux que d’avaler de l’explosif.

Pas de panique les jeunes. Vous savez comment sont les médecins. Des hommes, pour une grosse majorité (ou des femmes qui ont fait leurs études au milieu d’eux) dont on connait l’effroi légendaire face à toute micro étincelle de changement (tatata, ne dites pas le contraire, on a toutes connu ce gars qui est à deux doigts de fondre en larmes parce qu’on a acheté du Super Poulain et pas du Nesquik).

Je précise pour les mascus qui passeraient par ici et qui sentiraient une démangeaison subite au niveau de leur couille gauche (encore une conne de féministe qui nous critique tous *OUIN*), que ceci n’est pas une généralisation, mais bien un constat global qui n’inclue toutefois pas TOUS les hommes. Ça va, z’êtes contents ? 😛

Tout ça pour dire que ça fait biiiiiien longtemps que j’ai arrêté de prendre pour parole d’évangile ce que me disent les blouses blanches. Vous pouvez donc rassurer votre généraliste larmoyant.e qui vous dit que « oh mon dieu, vous allez vous éclater le tympan avec ce truc !! », en optant pour le raisonnement pédagogue : un coton-tige, n’est-ce pas un oriculi orné de coton ?

Vous verrez, je suis sûre que ça va aller 🙂

  • C’est bien beau tout ça, mais ça coûte combien ?

3

Pas si cher. J’ai fait l’acquisition du mien (en bambou de la marque Lamazuma http://lamazuna.com/fr/hygiene/84-oriculi-cure-oreilles-ecologique-en-bambou-3760201130605.html, mais je sais qu’il en existe aussi en inox) chez Ouni à Luxembourg ville pour environ 5€.

Quoi ?? 5€ pour un vulgaire bout de bambou ?? Tu te paies ma poire ??

Non ! Mais primo, je ne crois pas que se curer l’oreille avec une branche de chêne soit une très bonne idée.

Deuzio, tailler le bois en forme de petite pelle, moi je ne suis pas artisan menuisier et donc je ne sais pas faire !

Tertio, rapporté à toute une vie (parce que OUI, un oriculi, si on ne marche pas malencontreusement dessus et si on ne fait pas…hum…des choses bizarres avec *qui sait hein, les gens peuvent avoir des délires tellement curieux*, ça dure pour toujours), ce n’est pas si cher.

Oui, je sais, un paquet de cotons tiges, ça ne nous coûte rien (et inversement pour la planète, mais bon, c’est un autre débat !) – en moyenne entre 50cts le paquet de 200 pour le premier prix jusqu’à 2€ la boîte pour la version « moins pire » avec bâtonnet en papier et coton bio (que nous achetions personnellement jusqu’à présent) – mais laissez moi quand même faire quelques calculs :

→ À 365 jours l’année – pour un couple se nettoierait les oreilles 2 fois par semaine avec deux cotons tiges à chaque passage : 8 CT par semaine * 52 semaines = 416. Vlan. Deux boîtes – Comptez donc entre 1 et 4 euros de budget par an. Je peux donc raisonnablement penser que l’oriculi sera rentabilisé au bout de 5 ans dans le premier cas et au bout…d’un an et demi dans le deuxième cas. Pas si pire quand on pense au beau geste que l’on fait pour notre fantastique caillou tout bleu, non ?

« Oui, mais attend, 5 euros pour se curer les oreilles, c’est une somme ! Moi je ne peux pas me permettre d’investir autant d’argent, c’est la crise ! » Commente-t-il/elle de son Samsung Galaxy S 10 à 700€ – bien calé.e sur la banquette de son SUV tout neuf…Arf, je blague les enfants, ne partons pas fâchés (ça n’en vaut pas la peine tu sais 😉 ). Je suis d’accord que sur le coup, le montant peut paraître un poil surévalué, mais dites-vous que c’est un achat 100% durable, un investissement qui vous durera toute la vie et…une chose en moins à penser quand vous faites les courses !

Tous les sites recommandent un oriculi par personne, mais j’avoue ne pas trop comprendre pourquoi si on le savonne après chaque utilisation…Après tout, ce n’est que de la cire, ce n’est pas comme si on perçait un bubon de pestiféré…(Hummm, voudraient-ils faire…du profit ?). M’enfin, vous faites comme voul’voul’.

  • Est-ce que c’est safe pour les pitchous ?

A priori, pas de problème. Si on se sert de ses doigts comme butée pour éviter de toucher le tympan et qu’on pratique au calme (il est évident qu’il faut éviter sur un enfant qui se débat comme si on essayait de lui faire croquer une capsule de cyanure…), ça devrait bien se passer.

Faites tout doucement, en vous concentrant sur l’entrée du conduit, et tout ira bien.

  • On récapitule

20180116_055903
Avec zoom sur mon doigt fourbement écorché par ma râpe IKEA

Les cotons tiges, c’est vraiment caca pour la planète. C’est le deuxième déchet le plus trouvé dans les océans. Ils sont responsables de l’occlusion intestinale de Némo, mais aussi de l’indigestion de ce pauvre Willy, qui a décidément bien besoin d’être sauvé (oh mon dieu, Manon, tu sors !!! 🙄 ).

Il y a encore mieux que les alternatives avec bâton en papier et coton bio, c’est l’oriculi. On peut s’en procurer un pour moins de 5€ et il dure toute la vie (eh oui, pas comme le mariage 😆 Un peu cliché ce que je viens de dire, non ? ça fait grosse blasée qui vit entourée de ses chats, faut qu’j’me calme !).

Encore mieux, il réduit les risques de bouchons, d’otite et de blessure du tympan !

Cherry on the cake : on peut l’utiliser chez les enfants, sous réserve qu’ils ne se débattent pas comme Nicolas Cage quand on le force à aller tourner un bon film.

Alors, elle n’est pas belle la vie ? Vous prenez soin de vous, de la planète, de vos bouts de choux ET de votre porte-monnaie. Le rêve !

Le micro est maintenant à vous cher.e.s auditeurs.rices : Aviez-vous déjà entendu parler de l’oriculi ? En utilisez-vous déjà un au quotidien ? Qu’en pensez-vous ? Envie de me vendre du viagra comme ces dizaines de commentaires spams que je viens de supprimer ? Je vous attends de pied ferme, plus bas, dans la zone de commentaires (sauf pour le viagra hein, je précise bien au (ou à la) neuneu de service qui m’a posté ça que je suis dotée d’un VAGIN – et que ces comprimés ne me sont donc pas utiles, MERCI 😉 )

Je vous souhaite un week-end rempli d’aventures fabuleuses (Escape Room et marathon Harry Potter en prévision pour moi, en congé lundi…Je dois dire qu’il y a pire !). Que joie, imprévu et repos soient avec vous.

Des bécots volants.

Manon Woodstock

 

14 réflexions au sujet de “Rejoignez le bon côté de la Force : Exit les cotons tiges ! Choisissez l’Oriculi !”

  1. Yes ! J’adoooore les oriculis 😀 j’utilise le même depuis 3 ans maintenant, tellement plus écolo c’est incroyable 🙂
    Pour les personnes encore réticentes : cet été, comptez le nombre de coton-tiges trouvés sur la plage. Une solution ? Les oriculis !
    Merci Manon, ton article est super

    J'aime

    1. Hello 😀 Merci pour ton commentaire ! Je trouve cette invention réellement formidable ! Elle nous permet de protéger l’environnement, mais aussi de causer moins de dégats dans nos oreilles. J’y vois milles raisons d’abandonner le coton-tige ! Belle semaine à toi 🙂

      Aimé par 1 personne

  2. C’est vrai que l’oriculi, c’est cool !
    Et personnellement, je trouve que 5€ pour un produit qui dure toute la vie et SURTOUT qui pollue zéro, c’est pas cher payé !
    Je crois que si on en recommande un par personne, c’est pour mettre plus de gaieté dans la salle de bain : comme ça, ça fait 1 embout de couleur différent par personne 😛 (ouais, je sais, je me déçois aussi là-dessus). Blague nulle à part, je suppose que c’est comme pour les sex toys : t’as beau les laver, t’as pas forcément envie d’emprunter ceux des autres… ;-P
    Un beau week-end à toi !

    J'aime

    1. MDRRR Je suis écroulée xD – Bonjour Anne-So et merci pour ton commentaire – qui me fait bien démarrer la journée ! Cela dit, peut-on vraiment comparer une chose qu’on se fourre dans l’oreille avec une autre qu’on se fourre dans le vagin…Mmm, ma foi, ça se discute 😛 Je suis entièrement d’accord avec toi à propos du prix qui en vaut la chandelle, mais m’adressant à de nombreux.ses novices, je préfère prévenir plutôt que d’avoir des réactions indignées d’une grande mauvaise foi ! Je te souhaite une très belle semaine et merci pour ce grand moment de rigolade !!

      J'aime

  3. Je n’en avais pas entendu parler jusqu’à ton dernier article, mais je pense m’en procurer un ! 5€ je ne trouve pas ça excessif, je m’attendais à plus de 10€ le machin ^^ Quand je vois le prix des serviettes hygiéniques lavables, ça va carrément 😀 Merciiii pour toutes ces précieuses informations !

    J'aime

    1. Hello Anousha, contente d’avoir éclairé ta lanterne 😉 Après c’est un peu pareil que pour les serviettes lavables, je crois qu’il faut voir ça comme un investissement. En faisant un très rapide calcul, on voit à quel point on y gagne. L’oriculi, c’est un bon moyen de se lancer dans le « zéro déchet salle de bain », moins effrayant que les serviettes lavables, facile d’utilisation et safe pour nos petites oreilles. Que demande le peuple 😀 ? Belle semaine à toi !

      Aimé par 1 personne

      1. Oui tu as raison, il faut voir ça sur le long terme ! J’ai trouvé des serviettes lavables abordables mais du coup je crois qu’elles sont moins éthiques que d’autres… Genre celles 100% super bio fabriquées à la main localement, ça coûte les yeux de la tête et j’ai vraiment un budget riquiqui. Mais j’en parlerai aussi bientôt, je viens de les recevoir et pour la première fois de ma vie j’ai hâte d’avoir mes règles pour les essayer, haha ! Je vais si je perds des lecteurs-trices en parlant de REGLES sur mon blog 😉

        J'aime

      2. Bof, non, moi je viendrai te lire ^^ ça m’intéresse ! J’ai fait un article sur la cup menstruelle il y a longtemps et ça n’a pas eu l’air de faire fuir mon lectorat (pourtant, j’y utilisais les mots « vagin » « ventouse » « mycose », la TO-TALE 😛 ). Moi je trouve que c’est déjà très bien que tu fasses des efforts en accord avec ton budget. Tous ces changements ont un coût, il ne faut pas l’oublier !

        Aimé par 1 personne

  4. J’ai acheté le mien pas plus tard que vendredi dernier et j’avoue être un peu sceptique pour l’instant. Je pense que je resterai nostalgique un moment du délicieux gratouillement d’oreille avec le cotontaille. Mais je vais réduire ma dépendance peu à peu, un peu comme avec les médocs, car j’ai mon stock de cotontaille à finir…tfasson.

    J'aime

    1. Au début, c’est super étrange d’utiliser un oriculi…la sensation dans l’oreille n’est pas du tout la même et c’est assez bizarre de peleter du cerumen dans son oreille ^^ Mon copain n’était pas du tout convaincu par le truc et maintenant que c’est rentré dans les moeurs, on ne reviendrait en arrière pour rien au monde 🙂 Tout changement doit se faire à ton rythme et si la solution ne te convient pas, je suis sûre que tu parviendras à en trouver une qui te sied ! Très belle journée à toi

      Aimé par 1 personne

Exprime toi mon ami(e) !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s