Nature

10 raisons de boycotter l’huile de palme

Ceci est mon 30ème article…Le simple fait de l’écrire me fait presque tomber de ma chaise. 30. Le tiers de 90. La moitié de 60. WAOUH. Ça peut paraître prétentieux mais je suis juste hyper fière de moi. Je me dis que si je continue à ce rythme, j’aurai atteint les 100 articles avant la fin de l’année. Ça me laisse rêveuse. Et dire qu’il y à peine 3 mois, je pleurnichais sur mon sort façon « l’apocalypse est proche » « Pourquoi moi ? Je n’y arriverai jamais, jamais, jamais BOUHOUHOUHOU ».

Vous savez quoi ? J’aime ces moments. Ceux où tu prends conscience de tout le chemin parcouru et où tu ris avec insouciance de ton toi-même de l’époque (Manon Woodstock 1.0 était très « Calimero » 😀 ). En quelques mois à peine, j’ai commencé un énorme travail psychologique sur moi-même, chassé la procrastination de ma vie, commencé la méditation (et je m’y tiens), lancé mon blog, créé une petite communauté dont je suis très fière et écrit pas loin de 240 pages dans mon petit carnet. Ça mérite bien des auto-félicitations 🙂 Bravo moi !!

Sinon, dans la catégorie j’aime raconter ma vie, j’ai passé un excellent week-end. Extrêmement court mais reposant et productif. Je me suis lancée dans le thé glacé maison (la recette arrive bientôt !) qui a fait le saut en moins d’une journée (Ludo n’était pas trop fan du goût – le pauvre lapin – m’enfin, ça ne l’a pas empêché de tout siffler hein 😛 ), mais aussi dans une ultimate recette fond de tiroir qui restera dans les annales.

Vous savez, le genre de plat que vous inventez les week-ends où mettre un orteil dehors est absolument hors de question, et où les miettes de pain qui trainent sur votre plan de travail deviennent un ingrédient envisageable ? 😀 Un paquet de cannelonis qui traine ? Ouai. Une fin de salade verte qui tire la tronche ? ça passe. Un fond d’épinards ? OK ! Tous les restes de fromage du frigo ? En avant Guingamp ! A ce stade, nous étions tellement blasés par notre recette que j’ai fini par proposer de gratiner tout ça avec des chamallows. On a ri, mais ri ! Grands fous que nous sommes, nous n’avons tout de même pas été jusqu’à l’étape « on invite Haribo dans la marmite ». Mais franchement, c’était plutôt bon. Et c’est une super méthode pour recycler les restes qui ne sont plus de première jeunesse, tout en vous évitant un gaspillage malvenu. C’est promis, un cri du cœur contre le gaspi arrive bientôt les amis !

20170618_183819
Je vous présente Klug ! Notre grande fierté du dimanche et je remercie notre amie la flemme, sans qui rien n’aurait été possible 😉

Alors, de quoi qu’elle nous parle aujourd’hui la dame ? Eh bien, je vous l’avais promis il y a fort fort longtemps et le voici : un petit article de derrière les fagots où je vous donne mes 10 raisons de boycotter l’huile de palme.

Ça ne veut pas dire qu’il faut que vous arrêtiez tout de suite d’en consommer, vous avez votre conscience pour vous et vous faites vos propres choix. Certains me diront que ça ne change rien (peut-être et franchement je m’en tamponne le coquillard). D’autres me diront « Mais tu es folle, de l’huile de palme il y en a partout partout PARTOUT !!! ». Pas de panique les jeunes, nul besoin de tout plaquer, de partir vivre dans une grotte et de vous nourrir de fruits de bois.

On a personnellement supprimé l’huile de palme de notre alimentation il y a quelques années, et on le vit très bien. Il faut juste avoir un réflexe systématique : lire les étiquettes. Le côté un peu chiant de cette cochonnerie, c’est qu’il y en a absolument partout : dans les chips, dans les gâteaux, dans les pâtes à étaler, dans les bonbons, dans les cosmétiques et j’en passe et des meilleures (parfois sous des appelations sournoises de « graisse végétale » ou de « palmate machin truc »). Mais vraiment, il ne faut pas vous en faire, parce qu’il y a plein d’alternatives. Certaines marques ont même arrêté de l’utiliser (prise de conscience ? chiffre d’affaire qui chute ? 🙂 ). Une fois que vous avez vos repères, c’est un véritable jeu d’enfant.

palm-1464660_960_720
Fruit du palmier à huile

On est parti pour le top 10 de mes raisons ? Allons-y follement !

  1. C’est mauvais pour la santé : Certains nous disent que l’huile de palme est en fait très bonne car elle ne contient pas d’acides gras trans (qui font péter le cholestérol). D’autres diront que les acides gras saturés, tant décriés depuis quelques années, sont utiles au bon fonctionnement du corps. Très bien, sur le principe, je suis d’accord. Je leur répondrais cependant, certes certes messieurs dames, mais je ne suis pas certaine que les industriels foutent de l’huile de palme première pression top qualité dans leurs gâteaux. S’ils avaient le choix entre une huile irréprochable mais chère et une bonne vieille huile de merde à bas coût, on sait TOUS très bien laquelle ils choisiraient ! A éviter scrupuleusement : les huiles et graisses partiellement ou totalement hydrogénées qui sont bombardées d’hydrogène (ça leur donne la capacité de monter plus facilement en température). Ces mauvaises graisses augmentent le risque de maladies cardio-vasculaires. A bannir ou à consommer en toute petite quantité !
  2. Dans un objectif de ralentissement, d’opposition face à la consommation à outrance. Lors de mes recherches, j’ai plusieurs fois lu l’argument imparable qui disait que le palmier à huile a plus de rendement que les autres sources (soja, colza etc.) et est donc économiseur de terre. Moi je leur répondrais, est-ce qu’on peut juste arrêter avec cette logique du toujours plus ? Pour une consommation locale, OK, pourquoi pas, mais là on parle juste de satisfaire la gourmandise outrancière des pays occidentaux. Et ça me gonfle profondément.
  3. Les plantations de palmiers à huile détruisent des milliers d’hectares de forêt tropicale. La faune et de la flore de certaines régions du monde sont en train de disparaitre. Les Orangs outangs, les éléphants et les tigres d’Asie sont en danger critique d’extinction (les propriétaires de plantations détruisent leur habitat naturel). Avez-vous envie de vivre dans un monde sans éléphants ? sans singes ? Pas moi. Si vous vous en foutez, tant mieux pour vous, vous dormirez bien ce soir et ne renviendrez probablement pas sur mon blog. Si vous ne vous en fichez pas complètement, avez-vous vraiment envie de dire à vos enfants « Oui, l’éléphant, ça existait encore de mon temps, mais tu comprends, on a mangé trop de barres chocolatées et ils sont tous morts ». C’est juste horrible. Je ne veux pas et ne peux pas me l’imaginer.
  4. Cette huile vient du bout du monde (grosse empreinte écologique), j’entends bien les arguments selon lesquels les producteurs ont besoin de revenus générés par cette huile, et je comprends que dans certains pays, elle fait partie intégrante de la gastronomie. Mais franchement, n’avons-nous pas des huiles utilisables qui parcourent moins de kilomètres ? J’ai comme l’impression que si on cherche bien, on va trouver 🙂 Je trouve les grandes marques très hypocrites de nous sortir de tels arguments, alors qu’il est assez évident qu’ils se fichent des petits producteurs comme d’une guigne. Eux, ce qu’ils voient, c’est le gain de fric !
  5. Les paysans producteurs sont exploités, expropriés, intimidés par les grandes firmes dirigeantes de même que de nombreuses familles (qui habitent sur des sites TRES intéressants pour les industriels et qui sont chassés de chez eux, ni plus ni moins).Extraction_de_l'huile_de_palme_dans_le_village_de_Tayap
  6. La déforestation nous tue à petit feu, principalement à cause de libération de Co2 que cela entraine. Vous le savez déjà: les forêts sont le poumon de la planète, grace à la photosynthèse (elles absorbent du Co2 et rejettent de l’oxygène), donc forcément, si on se met à tout couper, on va devoir faire face à un sérieux problème. Si, à la rigueur, nous cultivions des zones qui le permettent déjà…mais non, MONEY MONEY MONEY, les exploitants préfèrent brûler des milliers d’hectares de forêt parfaitement viable, parce que c’est plus rentable financièrement ou plus facile.
  7. L’épineux cas de l’huile de palme durable: J’en avais déjà parlé dans mon article sur le Nutella. De nombreuses marques très très gentilles et soit disant écolos, sont passées à l’huile de palme dite « durable ». Gérée responsablement patati patata. Ils nous feraient presque croire qu’ils vont eux-mêmes masser les pieds des ouvriers chaque jour ! Les critères d’une huile de palme durable ont été décidés par la RSPO (Roundtable for sustainable palm oil) qui rassemble entre autre des organisations humanitaires type WWF, des professionnels du secteur, mais aussi les plus gros utilisateurs d’huile de palme (type Ferrero). Inutile de vous préciser que ça pue le conflit d’intérêt à plein nez.
  8. Les dirigeants des exploitations sont sans scrupules et brûlent directement la forêt, ce qui dégage d’importantes fumées toxiques et nuit aux populations locales. De nombreux cas d’infections respiratoires sont à déplorer. Il faut que nous gardions à l’esprit que quelque part, des gens tombent malades pour que nous puissions continuer à manger des sucreries en toute quiétude.
  9. Les propriétaires de plantations de palmiers à huile n’hésitent pas à recourir au travail des enfants. Je crois que ça se passe de commentaires. Vous comprenez les petits doigts, c’est plus agile, ça attrape mieux les fruits des palmiers. Navrant.
  10. Juste parce que les arguments du camp d’en face me paraissent hyper fallacieux ! L’huile de palme serait bonne pour la santé, pas si responsable que ça de la déforestation, le boycott ne serait pas la solution…Mais dites-moi, quelle autre solution on a ? BON SANG DE BONSOIR (oui, je suis énervée !). Si on me dit que les autres huiles ont aussi leurs désavantages, je peux volontiers l’entendre, mais ça fait un peu « ne regardons pas les problèmes à nos pieds, voyons plutôt ceux qui nous serviront d’excuse pour ne pas choisir une autre solution ». Encore des arguments de lobbyistes patentés !

Ce qui me rend folle c’est de dire que le boycott de l’huile de palme est dangereux et qu’il faut essayer de trouver une solution tous ensemble. PIPOT !!! Est-ce que quelqu’un cherche des solutions au niveau des grands industriels ? Non, ils s’en foutent. Donc moi, j’arrête de leur en mettre plein les poches ! C’est ma manière à moi, en tant que consommatrice, de leur dire un grand merde !

Elephants_at_Etosha_National_Park03

Bien sûr, je peux tout à fait comprendre que vous n’avez peut-être pas envie d’arrêter complètement certains produits que vous aimez et qui contiennent effectivement de l’huile de palme. Je suis également sûre que certains exploitants se cassent la tête pour faire les choses correctement, mais malheureusement, ils doivent se perdre dans la masse de ceux qui font n’importe quoi. Si je n’ai qu’un conseil à vous donner, c’est de réduire, à défaut de pouvoir arrêter. Votre santé vous dira merci et en prime, vous pourrez vous féliciter d’avoir fait une bonne action pour d’autres êtres humains et animaux, qui vivent sur le même caillou que nous, qui galèrent et qui n’ont rien demandé.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Consommez-vous fréquemment des produits contenant de l’huile de palme ? Avez-vous arrêté ? Si oui, est-ce que ça a été difficile ? J’attends vos commentaires et vos réactions avec impatience 🙂

Je vous souhaite une belle journée et je vous annonce d’ores et déjà que je reviens jeudi en forme et de bonne humeur pour un sujet…un peu What the Fuck. Je n’en dis pas plus ! Plein de courage pour cette semaine ! A très vite 😉

8 réflexions au sujet de “10 raisons de boycotter l’huile de palme”

    1. Bonjour, un grand grand merci pour ton commentaire, il me fait chaud au coeur ! Je crois aussi que nous sommes beaucoup à entamer une véritable prise de conscience. Je me joins donc à toi pour rêver à un monde meilleur ! Belle journée 🙂

      Aimé par 1 personne

  1. J’ai découvert ton blog via Hellocoton, et je regrette pas ! Je pense comme toi pour beaucoup de choses ! Bravo en tout cas, ton blog est très intéressant et surtout j’adore le ton que tu emploies ! Ça donne envie de lire et c’est pas ennuyant du tout ! Merci 🙂

    J'aime

    1. Bonjour 🙂 Merci beaucoup pour ton commentaire qui me fait grand plaisir ! Je vais tout de suite aller faire un petit tour par chez toi ! Il ne me reste plus qu’à espérer de ne jamais arriver à l’étape « je suis chiante et je marmonne dans ma barbe tout en postant des articles chiants » ^^ Belle journée à toi

      Aimé par 1 personne

Exprime toi mon ami(e) !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s