Le coin des inclassables

20 vraies raisons de m’embaucher

En ce lumineux mardi matin, bien calée sur mon habituel strapontin du TER Metz-Luxembourg, j’ai écrit comme jamais. Et en général, quand j’écris de longues tartines qui dégringolent sur le papier telles des cascades, c’est que je suis énervée.

Depuis que j’ai compris le caractère extrêmement libérateur de l’écriture, j’ai réalisé à quel point coucher ma frustration sur du papier m’aidait dans tous les sens du terme.

Autre chose extrêmement importante: c’est mon journal qui prend cher. Ça fait toujours une raison en moins d’être désagréable et acariâtre avec mes proches.

Ça tombe sous le sens : si vous êtes énervé(e), vous allez, dans 80% des cas, passer vos nerfs sur votre conjoint(e). Parce qu’il/elle se trouve au mauvais endroit au mauvais moment. Parce qu’il/elle aura eu le malheur de laisser traîner un truc sur lequel vous avez trébuché – ou qui, dans le cadre d’un transport de sauce salade pour un repas entre amis, aura choisi un récipient parfaitement inadéquat – sauce qui se répandra par la suite dans votre voiture (coucou Ludo !). Péter un boulon sur du papier, c’est diviser au miminum par deux les chances de reporter sa colère sur quelqu’un de réel, qui, en plus, ne vous aura probablement rien fait (re-coucou Ludo 😉 !).

lioness-753438_960_720

Alors Manon, viens en au fait, pourquoi autant d’énervement de bon matin ? Bois un café, souffle un bon coup, ça va le faire.

Non, ça ne va pas le faire ! Parce que le monde du travail m’énerve. Dès que j’y pense, je me fâche. C’est systématique.

Je le trouve de plus en plus contre-productif, générateur de salariés de plus en plus malheureux, qui gâchent leurs talents et leurs compétences pour des employeurs qui sont, la plupart du temps, totalement indifférents à ce gigantesque gaspillage.

Abasourdie par « l’enfermement » du système français. Celui où, si tu n’as pas le bout de papier correspondant « qui dit que », c’est que tu ne sais rien faire. Ça me fatigue profondément, cet ancrage dans les études. Oui, bien sûr qu’elles sont importantes ! Pour gagner en maturité, pour découvrir de nouvelles personnes, de nouveaux savoirs, de nouvelles manières de penser, mais au final, soyons honnêtes, il nous en reste quoi ? Pas grand-chose.

Je reste convaincue qu’au moins 80% des métiers s’apprennent sur le tas, en pratiquant. Quand je vois toutes ces offres d’emploi « Bac+5 minimum, 5 ans d’expérience exigée, maîtrise du logiciel machin-truc fortement recommandée, anglais et allemand courants BLA BLA BLA… (en CDD et pour le smic hein, faut pas pousser mémé dans les orties !) Mais…Mais calmez-vous enfin !

hiring-1977803_960_720

Et si un BTS était bien plus efficace et débrouillard qu’un bac+5 ? Et si vous tombiez sur une personne formidable et non diplômée dans le domaine en question, mais intéressée et prête à déplacer des montagnes ?

Ce monde qui trie les gens dans des cases-prisons me donne des haut-le-cœur. Chaque être humain est unique. Chacun a un bouquet de compétences spéciales à apporter. Chacun a une ou plusieurs places à prendre dans ce monde.

J’ai personnellement la sensation de me perdre un peu plus chaque jour dans un boulot qui ne me correspond pas. J’ai l’impression que je m’auto-gâche. Alors que je pourrais apporter tellement ailleurs. Je suis sûre que quelque part sur ce caillou, il y a un patron ou une patronne bienveillant(e) qui n’attend que moi. Un jour, un évènement nous mettra en lien, j’en suis persuadée. En attendant, je me démène comme un beau diable pour que cette étincelle arrive. J’y crois. Il y a des jours où je suis purement et simplement découragée, mais quoi qu’il arrive, je suis toujours là à me battre.

Parce que si j’ai commencé ce blog, c’est parce que je souhaite plus que tout que les choses changent. D’un point de vue écologique, mais aussi d’un point de vue plus personnel. Je veux être sûre que j’aurai essayé malgré tout. Certains me diront que je suis naïve ou idéaliste, mais au final je m’en moque. Je crois que s’il y avait un peu moins de gens résignés et un peu plus d’utopistes, le monde tournerait peut-être un peu plus rond.

Pointofsale_jobs

Alors aujourd’hui, amis employeurs, j’ai décidé de vous vendre du rêve. De ne pas mentir. De vous dire qui est Manon Woodstock sans filtre. De vous donner comme ça, le plus honnêtement du monde, 20 vraies raisons de m’embaucher. Je ne vous dirais pas ce que vous avez envie d’entendre et qui au final pourrait se révéler inexact voire carrément faux. Je vais vous dire pourquoi je suis peut-être l’élément indispensable qui vous manque.

  1. J’ai l’organisation dans le sang. Je ne connais pas l’à-peu-près. Avec moi, tout est propre, rangé et logique. J’ai une grande capacité à coordonner les choses entre elles, à transformer un bazar inimaginable en quelque chose de facile et fluide. Je sais mettre des méthodes en place là où il n’y a rien. Créer une organisation de A à Z ne m’a jamais fait peur: je ne panique absolument jamais.
  2. Je suis à l’écoute. J’ai un excellent contact avec les gens, que ce soit avec les adultes ou avec les enfants. Je suis en permanence à la recherche du compromis qui satisfera tout le monde.
  3. Je suis extrêmement curieuse, tout ou presque m’intéresse (sauf les sciences physiques, mais chuuut, c’est un secret 😉 ). J’aime la polyvalence, si vous avez plein de choses différentes à me confier, je serai la plus heureuse du monde.
  4. Je suis minutieuse. Je suis particulièrement fan des tâches demandant de la concentration et du doigté.
  5. Je sais repérer ce qui ne marche pas comme personne. Un processus coince ? Un projet va dans la mauvaise direction ? Je sais immédiatement mettre le doigt pile à l’endroit où ça ne va pas.
  6. Je suis dure à la tâche et j’aime le travail bien fait. Je ne supporte pas ce qui est bâclé. Je sais travailler vite et bien pendant mes horaires de travail (il va bien sûr de soi que l’esclavage, ce n’est pas trop mon truc – eh oui, on a une vie privée les gars 😀 Plus sérieusement, je suis convaincue qu’un salarié heureux et un salarié qu’on laisse respirer).
  7. Je suis bienveillante, mais j’attends qu’on le soit en retour. C’est, selon moi, le socle du bonheur en entreprise.
  8. Je suis créative : je peins, je dessine, je bricole. Mon cerveau fourmille en permanence de nouvelles idées. Cela me permet d’avoir un certain sens de l’esthétique, mais aussi de trouver des solutions auxquelles d’autres personnes n’auraient pas forcément pensé.
  9. Je sais écrire et synthétiser (je sais que ça ne se voit pas forcément sur mon blog 🙂 mais je vous assure que c’est le cas !). L’écriture quotidienne ne m’effraie pas, j’ai toujours de l’inspiration.
  10. J’ai une gigantesque capacité d’adaptation, créer à partir de zéro ne me fait pas peur. Je suis hyper ouverte aux changements, courageuse. Je ne reste jamais dans l’inaction face à l’échec (une balle rebondissante ferait pâle figure à côté de moi, au vu de tous les gadins auxquels j’ai déjà fait face en sachant me relever dignement).
  11. J’ai de réels talents de formatrice, j’aime transmettre aux autres. Je sais expliquer les choses simplement sans être barbante.
  12. Les ordinateurs ne me font pas peur. Je maîtrise les environnements PC et Mac, le pack Office, Internet mais aussi de nombreux réseaux sociaux (Facebook, Pinterest, Instagram, Hellocoton et j’en passe). Mon blog a fait de moi une véritable Community Manager.
  13. Je peux travailler seule ou en équipe quand les rôles sont bien répartis : en bref, je sais être à la fois parfaitement autonome et complémentaire d’un groupe quand l’occasion l’exige. Je sais m’affirmer sans être agressive.
  14. Je suis extrêmement observatrice : je fais des merveilles avec mon analyse des situations non-dites ou des comportements des gens. J’ai déjà déjoué d’horribles complots menaçant l’humanité toute entière ^^
  15. Je suis quelqu’un de passionné, avec des convictions. J’ai à cœur d’œuvrer pour elles. Je suis militante écologiste, féministe et antiraciste. Je souhaite faire avancer ces causes plus que tout au monde.
  16. J’ai une réelle volonté d’aider les autres ou de leur faciliter la vie. J’ai un immense besoin de me sentir utile, en résulte ma capacité monstre à trouver des solutions aux problèmes.
  17. Je suis toujours de bonne humeur. Je n’arrive jamais au travail en faisant la tronche ! J’ai particulièrement à cœur de faire en sorte que l’ambiance d’un groupe soit bonne.
  18. Je suis toujours au courant de l’actualité (eh oui, écolo ne veut pas forcément dire vivre au fond d’une grotte 😉 ), je suis hyper ouverte d’esprit et avide d’apprendre de nouvelles choses.
  19. Je suis hyper-manuelle et très terre-à-terre : j’aime être dans la nature, bricoler, me servir de mes mains. Une journée où je n’ai pas les doigts pleins de colle, de fluo ou de stylo est une journée ratée.
  20. Je parle anglais presque couramment, je comprends bien l’allemand et l’apprentissage de nouvelles langues ne me fait pas peur.

Il est bon de noter que ce ne sont que 20 choses parmi toutes les autres que je peux effectivement vous apporter. Je ne mentionne pas mon diplôme parce que ce que je sais faire ne se résume pas à mon cursus. Je peux vous apporter tellement plus. Je peux vous faire atteindre des sommets.

hands-769648_960_720

Chers ami(e)s, ceci est un appel: si vous êtes vous-même entrepreneur, si vous connaissez quelqu’un qui pourrait être intéressé, si vous avez entendu parler « d’un ami d’une amie d’un ami qui », partagez ces quelques mots. Parlez-en autour de vous. Si vous sentez que je pourrais convenir, pensez à moi. Dans tous les cas, je vous serais hyper reconnaissante si vous pouviez me garder dans un petit coin de votre tête juste au cas où.

N’hésitez pas à me contacter via les commentaires ou via mon adresse email que je peux vous donner si besoin.

Sachez que je ne reste pas les bras croisés. Je cherche, je creuse toujours plus profondément. Pour l’instant, je n’ai pas de résultat. Mais je sais qu’un jour, d’une manière ou d’une autre, je finirai par tomber sur le filon d’or que je cherche depuis si longtemps. J’ai foi en mon projet. La vie me le rendra.

Et vous, qu’est-ce que cet article vous inspire ? Pour ceux et celles qui ne sont pas heureux dans leur job, quelles méthodes avez-vous mises en place pour faire évoluer votre situation ? Vous qui adorez votre métier, de quels conseils voudriez-vous faire profiter ceux qui me liront ?

On se retrouve très vite pour un nouvel article, restez branchés 🙂 Belle journée à vous !

7 réflexions au sujet de “20 vraies raisons de m’embaucher”

  1. Oulà on a du voir les mêmes annonces je crois…. Et encore quand c’est réeellement un BAc +5 qui postule, on sort qu’il est trop diplômé.
    Malheureusement, en France le sacro-saint cursus +5 est le seul considéré comme valable alors que les autres pays européens valorisent l’apprentissage.
    Et quand on voit certaines écoles qui te vendent un +5 alors qu’honnêtement, c’est peut-être 5 années d’études mais ce ne sont pas de diplômes « officiels ».

    Je suis persuadée que ta recherche aboutira, il suffit d’un poste.
    Tu es sur Linkedin? En région parisienne, cela fonctionne pas mal.

    J'aime

    1. Bonjour Sarah, merci pour ton commentaire et tes encouragements 🙂 En fait, je crois que beaucoup d’employeurs ne savent pas ce qu’ils veulent. À l’époque où mon copain était en pleine galère pour trouver un taf, on lui répétait qu’il avait « trop d’expérience »…parce qu’il a sué sang et eau de missions intérim en CDD…WTF ??? On fait ce qu’on peut les gars !! Je trouve le pays très en retard et très ancré dans des systèmes qui ne fonctionnent plus. Linkedin n’est pas mal mais on me propose uniquement des jobs dans ma branche et ça ne m’intéresse pas. De plus étant connectée avec beaucoup de collègues, je ne peux pas prendre le risque de subir un quelconque harcèlement…

      J'aime

      1. La logique française… Le système actuel freine les embauches, freinent les changement de carrières mais dès qu’on veut changer un minimum, pouf une grève…

        Pour Linkedin, tu ne seras pas harcelée: les recherches sont confidentielles. Seuls les recruteurs peuvent voir que tu es en phase de recherche.
        Concernant ton domaine, dans les paramètres de candidature justement, tu peux sélectionner tes branches souhaitées ainsi que les divers métiers qui t’intéressent.
        Faut mettre les pattes dans le cambouis mais le tri est possible.

        J'aime

  2. Bonjour, je suis actuellement étudiant et je ressent les mêmes frustrations que vous par rapport au fait d’être mis dans une case et qu’il faut un papier « il sait faire ci ou ça ».

    Ne désespérez surtout pas, vous faites preuve de proactivité avec ce blog et c’est tout à votre honneur. Continuez de vous vendre et de défendre vos valeurs, on peut y arriver !

    J'aime

    1. Bonjour Tim, merci pour votre commentaire ! C’est une forme de soulagement de se rendre compte que je ne suis pas seule. Il ne faut en effet pas se décourager: une rencontre, un moment de chance et tout peut changer !

      J'aime

Exprime toi mon ami(e) !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s