Quotidien Green

Réduire sa facture énergétique : les petits gestes quotidiens – Partie 1 : l’eau

C’est officiel, Manon Woodstock est malade. Rahhh et dire que les microbes me foutaient la paix depuis pas loin d’un an et demi !!! Et le pire, c’est qu’ils n’ont même pas eu la dignité de m’attaquer dimanche soir ou dans la nuit du lundi, NON, ils ont attendu que je sois bien assise à mon poste de travail pour commencer à me torturer.

Tu le connais, ce fameux mal de ventre qui te tord les entrailles à intervalles de 30 minutes et qui te coupe l’appétit. Ce petit pincement qui te fait dire « ah non pitié, pas la gastro, je vous en supplie à genoux ». J’aurais lutté, lutté et lutté à coup de tisanes et de mantra répétés (tuesforte tuesforte tuesforte) front brûlant plaqué contre mon bureau, et finalement j’ai vomis tripes et boyaux ployé tel un roseau sous le poids du pic épidémique. M’enfin, comme disent les gens dans le vent « c’est la vie » 😀 Du coup, retour au chaud pour éviter de contaminer tout le bureau.

Mais si Manon Woodstock est malade (oui, je souffre du syndrome Napoléon et je parle de moi à la 3ème personne, mais je le vis très bien voyez-vous 😛 ), ce n’est pas pour cela que Manon Woodstock ne va pas écrire d’article (bon je dis pas que je vais claquer 5 pages, mon seul objectif de l’instant T étant d’aller me ré-effondrer sous ma couette). Mais je me sacrifie corps et âme pour vous, che.re.s lecteurs.rices, vous êtes décidément plus importants que le méchant virus de la gastro-entérite qui a eu l’air de penser que je faisais un habitat satisfaisant hier matin. C’est donc encore fiévreuse (mais je ne délire plus, c’est déjà ça de pris) et enrubannée dans un plaid tel un nem que je vais tenter d’écrire quelque chose qui sera à peu près digne de ce nom !

L’idée m’est venue quand j’étais encore en pleine forme, c’est-à-dire à 6h00 hier matin avant que je ne fasse totalement tacler dans la surface.

J’entends régulièrement les gens de mon entourage se plaindre que les ressources énergétiques (eau, élec’ et compagnie) sont chères. « Oui, t’as vu le prix de la facture d’eau Robert » « Roh, ils vont encore augmenter le gaz ces enf***** !!» (bon là, j’avoue qu’il se peut que ça soit moi qui ai dit ça, mais bon passons 😛 ) et patati et patata.

Je suis la première à en être persuadée, râler fait du bien. Râler, c’est la vie ! Mais il y a des moments où plutôt que de se transformer en chouin-chouin vivant qui se plaint toute la sainte journée sans rien faire pour que les choses changent, il y a truc qui est plus efficace : changer de perspective.

Ayant vécu, dans une autre vie dans l’horrible et déprimante la super ville qu’est Briey, je sais ce que c’est que de lâcher un rein pour pouvoir prendre une douche (je crois qu’on était dans le top 10 des villes où le mètre cube d’eau était le plus cher (6,64 du mètre cube contre 3 fois moins maintenant que nous habitons Yutz, ça calme hein ?)). Inutile de vous dire que je sais que l’argent que tout ça nous coûte est au cœur des préoccupations quotidiennes.water-2748657_960_720

J’ai envie de partager avec vous aujourd’hui toutes les petites astuces que je mets en place dans ma vie de tous les jours pour économiser les ressources naturelles, parce que ça ne fait pas que du bien à la planète, mais aussi à votre portefeuille (SI VOUS VOULEZ QUE VOTRE SYNDICAT DES EAUX VOUS RENDE DES SOUS CHAQUE ANNÉE C’EST ICI QUE ÇA SE PASSE 😀 ). En cours de rédaction d’article, comme je me suis rendue compte que j’allais probablement tourner de l’œil avant la fin, j’ai finalement décidé de faire plus court et vous aurez donc deux parties : la première, ce matin, sur l’eau et la suite, vendredi sur électricité, gaz, chauffage. Ça vous va ?

On est partis pour une flopée de conseils donnés par une sombre blogueuse qui a 39 de fièvre ? Allons-y gaiement (et rapidos !)

Mes conseils simples pour économiser l’eau:

  • Mettre une brique ou une bouteille d’eau pleine dans sa chasse d’eau. Mais qu’est-ce qu’elle nous raconte celle-là ? Tu dérailles ma fille, va prendre un Doliprane ! 🙂 Non, non, je suis très sérieuse, laissez-moi vous expliquer : le fait que vous mettiez un objet volumineux et lourd dans votre chasse d’eau va diminuer le volume d’eau délivré à chaque chasse. Et quand on voit les dizaines de litres d’eau qui partent en fumée pour évacuer trois gouttes d’urine, vous me direz merci ! Pour tou.te.s les pas-doué.e.s, je précise quand même qu’il faut attendre que votre chasse d’eau soit vide pour procéder à la mise à l’eau de la brique hein 😉 Sinon gare à l’inondation !!
  • Je rebondis un peu sur le point précédent, mais pourquoi ne pas utiliser de l’eau usagée dans la cuvette des toilettes ? Parce que (et je ne sais pas pourquoi, mais je suis sur que certain.e.s vont tomber des nues) vous ne le savez peut-être pas, mais l’eau utilisée pour évacuer votre crotte du matin est…tout ce qu’il y a de plus potable !!! Ça peut sembler être le comble de l’absurde : c’est un peu comme si on utilisait de la Cristalline pour charrier de la merde jusque dans les égouts (oui, je sais, je suis triviale, mais la vie est ainsi faite). Pourquoi ne pas récupérer votre eau sale de ménage, ou alors l’eau de rinçage des légumes quand vous n’avez pas de jardin à arroser ? L’astuce est transposable à tout : l’eau des pâtes, du riz etc. etc., on ne se rend absolument pas compte du volume d’eau que nous pourrions réutiliser plutôt que de le jeter dans l’évier au cours d’une journée.
  • Je sais que ce n’est pas à la portée de toutes les bourses, mais essayez d’opter pour un lave-vaisselle plutôt que pour un lavage à la main. Pour celles et ceux qui n’ont pas forcément les moyens d’un tel achat, je vous conseille de zieuter les bonnes affaires sur Le Bon Coin ou dans les vide-greniers. Il y a vraiment moyen de trouver des trucs qui valent le coup. Les cycles de lavages sont optimisés et vous permettent de laver plus de vaisselle avec moins d’eau.
  • L’idée à laquelle on ne pense pas : acheter un mousseur pour son robinet. J’ai trouvé un site sympa qui en vend par là ! https://www.ecologie-shop.com/mousseur-et-aerateur-pour-robinet-31. Le principe, c’est que le mousseur va injecter des microbulles d’air dans l’eau qui s’écoule et va donc artificiellement réduire le débit de votre robinet de 30 à 70% sans perte de confort (quand même ! Vous noterez que c’est loin d’être négligeable). Je n’ai personnellement pas encore sauté le pas, mais je compte m’y mettre très bientôt.
  • Coupons l’eau si nous n’en avons pas besoin – pour les non-possesseurs de lave-vaisselle ! Il est inutile de laisser l’eau couler si vous n’en avez aucune utilité. Shampouinez la totalité de votre vaisselle et rincez-la en une seule fois. Ou alors, n’hésitez pas à utiliser des bassines que vous remplissez d’eau (les éviers double-vasque n’étant plus vraiment légion, je trouve).

duck-2528924_960_720

  • Idem dans la salle de bain, coupez l’eau quand vous vous brossez les dents ou quand vous vous savonnez sous la douche (j’entends déjà vos cris plaintifs « Oui mais après, on va avoir froid pendant 1 minute 30 » Oh la la, mes pauvres chatons. Je vais vous dire une chose qui va vous rassurer : le froid ça fait les fesses fermes (et on s’y fait très vite, je vous rassure 😆 ). Non seulement ces comportements ne sont pas éco-friendly, mais ils font aussi un trou gigantesque dans votre porte monnaie ! Ce sont des sous qui dégoulinent dans votre siphon sans utilité aucune, alors oui, certaines personnes souffrant du syndrome d’horrible mauvaise foi diront « oui mais moi je bosse, je me casse le dos toute la journée, alors si j’ai envie de laisser couler l’eau quand je me tartine copieusement les dents d’Aquafresh, c’est mon problème OKKK ? ». Certes, certes, mais cet argent ne pourrait-il pas être mieux investi ? Je vais vous dévoiler un grand secret, avec tout ce que les fournisseurs nous rendent chaque année en trop perçu, on peut se payer une nuit dans un bel hôtel. Et je trouve que ça vaut bien un robinet fermé.
  • Pensez à limiter les bains et à préférer les douches courtes. Je ne vais pas faire ma sainte-nitouche, il m’arrive de prendre des bains QUOI ????? BOUUUUH écolo de pacotille !!!! Menteuse !!! Qu’on lui fasse avaler une bouteille de Roundup 😀 Ouh la, calmez vous, braves gens, si je prends 4 bains dans l’année, c’est beau ! En tant que maxi-cagneuse du dos, il arrive certaines périodes où j’ai de telles contractures musculaires qu’il n’y a qu’un bain brûlant qui me soulage. Mais le reste de l’année, je suis sage hein 😉 Ludo est d’ailleurs toujours épaté de la rapidité à laquelle je pends ma douche à coup de « Quoi ?? t’as déjà fini ? ». Ben oui, que veux-tu que je foute d’autre que de me mouiller, me savonner, me décrasser un bon coup et me rincer ? 10 minutes top chrono si je me lave les cheveux, 5 dans le cas contraire et l’affaire est réglée.
  • N’hésitez pas à bien vérifier qu’il n’y a aucune fuite d’eau chez vous. On n’y pense pas tout le temps, mais un simple goutte-à-goutte de robinet peut vite tourner au gouffre financier si vous ne réglez pas le problème. L’astuce réside dans le fait de bien fermer tous les robinets de la maison le soir en allant vous coucher, de relever le compteur d’eau et de le vérifier à nouveau le lendemain. Si votre compteur a bougé, c’est qu’il y a une fuite quelque part chez vous. Il faudra alors en déterminer la source, je vous conseille de faire en plusieurs jours et de fermer, pour chaque robinet, l’arrivée d’eau correspondante. Une fois le cancrelat démasqué (oui, le cancrelat !! Je suis très Louis XVI ce matin 😛 Ou alors, ma fièvre grimpe de nouveau, je ne sais plus 🙂 ), vous avez 3 choix possibles : vous appelez un de ces sales voleurs de plombiers qui vont vous prendre 500€ pour resserrer un robinet (si vous n’avez vraiment pas le choix hein), vous appelez à la rescousse un ou une experte en fuite intempestive de votre entourage (et dans ce cas, ça fera très mauvais film porno « Tu viens chez moi, j’ai un tuyau que j’aimerai que tu me débouches » 😀 ) ou alors vous examiner la bête tout.e seul.e comme un.e grand.e et vous tentez le tout pour le tout.
  • Réutiliser l’eau qui coule dans le vide « en attendant l’eau chaude ». Les chanceux.ses qui ont une chaudière ou une tuyauterie neuve ne comprendront surement pas ce que je veux dire, mais perso, j’ai le cas tous les jours : il faut que je laisse couler l’eau au moins 2 minutes entières avant qu’elle ne commence seulement à chauffer. Ça me rend dingue. Il n’y a pas un jour où je ne ronchonne pas devant ces litres d’eau perdus à tout jamais pour rien. Et puis, en entamant mes réflexions pour cet article, la solution m’a sautée aux yeux et je vais d’ailleurs la mettre en route dès ce soir ! Pourquoi ne pas récupérer cette eau et l’utiliser dans mon bac de chasse d’eau ? Ou la faire bouillir et la réutiliser pour faire cuire des aliments ? C’est de l’eau complètement potable après tout ! C’est décidé cette année, on se paye une nuit en hôtel 5 étoiles avec les économies effectuées !

drops-of-water-578897_960_720

  • Optimisez, toujours : ne faites pas de demi machines ou de demi lave-vaisselle. On évite de faire tourner les bêtes pour une petite culotte et trois assiettes qui se battent en duel. Si vous avez des enfants, je pense que ça ne doit pas poser problème au rythme effréné où les machines doivent s’enchaîner (c’est toujours notre plus grosse prise de conscience de couple sans enfant « Mais en fait, quand t’es parent, tu dois pas arrêter de pendre du linge » :mrgreen: Je pense que personne ne me contredira !). Attendez bien que les appareils soient chargés au maximum avant de les faire tourner.
  • Préférez les programmes éco, qui sont en général plus rapides et économes en eau.

Alors, on récapitule !!  En économisant de l’eau vous faites un beau geste pour la planète (ça en fera toujours moins à retraiter au final) et vous reconnaissez que c’est une ressource rare qu’il ne faut pas prendre à la légère (parce que si elle est délivrée en open bar chez nous, c’est loin d’être le cas partout dans le monde. Certain.e.s n’ont pas notre chance, ne l’oubliez jamais !). Vous ferez également un bien fou à votre porte-monnaie – pour vous donner un ordre d’idée et je le rabâche une troisième fois, il n’est pas rare qu’après remboursement du trop-perçu de tous les prestataires confondus (eau, gaz et électricité), on puisse se payer l’équivalent d’une nuit dans un très bel hôtel. Cool pour la fin d’année non ? Et je peux vous garantir que quand quelqu’un à qui vous filez du fric chaque mois vous reverse une somme non négligeable sur votre compte, c’est loin, très loin d’être déplaisant 😀

C’est super, hein ? Qu’est-ce qu’on est bien chez Manon Woodstock, on apprend, on se marre et on économise, c’est fabuleux !!! Bon, ce qui est fabuleux également, c’est que je vais filer me recoucher sur le canapé, j’ai absolument tout donné pour vous ce matin et je vais aller de ce pas cuver ce qu’il me reste de fièvre 😛

Et vous, avez-vous de super astuces pour économiser l’eau au quotidien ? Avez-vous aussi la gastro ? Comment le vivez-vous ? Bon bon bon, il semblerait que je m’égare, mais comme d’habitude, j’attends vos commentaires avec impatience !

Je vous souhaite une très belle journée.

Je ne vous embrasse pas, mais le cœur y est.

Manon Woodstock

7 réflexions au sujet de “Réduire sa facture énergétique : les petits gestes quotidiens – Partie 1 : l’eau”

  1. hey ! bon courage alors ! perso je ne suis pas encore malade, mais je monte a la capitale demain et je vais prendre le rer, y’a des chances que je chope un truc ! (lol) pour ce qui est de l’eau, tout ce que tu dis me semble évident ! chez nous on coupe l’eau quand on se douche, et comme la cabine de douche reste fermée, on ne se caille pas tant que ça ! mes enfants le font car on l’a toujours fait, bref, ca ne leur vient pas a l’idée de laisser couler l’eau de la douche ou du robinet ( même si ils peuvent mettre 4 minutes à se mouiller soit disant…)
    pour les toilettes, j’avoue, on ne tire pas la chasse a chaque fois. bah ouais. on attends 3 ou 4 pipi, et bon quand c’est la grosse commission quand même on la tire hein.. bref ca revient a 2 fois la chasse d’eau par jour en général, donc on y gagne quand même ! et promis ca sent rien, c’est pas 2 ou 3 pipis qui transforment les toilettes en infection.. le plus dur c’est de jeter l’eau après avoir lavé les légumes,. l’été on arrose le jardin avec, mais l’hiver… en tout cas je te confirme qu’avec une famille de 4, jamais de demi machine pour le linge ou la vaisselle, tout cela est optimisé de façon naturelle ! allez, bon rétablissement !

    J'aime

    1. Hello Maman Délire 🙂 Merci pour ton commentaire ! Comme tu dis, beaucoup de mes conseils relèvent du simple bon sens mais, une petite piqûre de rappel ne fait jamais de mal (et il y a tellement de non-sens sur cette planète :P), chez nous point de cabine de douche mais une horrible baignoire ouverte avec rideau glacé qui se colle à la peau si tu as le malheur de faire un mouvement de fesse de travers ARGGHHH Une des sensations les plus désagréables de tout les temps 😛 Pas bête l’astuce de ne pas tirer la chasse à chaque pipi, nous on a déjà le réflexe d’arrêter la chasse très vite en tripatouillant le mécanisme (bon, on vit avec un réservoir à eau à ciel ouvert, mais personne n’a l’air de s’en être offusqué, genre « Arf, Ludo et Manon, normal, c’est des hippies » xD), mais dans tous les cas, je retiens l’astuce ! Belle fin de semaine à toi et courage face à tous ces fourbes microbes parisiens 😉

      Aimé par 1 personne

    1. Hello 🙂 Merci pour ton commentaire !! Super l’astuce du dégivrage de la voiture, surtout en ces temps de gel matinal, particulièrement pénible et qui a trop régulièrement l’audace de venir se déposer sur nos pare-brises pile le matin où on est en retard 😛 Très belle journée à toi !

      J'aime

Exprime toi mon ami(e) !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s