Hygiène - Beauté - Santé

Cure Detox « Nouveau Départ » de chez Nubio – The Ultimate Test

Bonjour les amis ! Ça gaze ??? (Pitié Manon, arrête ça tout de suite ! Ça ne se dit plus depuis 96 ! 🙂 ). Moi je vais bien après cette rude semaine. Pourquoi rude ? Je sais, vous n’allez pas en croire vos yeux, mais ce n’est même pas parce que je n’en peux plus et que je rêve de mes vacances ! *Bon sang, c’est incroyable, elle a subitement arrêté de se plaindre !!* 😛 Ah…mais non, je ne voudrais pas vous déstabiliser. Vous êtes venus pour du chouinage, de la râlerie interminable ? Je vais vous en donner, vous êtes toujours au bon endroit. *Mais alors keskissépassé dans ta vie pour que tu arrêtes de râler à propos de tes fichus congés ?* Eh bien, figurez-vous qu’une idée saugrenue m’a traversé la tête il y a de cela quelques semaines : j’ai décidé de faire une cure detox.

*Ahhh, mon dieu non, je craignais tant qu’elle vire bloggeuse lifestyle sur le retour qui ferait n’importe quoi pour se faire remarquer et C’EST EN TRAIN D’ARRIVER !* Fuyez, pauvres fous !!

Naan. Z’inquiétez pas les p’tits loups. Je suis toujours irrévérencieuse, toujours politiquement incorrecte et toujours diablement fêlée (oh noooonn tu ne chanteras pas du Renaud, je te l’interdis !!!!). C’est juste que je voulais essayer, c’est tout. Parce que j’aime me lancer des défis. Et puis, s’il y a bien un truc qui me terrorise, c’est de mourir bête. Alors quand j’ai envie de tenter quelque chose, je tente (je vous rassure tout de suite, cela exclue le crack, le binge drinking, et d’autres choses très excitantes comme écouter le dernier album Kendji Girac par exemple). Ma collègue et amie Delphe57 (abonne-toi sur Instagram, elle fait des petits déjeuners à tomber !) en avait fait une l’année dernière et l’idée m’est revenue par hasard, dans ma longue réflexion pour essayer de réduire mon horrible propension à gonfler comme une barrique dès qu’il fait plus de 25°C.

Je me suis dit que ça pourrait éventuellement m’aider et que dans le pire des cas, un petit nettoyage du corps ne ferait certainement pas de mal avant les vacances. J’avoue que l’aspect perte de poids m’intéressait aussi – ne vous excitez pas – j’entends déjà les cris d’orfraies me disant que je n’en ai pas besoin. Peut-être de votre point de vue, mais il n’y a que moi qui peut dire si je me sens bien dans mon corps – et idéalement, 4 kg en moins ne seraient pas du luxe. L’idée de retour à zéro de l’organisme m’a paru assez intéressante, ainsi que celle de modifier mon rapport à la nourriture. Je mange trop, je le sais pertinemment et je veux que ça change. J’ai toujours été persuadée que pour y arriver, il fallait que je me confronte à mes démons ! Et c’est ce que j’ai fait ! C’est parti pour une petite review de dernière les fagots ! Je précise que je m’excuse d’avance pour l’affreuse tartine, mais je ne voyais pas bien l’intérêt de publier l’article en deux parties…Je vous encourage donc à le lire en plusieurs fois. Ou d’une traite, grands fous que vous êtes (Prends-toi ça dans les dents Rimbaud ! 🙂 ).

La cure en elle-même

J’ai choisi la marque Nubio (dont le site est par ici : https://www.nubio.fr/ – vous retrouverez tout le concept sur leur site), qui, même si plus chère que ses concurrents, m’avait l’air d’être la plus sérieuse. Etant donné que j’allais n’ingurgiter que des jus pendant 3 jours, je voulais choisir un truc avec une garantie bio et qualité (ils ont tout un tas de certifications et j’avoue que ça m’a rassurée). Je suis donc partie sur la cure Nouveau Départ, celle pour les petits slips les débutants en matière de détox, si j’en croyais le descriptif fait par le site, ce genre de cure, c’était carrément easy. Le truc « pour ceux qui commencent » hein (quand je vois à quel point j’en ai bavé, je suis heureuse de ne pas avoir opté pour la cure Intense 😉 ).

20170828_175132
Voici la fine équipe !

Le principe

En gros, vous recevez vos jus à la maison, qui sont livrés par Chronopost food. Et vous ne vous nourrissez que de ça. Pendant 3 jours. Pas de café, pas de thé, pas de côte de porc, pas de Haribo. « Mais chef, est-ce que les galettes de riz sont autoris..*SBAFFF* Ta Gueule ! Que du jus j’ai dit !!! 😀 Non, je plaisante ! En fait, vous faites comme vous voulez, la cure ne doit pas non plus être une torture et Nubio vous donne des conseils au cas où ça serait vraiment trop dur (vous pouvez grignoter des fruits secs, des fruits et légumes crus, etc.). Moi, j’ai fait la grosse barbare, je ne me suis rien autorisé. RIEN. C’était un vrai défi entre moi et moi-même. Les jus sont numérotés, et à boire toutes les 2-3 heures. J’ai fait la cure en pleine semaine de boulot, en période de chaleur (pas moi, la température !! Enfin, ça suffit ces esprits mal tournés 😉 !!) et pendant mes règles (pendant lesquelles je me transforme généralement en ogre pourvu d’un estomac à double fond – ne vous inquiétez pas, je ne mange pas les enfants…quoique…). C’était donc une cure en mode psychopathe, avec tous les critères défavorables possibles. Eh, moi je dis seulement qu’on aime le challenge ou pas, hein ! 😉

Le prix

J’ai payé 194€, frais de ports compris pour 3 jours de cure. On est d’accord que c’est horriblement cher (je répète à nos fidèles amis hypocrites qu’il est inutile de me critiquer en envoyant un commentaire désobligeant de leur portable hors de prix à 800 euros). 200 balles les 8 litres de jus, je crois qu’on pète tous les records ! En même temps, les marques qui se sont lancées là-dedans sont essentiellement parisiennes et destinées à une clientèle de bourg d’un certain standing (tout doux Manon, on ne mord pas ! 😛 ), donc je comprends pourquoi elles ne sont pas données. Clairement, c’est de la top qualité, mais il n’empêche que je trouve que le prix est exagéré. L’idéal est, bien sûr, d’avoir une centrifugeuse à la maison. Je sais qu’il y en a pour une centaine d’euros pour certaines, mais a priori il faut compter 400 € pour avoir un truc vraiment bien. Et je ne mettrai absolument pas ce prix-là. Je vous confesse aussi que je n’avais pas envie de presser mes fruits et légumes tous les jours, et j’ai clairement fait ma faignasse. J’avoue tout monsieur l’agent, vous pouvez m’embarquez ! 🙂 Pour les personnes qui n’ont pas cette somme à dépenser, les recettes de jus detox fleurissent partout sur internet et il doit y avoir moyen d’organiser une cure à moindre coût. Vous êtes des grands garçons et des grandes filles, je vous laisse chercher !

Et maintenant, en exclusivité mondiale, rien que pour vous aujourd’hui, voici…*roulement de tambours*…le suspense est insoutenable…un vécu jour par jour de la cure Nubio de Manon Woodstock ! C’est parti !

Inside Manon Woodstock – Comment j’ai vécu ma cure : Jour 1 / Lundi

Tout d’abord, je précise quand même qu’il faut un minimum préparer son corps à la cure et ralentir un peu deux jours avant le D Day (dit la fille qui a mangé une fondue bourguignonne et des galettes de pomme de terre dimanche midi 😛 ). J’ai donc fait ma B.A. et je me suis nourrie uniquement avec du cru dimanche soir. Un concombre et 2 pêches, rien de plus. Ouch, ça pique. C’est à ce moment que tu commences à piger que tu vas passer un moment fa-bu-leux.

Le premier matin, dans l’euphorie de « ouhouhou je commence ma cure » (oui j’étais encore heureuse et insouciante le premier jour…), j’ai oublié de me peser comme une grosse nouillasse …Donc la perte de poids finale sera peut-être inexacte (veuillez m’excuser, je sais, le service baisse, tout ça tout ça).

5h30 : J’entame avec le petit shot du matin (Eau de coco, curcuma, gingembre, citron, piment de Cayenne) à prendre à jeun : il est assez bon, par contre on crève la dalle au bout de 30 minutes. Je pense que ça doit stimuler l’estomac.

8h00 : Je bois mon 1er jus : il n’est pas mauvais, un peu sucré, à ce moment-là de la journée, je gère encore.

20170828_074735
Jus 1: Carotte, pastèque, fraise, citron, curcuma, graines de lin

9h30 : Je me fais une petite tisane entre temps (gentiment cédée par Delphe, qui a eu pitié de moi je crois 😀 ), avec l’objectif d’aller m’acheter un assortiment entre midi (je n’ai droit qu’au pisse mémère, si ce n’est pas malheureux !). J’ai bois de l’eau. Beaucoup d’eau, comme conseillé. Ça fait beeeaaucoup de liquides. Le point positif, c’est que je n’ai pas faim : les viennoiseries du lundi arrivent, je sourcille à peine.

10h30 : Je bois mon 2ème jus. Pas mauvais encore une fois, quoi que manquant un peu de consistance. Les graines de chia sont là et c’est cool. Je finis de le boire vers 10h45 et le besoin de croquer quelque chose se fait sentir. Sois forte Manon !! Tu peux le faire 😀 Mon corps comprends que je ne vais pas manger à midi et ça le perturbe un peu.

20170828_102836
Jus 2: Eau de coco, concombre, citron, gingembre, menthe, graines de chia, probiotiques : Lactobacillus Bulgaricus

11h00 : Les ennuis commencent, les maux de tête aussi. Pas un truc à tuer un cheval, mais une bonne petite migraine bien sympathique. Je réalise doucement mais avec horreur que je ne vais rien manger pendant 3 jours. RIEN. Pas de fromage, de yaourts, de côte de bœuf, de sandwichs, de pain, de légumes, de fruits – bouhouhou mais qu’est-ce qui m’a pris !!! (J’ai faim ! Je vous l’ai déjà dit ?)

13h00 : Les migraines s’accentuent, pourtant je n’ai pas eu faim pendant ma pause (que j’ai finalement passée vautrée dans le parc Reimerwee à lire un bouquin).

13h30 : J’écluse le 3ème jus (Infusion d’ortie, melon, épinards, tomate, ananas, citron vert, courgette, graines de chanvre, graines de tournesol, menthe) et me rends compte que 3 heures sans jus, c’est trop. Je décide de prendre le prochain à 16h00, histoire de bien vivre mon trajet de retour. Ce jus est bon, un peu âpre, mais en tout cas bien plus épais que les deux premiers. Ça remonte un peu le moral. Je me motive en me disant que je n’ai rien mangé de solide depuis hier soir 21h et ça relève déjà de l’exploit absolu me connaissant.

15h30 : Ça va mal, même les croissants désormais rances dans la kitchenette du bureau me font de l’œil !! Pourtant, je n’ai toujours pas faim, c’est dans la tête à 100% !

16h00 : 4ème jus, c’est parti. Plutôt bon, un peu sucré, ça passe bien. J’aimerai un truc un poil plus épais, mais je sais depuis aujourd’hui qu’on n’a pas toujours ce qu’on veut dans la vie l’estomac. *Pitié, je veux manger des knacks !!*

16h10 : Je décide subitement que je vais garder un peu de mon jus pour le trajet. J’ai peur de ne pas tenir jusqu’à 19h00 !

20170830_155218
Jus 4: Tomate, carotte, pêche, betterave, graines de chanvre, citron, framboise, menthe

17h00 : Je me sens vraiment, vraiment mal d’un coup. Au bord de vomir. Les maux de tête se sont brusquement intensifiés, peut-être dû au bringuebalement de tous les transports en commun. Un mec s’assoit à côté de moi dans le train. Je panique à l’idée de lui vomir dessus. C’est la loose. Je dois faire plusieurs respirations profondes pour calmer la nausée

18h00-21h00 : Toute la soirée n’aura été qu’un horrible calvaire. Un mal de crâne à trucider un grizzli. Au moment de prendre mon jus de 19h00, (plutôt pas mal lui non plus) impossible d’avaler la moindre goutte de liquide supplémentaire. Mon corps bloque. J’ai une nausée de malade. C’est tellement insupportable, que je prends un Doliprane. Je n’insiste pas et dors une petite vingtaine de minutes. Je me réveille en meilleure forme (le médicament a fait effet, youhouuu) et je me rends compte que je viens de taper l’équivalent d’une crise de manque. Je finis mon jus sur les coups de 21h00. J’aurai mis 2 heures à le boire !

J’ai plutôt bien dormi, même si je me suis réveillée deux fois pour aller aux toilettes.

Inside Manon Woodstock – Comment j’ai vécu ma cure : Jour 2 / Mardi

11h00 : Globalement la matinée a plutôt été. Malheureusement, mon mal de crâne de cinglé revient au galop à partir de 12h00…J’ai envie de spaghetti bolo, une bonne plâtrée !!

14h00 : Dans l’aprem, ça devient tellement dur qu’une de mes collègues me demande avec des yeux horrifiés si ça va. En croisant mon regard dans le miroir, je me rends effectivement compte qu’on a l’air de m’avoir roulé dessus avec un Monster Truck. Je suis à nouveau obligée de prendre un Doliprane (et j’en viens à m’interroger sur l’utilité de la cure si je me gave de médicaments…). Je commence à être super frustrée de ne rien manger. Je suis clairement déprimée. Je me motive en me disant qu’il ne me reste plus qu’un seul jour.

21h00 : Le soir, ça a été nickel. J’ai apprécié mon lait d’amande. Ludo – cet immonde salaud – a décidé qu’il devait manger plus de fromage que d’habitude pour combler mon jeûne. Je. Le. Déteste. Je veux manger une choucroute !! Sinon, j’ai dormi comme un loir et en plus je ne me suis levée qu’une fois pour vidanger le moteur.

Inside Manon Woodstock – Comment j’ai vécu ma cure : Jour 3 / Mercredi

8h00 : Ce matin, ça va, je pète la forme. J’appréhende un peu un mal de tête potentiel, mais je me dis que c’est le dernier jour. Je ne peux plus regarder une boite de tisane sans avoir la nausée. But we can do it !

13h00 : Je sens que mon corps a passé le cap depuis hier soir. Plus aucun mal de tête, je me sens bien. Je n’ai pas faim. Je ne dis pas que je n’ai pas envie de manger, mais après trois jours, j’ai appris à mes dépends à faire la distinction entre les deux.

15h00 : Je craignais l’après-midi. Cependant, je me rends compte que ça va toujours vraiment bien.

20170830_194655
Jus 5: Eau minérale, amande, datte, sel

19h00 : Mes beaux-parents débarquent pour l’apéro et j’avoue que mon discours « ouai t’inquiète, ça va, je gère » se fissure un peu. Je les regarde se régaler d’une bière bien fraîche, de moules marinées et de pistaches pendant que moi je bois…de l’eau.

20h00 : Mon cher et tendre commence à se faire à manger et, la vue de l’apéro m’ayant mise en appétit, c’est dur-dur. Comme j’ai fini mon tout dernier jus, mon Gollum intérieur me dit « aller, un petit bout de fromage pour fêter ça, non ??? ». J’arrive à faire taire cet imbécile. Ludo a régressé en mode célibataire en 3 jours, il parle de manger son omelette à même la poêle et j’avoue que ça m’inquiète un peu.

Aller, on fait le bilan, calmement, en se remémorant chaque instant

Points négatifs :

  • La cure n’a visiblement pas fait disparaître ma schizophrénie musicale (à votre grand désarroi, je sais… 🙂 )
  • C’est quand même très cher pour ce que c’est !
  • Je n’ai pas perdu de poids de manière spectaculaire. Malgré les 1000 Kcal seulement pendant 3 jours, un seul malheureux kilo s’est envolé. Ludo a ricané lors de ma pesée. Je crois que je vais demander le divorce.
  • Je ne vois pas d’effet sur ma peau, qui ressemble toujours à s’y méprendre à du beurre pommade.
  • J’ai eu un transit…disons…compliqué pendant toute la cure – certains témoignages parlaient de diarrhées, moi ça a été plutôt le contraire !
  • Gros, gros maux de tête les deux premiers jours, à la limite du supportable. Au point que je m’en suis voulue de m’infliger ça (le deuxième jour aura été le pire). J’ai dû prendre du Doliprane et je ne vois pas l’intérêt de devoir avaler des médocs pendant une cure detox.
  • Ça n’a visiblement eu aucun effet sur ma rétention d’eau. Mes jambes ressemblent toujours à celles du bonhomme Michelin.

Points positifs :

  • Je sens que j’ai fait du bien à mon corps, je n’ai plus aucun souci intestinal, plus de ballonnements, ni de digestion difficile.
  • Je n’ai jamais eu réellement faim pendant la cure.
  • Contrairement à ce qu’on pourrait penser, je n’ai pas pissé comme une vache toute la journée (c’est donc faisable même au boulot, si, bien sûr, comme pour moi, un guerrier Samouraï sommeille en vous 😉 ).
  • J’ai dormi comme un bébé pendant toute ma detox. Des pures nuits comme je n’en avais pas passées depuis des années. Je me suis réveillée reposée chaque matin.
  • J’ai réappris la différence entre avoir faim et avoir envie de manger. Deux jours après, je dois clairement ré-apprivoiser la nourriture solide. Mon premier petit déjeuner a été jouissif, mais le repas de midi a été plus difficile. Je n’ai mangé qu’une salade composée au quinoa (à laquelle j’ajoute habituellement un petit sandwich – je sais, je suis un puit sans fond…) et c’était déjà trop, j’aurais pu me contenter de la moitié. J’ai dû me forcer à grignoter un minimum le soir, je n’avais pas faim non plus…
  • J’ai gagné un véritable combat contre moi-même. Ça a boosté ma confiance en moi.
  • J’ai réalisé le rapport de toxicomane qu’on avait avec la nourriture et pris conscience de l’habitude sociale que constitue le fait de manger. Comme dit plus haut, je n’ai pas ressenti la faim, mais le fait de ne pas croquer, de ne pas « se mettre à table » a été hyper dur. Ça m’a aidée à avancer dans ma réflexion / remise en question de mon alimentation.
20170828_122348
Jolie image prise lors de mes pauses de midi, allongée dans le parc Reimerwee

Le bilan est donc plutôt positif. J’aimerai cependant préciser que je n’émets pas de jugement définitif tout de suite : il se peut très bien que je ressente d’autres effets positifs sur le plus long terme. Je vous tiendrai au courant, soyez-en sûrs ! 😉 Je pense que si je retente un jour, j’opterai pour une cure plus longue, mais à 80% liquide (avec salade à midi et soupe le soir), ça me paraît nettement plus gérable.

Et vous, chèr(e)s ami(e)s, avez-vous déjà tenté une cure detox ? Une mono-diète ? Qu’en avez-vous pensé ? Quels effets positifs / négatifs avez-vous ressenti ? Une chose à nous dire sur le dernier tube des Fréro Delavega ? (ah…on me souffle dans l’oreillette qu’ils se sont séparés depuis longtemps et que ma blague tombe à plat…désolée :/ ). J’attends vos commentaires d’un pied plus que ferme !

Il ne me reste qu’à vous souhaiter un fabuleux week-end les loulous ! Je vous dis à lundi, en forme et de bonne humeur ! (ou pas).

Des bisous !

12 réflexions au sujet de “Cure Detox « Nouveau Départ » de chez Nubio – The Ultimate Test”

  1. Han, je t’admire. A chaque fois que je prends la résolution de me passer de mon quatre-heures, je finis par avaler une pomme, une banane et 6 tartines beurre-nutella (bon, du nutella Jardin Bio sans huile de palme hein, ça rattrape un peu le coup ou pas ?). J’envisage parfois de tenter une cure détox ou un court jeûne, mais je sais que j’en serais incapable. Demande à Chou, dès que j’ai un peu faim, je deviens Hulk… du coup, me passer de mes 4 repas par jour, c’est impossible (et encore, j’ai fait des progrès, il y en avait plus que ça il n’y a pas si longtemps !)
    En tout cas, cette cure a eu l’air plutôt efficace sur toi ! Je trouve assez révélateurs ces violents maux de tête que tu as eus… enfin je sais pas si les autres gens marchent un peu comme moi, mais perso je sais que quand j’ai mal au crâne, au moins 1 fois sur 2 c’est mon foie qui me parle.
    En tout cas, bravo pour cette persévérance ! ça pourra paraître dérisoire ces 3 jours aux yeux de certaines personnes, mais parole de semblable dotée d’un estomac à fond escamotable, c’est un véritable exploit que tu viens de faire là ! \o/
    Bon week-end à toi, et bon courage pour cette dernière semaine !
    Bisou-bisou

    J'aime

    1. Salut Suny, ne me parle pas de tartines beurre-nutella, c’est trop bon…….C’est une combinaison divine (satanique ?). Et dire qu’il y a quelques années, je poussais des hurlements hystériques quand Ludo mangeait ça « mais c’est dégueulasse » « paye ta bombe calorique » jusqu’au jour où j’ai croqué dedans. Je m’en rappelle encore avec émotion. Beurre et Nutella. La merveille cachée de ce ceux qui refusent de la voir. Breeef. Oui, je confirme que 3 jours de jeûne, c’était vraiment, vraiment dur. Je crois aussi que mes maux de tête ont été un message clair envoyé par mon corps, comme si les plus horribles neurones de mon cerveau avaient mis un flingue sur la tempe de mon centre de la douleur « Donne moi de la mauvaise bouffe et ça se passera bien pour toi » 😀 La prochaine fois, je tenterai quand mm la solution moins extrême du 80% solide, mais j’estime que l’expérience en valait la chandelle. Très belle semaine à toi et bon courage aussi. Et ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii, je suis en vacances vendredi LilaLilalou c’est super 😛 😛 (excitée moi ? pas du tout)

      J'aime

  2. Comme toujours j’ai adoré te lire miss Woodstock! Ta petite cure m’intéressais énormément, je suis tentée depuis longtemps de mettre mon corps en pause, mais j’ai jamais eu le courage jusqu’à maintenant…
    Le mal de tête je ne connais pas, j’ai une vessie de 15l, déformation professionnelle, alors soyons dingue je vais prendre en otage la centrifugeuse de ma frangine…
    Bisous

    J'aime

    1. Bonjour Marine, merci pour ton commentaire 🙂 Je sens une grande motivation qui t’habite 😉 Plus d’hésitation, il faut tester !! Tu sais, moi non plus je ne suis pas du genre à avoir mal au crâne, mais là j’avoue que c’était particulièrement affreux. Rien d’insurmontable cependant, une fois les deux premiers jours passés, c’est du gâteau (d’autant plus si tu es dotée d’un jerrican grand modèle) !! Bisous

      J'aime

  3. Hello Manon, Une vraie kamikaze de faire ça en plein été en bossant ;o((
    Tu as déjà tenté la mono-diète ? Elle me semble plus facile et plus «  »efficace » » si elle est faite en Septembre/Octobre et/ou en début de Printemps :o) Et du coup tu peux croquer si tu en as envie et être à table avec ton Chéri, mais bon je ne voudrais pas lui enlever son élan de régression ;o))
    Pour les maux de tête c’est normal c’est le symptôme d’un début de décrassage de l’organisme, (d’un coté il manque de nutriments habituels et doit chercher dans les réserves du sucre et de la graisse pour faire fonctionner le cerveau et le protéger), la chaleur, le manque de liquide genre café le matin on est addict mine de rien …
    Bon week-end !

    J'aime

    1. Salut Nat, oui, j’ai souvent des envies de difficulté extrême 😉 Pour me prouver à moi-même que je peux le faire. C’est bon pour la confiance, donc je prends (sans me mettre en danger quand même, hein 🙂 ). J’ai déjà lu quelques articles sur la mono-diète, mais j’ai vraiment peur de me dégoûter de l’aliment en question…Ou alors, il faudrait que je change de mono aliment chaque jour…Il faudra que j’approfondisse la question ! Ma grande prise de conscience aura quand même été du côté de notre rapport complètement addictif à la nourriture. Je savais que j’étais gourmande, mais je n’avais pas réalisé mon côté un peu « junkie » (cela dit le café ne m’a pas tant manqué que ça). ça a remis l’église au milieu du village et ça m’a fait du bien. Belle journée à toi !

      J'aime

  4. Merci pour ton témoignage. J’ai acheté un extracteur de jus il y a 2ans et demi et depuis je fais des jus de fruit/légumes tous les matins. Un jour j’ai essayé de passer la journée en buvant que des jus que je me préparais mais comme toi j’ai eu une grosse migraine, pas de force pour me concentrer sur mon travail et eu la sensation d’avoir envie de manger toute la journée du coup le soir j’ai mangé lol. Juste avec un verre (250ml) de jus par jour je vois la différence sur mon corps et comme tu dis je dors beaucoup mieux donc je ne pense pas que je ferais une cure de jus pendant plusieurs jours.

    J'aime

    1. Coucou Mélodie, merci pour ton commentaire ! Effectivement, ce que j’ai trouvé le plus bluffant, c’est le changement radical au niveau du sommeil ! Perso, j’ai beau me dire qu’il faut que j’arrête de me goinfrer le soir, je n’y arrive pas (boulot détestable = besoin de réconfort en rentrant, je ne m’en déferais pas !), mais je continue à travailler à la réduction de mes portions. Pour quelle marque d’extracteur as-tu opté ? Belle journée à toi !

      Aimé par 1 personne

    1. Hello Valentin, un grand merci pour ton commentaire 🙂 Etant donné que je n’ai perdu aucun kilo pendant ma cure (ce qu’a bien souligné mon cornichon de conjoint 😀 ), je n’en ai pas repris non plus après. L’intérêt premier de la cure aura été de réguler mon appétit, au moins pendant quelques semaines et de me faire prendre consciences de certains problèmes dans mon rapport à la nourriture. Après, je me résigne, si je n’ai pas perdu de poids, c’est simplement parce que je dois faire le poids que je suis sensée faire, tout bêtement. D’autres blogueuses en ont perdu me semble t-il, peut-être peux-tu aussi leur poser la question ? Très belle journée à toi !

      J'aime

Exprime toi mon ami(e) !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s