Hygiène - Beauté - Santé

Test du mascara rechargeable « Regard Infini » de Couleur Caramel

Bonjour bonjour !! Est-ce que tout le monde va bien en cette nouvelle « orée de week-end » ? (ouai, « vendredi » c’est surfait tavu 😀 ) Moi…je pète la forme ! Je crie cette nouvelle maxime à qui veut bien m’écouter ce matin : avoir une bonne literie, c’est important. Je vous avais déjà raconté ma vie mon histoire de matelas pas plus tard que lundi – ou le deuxième achat neuf que j’ai fait en 2018 – et de Gisèle, notre vendeuse, qui aurait vendu une paire de chaussures à un cul-de-jatte.

C’était sans compter sur un Ludo absolument catastrophé qui m’a appelée hier après-midi : « On ne va JAMAIS réussir à monter le matelas, il pèse une tonne ». Sachant d’expérience que le garçon a tendance à paniquer devant pas grand-chose, j’ai temporisé. Et commencé à envisager de dormir sur le sol de ma cuisine, un peu aussi. En rentrant, en forme et de bonne humeur, j’ai tout de suite compris qu’il avait à peine grossi le trait : je n’avais jamais vu un matelas aussi énorme. Le Rocco Siffredi des pieux. *Je sens que le suspens vous fait retenir votre respiration, vous n’en pouvez plus, vous VOULEZ savoir la fin* Mais c’était sans compter sur ma force herculéenne (merci l’escalade) et malgré un énorme fou rire qui a failli me faire lâcher la bête et écraser Ludo comme une vulgaire galette de sarrasin, on a réussi à hisser cet énorme truc, qui sera certainement vendu avec l’appartement. Breef, ces 45 lignes d’introduction dont vous vous fichez comme d’une guigne, pour vous dire que j’ai merveilleusement bien dormi et que la Manon ronchon des mauvais jours devrait rester au placard pour très, très longtemps 🙂

Sinon, une petite review beauté, ça vous dit ? J’en avais également parlé en parallèle dans mon challenge « zéro objets neufs en 2018 » (que j’ai déjà perdu si on s’en tient au sens stricto sensu, mais bon, passons 🙄 ), où j’avais confessé, tel un enfant pris la main dans le pot de confiture, que j’avais déjà acheté mon matelas – que nous appellerons donc Rocco – et un mascara « Couleur Caramel », supposé durable car rechargeable. Et après quelques jours d’utilisation, j’ai très envie de vous dire ce que j’en pense. Ça vous dit ?

20180106_130510

1 – Pourquoi cette marque ?

Vous l’avez surement lu (j’espère !! Sinon, je vous suggère d’aller immédiatement rattraper ce vilain retard par ici 😉 ) dans mon dernier article, 2018 sera une année de challenges, y compris celui d’acheter le moins de produits neufs possibles. Etant donné que les mascaras d’occasion, ça ne se trouve pas vraiment et que je n’en suis pas encore au point de le fabriquer moi-même (j’ai vu des bonnes recettes, avec des amandes brûlées et des huiles végétales…mais…mais…j’ai du mal à sauter le cap ! Hein que je vais aller en enfer, dites ? 👿 ), j’ai voulu opter pour une marque naturelle, mais surtout pour un mascara rechargeable à l’envi, pour limiter drastiquement les matériaux de fabrication utilisés.

Les produits de chez Zao étaient dans la balance finale avec ceux de chez Couleur Caramel, mais les mascaras de la première marque n’étant visiblement pas rechargeables (ou alors j’ai mal compris, ce qui est une possibilité à envisager vu ma lenteur d’esprit ces jours-ci 😛 ), je me suis décidée pour la seconde et autant vous dire que ça pétarade de labels de tous les côtés. EcoCert, Qualité France, Cosmétique Bio et Vegan. Mazette ! Ça ne rigole pas par ici !

Couleur Caramel est visiblement une des marques de la société Nature.Cos, qui détient aussi Miss W et l’Atelier des délices (connais pas ! Quelqu’un.e dans la salle pour m’en dire plus ?) et pour tout vous dire – je précise que je suis sur leur site à l’instant même – le coup des moutons qui se font un câlin m’a achevée 😆 Nan, mais sérieux les gars, c’est quand qu’on arrête d’être mièvres quand on parle d’écologie ? Pourquoi pas un couple en train de se marier pieds nus dans l’herbe ? Faut arrêter les clichés quand même ! (Pour la grosse marrade, c’est par là : http://naturecos.org/).

93% de leurs produits sont certifiés bio, ils utilisent des cires et beurres de qualité, des pigments végétaux et minéraux. Ils disent proposer des produits différents, écologiques, respectueux de la nature et des humains, avec des ingrédients d’une qualité exceptionnelle. Autre précision qui m’a arraché un gros ricanement, ils se vantent d’avoir « maquillé » des « grands évènements » comme Danse avec les Stars, le Festival de Cannes, les NRJ Music Awards (vous rendez-vous compte, j’ai le même make-up que Matt Pokora !!!) et…le Festival du film de comédie de l’Alpe Huez (dont j’ignorais tout et je crois que ça va continuer 😀 ).

Ah je me moque, mais c’est quand même plutôt pas mal non ? De plus, ils ne font aucun test sur les animaux et innovent via un laboratoire de Recherche et Développement. Ça paraît presque un peu trop idyllique pour être vrai, n’est-ce pas ? Mais, en bonne joueuse, je laisse mes soupçons de léger greenwashing en sommeil jusqu’à l’étude de la composition.

Bon, c’est pas le tout, mais le produit, ça donne quoi ?

2 – Le principe de rechargement

20180106_130449

Première petite déconvenue sur le site de Couleur Caramel : je mets au moins 10 bonnes minutes avant de comprendre quel mascara est rechargeable et lequel ne l’est pas. Je ne peux pas trop les blâmer sur ce coup-là, c’est juste qu’en ce moment, je suis du genre ULTRA poussive…J’ai la réactivité d’un narcoleptique sous valium et je me fatigue moi-même (c’est grave docteur ?) ! Après avoir réussi à mettre la main sur l’ensemble (étui à recharger + mascara), j’appuie – assez fière de moi – sur le petit bouton « commander ».

Je ne vais pas vous cacher que j’ai été énormément déçue à la réception de mon petit colis. J’ai ouvert l’emballage de l’étui comme si de rien n’était, des étoiles plein les yeux, et là, le gag. Mais où est la brosse ??? Ah ben, elle est là…dans le pot de recharge de mascara. Mais…MAIS… ??? Vous vous moquez de moi enfin ?? Figurez-vous que j’allais encore me blâmer en me traitant de « dernière des neuneus », mais franchement, je viens d’aller réétudier les propositions sur le site et je trouve que cette histoire d’étui qui ne sert à rien n’est carrément pas claire.

Et puis de toute façon, c’est quoi l’utilité de nous refoutre une brosse à chaque fois ??? Il n’y pas besoin d’en avoir 150 ! Je crois que si on ne s’y prend pas comme des bourrin.e.s, il doit bien y avoir un moyen de la laver et de la réutiliser, non ? Je le crie à la face du monde, ce genre de détail me gonfle. Je trouve que c’est presque de la tromperie ! On te vend un truc rechargeable, écologique, moins de déchets et blablabla pour s’en retrouver pratiquement au même point qu’avec un mascara bio classique, le tout 1 fois et demi plus cher ! C’est nous prendre pour les perdreaux de l’année !! [Du calme Manon, fais-toi une camomille].

Donc je suis désolée si des gens qui adorent la marque ou travaillent pour elle passent par-là, mais à mon sens, niveau principe de rechargement, c’est zéro. Pointé.

3 – La composition

Sur le site, ils nous vendent un produit avec 20% d’ingrédients actifs, 99% des ingrédients sont d’origine naturelle (ce qui veut dire que la chimie est forcément intervenue dans le processus – comme expliqué par ici : https://leshappycuriennes.com/ingredients-naturels-ou-d-origine-naturelle-dans-mes-cosmetiques-bio/, je suis à peu près incapable de dire si c’est une bonne chose ou non) dont 20% sont issus de l’agriculture biologique.

20180106_130604

Bref, que dis l’étiquette ?

20180106_130538
Chaussez vos loupes, je ne peux pas faire mieux malheureusement 😉

Franchement, je ne sais pas quoi en penser. Ayant usé pas moins de 3 profs de physique-chimie jusqu’à la corde tant j’étais nulle, je refuse de me déclarer experte. Des pro dans la salle pour éclairer ma lanterne ?

Ça m’a l’air moins bien qu’un mascara homemade, mais pas si pire quand même non ? A moins que je ne dise n’importe quoi ? Dans tous les cas, je ne suis pas complètement convaincue (dites-moi tout de suite si quelque chose vous paraît faux, je ne voudrais pas qu’un escadron de scientifiques vienne mettre le feu à ma maison avec un bec bunsen 😉 ).

4 – La texture

Bon, maintenant que j’ai poussé ma gueulante et que je me sens mieux, passons à plusieurs points positifs.

La texture est intéressante. Un peu grasse, bien enrobante, bon point.

5 – La couleur

Nickel, rien à dire. J’ai demandé un beau noir charbon, j’ai eu une beau noir charbon. Il faut tout de même savoir que c’est le seul coloris disponible de la version « rechargeable ».

6 – L’application

A ce niveau, tout se passe bien, à condition de ne pas trop forcer. Mieux vaut y aller doucement et réussir l’application au bout de 2, 3 passages maximum sinon BONJOUR les paquets.

20180112_054312
Avant

Ayant des cils assez longs et recourbés de nature, il faut que je procède avec patience (mais notez tout de même que je ne me plains pas, ça serait un peu le comble “J’ai des yeux de biche sans effort au saut du lit mais mon mascara fait des pâtés, la vie est trop dure bouhouhou” – je vois déjà une armée de blogueuses beauté m’attendre en embuscade au coin de la rue pour me faire subir un écartèlement en règle au recourbe-cil…).

Rien de bien insurmontable cependant. On y va calmos, et si on n’est pas en train de se maquiller avec un éclat de rétroviseur dans un tunnel sombre, ça devrait bien se dérouler ! 😛 Le produit se répartit bien sur les cils, de manière homogène et même si ce n’est pas le plus facile que j’ai eu, je ne crie pas au loup.

20180112_054438
Après – Un peu d’indulgence s’il vous plait, les photos ont été prises à 5h30 du mat’ 😉

7 – La tenue

C’est le gros point fort de ce mascara. Je crois pouvoir dire, sans l’ombre d’un doute, que c’est le produit le plus costaud que j’ai jamais eu.

Application le matin à 5h30, je rentre le soir vers 18h00, 18h30 non sans m’être frotté les yeux toute la journée (toute bonne porteuse de lentilles de contact que je suis) – et autant mon khôl affiche une mine un peu rabougrie, autant mes cils n’ont pas bougé d’un poil. Limite je n’ai pas besoin d’en remettre si je sors quelque part. Et ce n’est pas du Waterproof !!

20180111_190806
Comme vous pouvez le constater, le khôl fait pâle figure, mais le mascara tient bon !

A noter, habitante d’une merveilleuse région très pluvieuse dont je vous fais très souvent l’article par ici, qu’il ne coule pas ou alors vraiment peu en cas d’averse torrentielle.

8 – Le démaquillage

Là encore, je n’ai rien à dire. J’utilise en alternance de l’huile de pépins de raisin et de l’huile de rose musquée et tout part sans rechigner d’un poil (et sans huiler son œil comme un bodybuilder sur le retour).

9 – Le prix

Et je finirai donc sur un point négatif. Alors que je pensais avoir mis le bon produit dans mon panier pour la modique somme de 22€ (ah ouai ! quand même ! Bon, je ne dis pas, l’étui n’est pas vilain ! Il est assez girly, incrusté de strass avec des fleurs – M’enfin bon, étant plutôt bière et rock’n’roll que soda et Justin Bieber – c’est pas trop mon truc quand même, je dois l’avouer), je tombe de haut quand je réalise qu’il faut aussi que j’achète le mascara, car l’étui est vendu – of course – sans la précieuse recharge 🙄 Bon, bon, bon, retour sur l’e-shop, sélection de la recharge à *étranglement évité de justesse* 15,90 € et c’est parti pour la commande. Récapitulons pour les mauvais.e.s en mathématiques : 22€+15.90€ = *gloups* 37.90 € et biiiiim, uppercut au porte-monnaie suivi d’un crochet du gauche.

C’est presque aussi cher que mon ancien mascara Lancôme, et on sait à quel point ce genre de marques chicos se lâchent sur les prix…

Je suis partagée ! D’un côté, je me dis que la prochaine fois, je ne paierai « que » 15,90€ et de l’autre, je fulmine d’avoir acheté un étui purement décoratif qui ne sert à rien – dont, je répète et souligne, l’inutilité est clairement passée sous silence sur le site de la marque.

J’aurai pu acheter directement la recharge, la brosse étant fournie – et allouer 22€ à une utilisation plus fun – mais dans ce cas, le principe du « rechargeable » ne tient plus vraiment la route.

⇒ Le bilan

20180106_130434
Même mon bonhomme de neige détourne le regard…

 

Vous l’aurez bien compris, je suis assez déçue de mon achat. La marque se vante de faire du durable, de protéger la planète mais nous vends un produit dont le principe de rechargement n’a absolument aucun sens.

Oui, ils ont plein de labels, toussa toussa, c’est moins pire que d’acheter d’autres marques, mais pour le prix final, je m’attendais à quelque chose de plus…concerné.

Le mascara en lui-même est très bien, et payer 15,90€ ne me paraît pas complètement délirant, mais quand on ajoute l’étui, ça devient aberrant.

Pour conclure, la marque Couleur Caramel me laisse un sentiment de demi-teinte et surtout, de ne pas aller jusqu’au bout des idées qu’elle propose. Je ne rachèterai pas ce mascara et je suis presque déçue de devoir l’inscrire à ma liste des objets achetés en 2018. J’en reparlerai surement en temps voulu, mais quand j’aurai terminé le produit, j’enverrai mon étui cucul la pralinette à un.e lecteur.rice qui en aura plus l’utilité que moi. Parce que c’est décidé, je ferai mon prochain mascara moi-même.

*Plouf* Oh ! Ça c’est le bruit de toutes les marques effrayées qui sautent du bateau ivre qu’est ce blog, et de tous les partenariats qu’on ne me proposera probablement jamais 😆 Et puis mince, à vrai dire je m’en moque pas mal, si je suis là, c’est pour dire ce que je pense vraiment. Et ce n’est certainement pas demain la veille que je vais commencer à lécher le cul des gens pour avoir un fard à paupière gratos et un code réduc’. J’vous l’ai déjà dit : esprit Fuckin’ Gitane Maïs sans filtre – Pour toujours !

Et vous les ami.e.s, avez-vous déjà testé le mascara rechargeable Couleur Caramel ? Que pensez-vous de cette marque ? Des histoires de matelas à me raconter ? Je suis prête à tout entendre 😀

Je vous souhaite un week-end productif, joyeux, bizarre et…aussi étonnant que possible !

Des escadrons de bisous.

Manon Woodstock

6 réflexions au sujet de “Test du mascara rechargeable « Regard Infini » de Couleur Caramel”

  1. Je ne me maquille pas donc je n’ai pas ce problème pour trouver du maquillage zéro déchet, mais c’est ouf ce foutage de gueule quand même… C’est un peu nous prendre pour des jambons.
    J’ai été sur le site pour voir les moutons se faire des câlins ! J’aime bien aussi la petite fille et le lapin, hahaha !

    J'aime

    1. Hello 🙂 Merci pour ton commentaire ! Et bien c’est vraiment ce qui est ressorti de ma découverte de ce produit, que je ne critique pas tant sur le fond, mais sur la forme, quelle blague !!! C’est le genre de trucs qui me rend furax…Mais bon, c’est aussi ce genre d’expérience qui sert de leçon 😉 Effectivement, je suis d’accord avec toi, la petite fille qui câline un lapin nain, ça vaut aussi son pesant de cacahuètes xD On est tous.tes fleurs bleues et bohème nous les écolos 😀 Belle semaine à toi !

      Aimé par 1 personne

    1. Hello 🙂 Merci pour ton commentaire ! Contente d’avoir pu te faire rire un peu dans ce monde de brutes où les mascaras rechargeables ne sont pas vraiment rechargeables 😛 Après, il est bien !! Pas aussi naturel que je l’aurais souhaité (passe encore) mais être prise pour une pigeonne, j’ai horreur de ça !! Aller, on va se consoler en cherchant une recette de mascara homemade ! Belle semaine à toi !

      Aimé par 1 personne

  2. Ping: 1 an

Répondre à Affectueusement votre Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s