Hygiène - Beauté - Santé

Eh ! Eh ! C’est qui Alun ? – Petit éloge du déodorant naturel

Mes chers amis, j’espère de tout coeur que vous avez passé un excellent week-end prolongé ! Ce fut le cas pour moi, même si je suis dans un état d’épuisement proche du ridicule. Quoi qu’il en soit, ça en valait la peine puisque j’ai découvert de jolis coins dont j’ignorais l’existence et que j’ai même pu temper mes pieds dans la mer. Cool, quoi.

20170429_171652

Ma (super) gentille maman m’a même offert un assortiment de nouvelles crèmes à faire pâlir la parapharmacie du coin (je la soupçonne de vouloir secrètement alimenter ce blog 😛 Tu es démasquée maman !), ce qui va très certainement donner lieu à une folle pléiade de tests en tout genre. Vous êtes ravis, je sais 🙂 J’ai passé de très bons moments en famille et ça m’a fait du bien.

Ce matin, c’est aussi un gros coup de moins bien pour moi. Je savais que des jours gris, ceux où j’aurais moins la pêche, allaient arriver. Je m’y étais préparée. Le mois d’avril a été exténuant pour moi et j’ai quand même atteint mes objectifs de 2 posts par semaine: j’en suis très fière. Mais les opportunités n’arrivent pas, ou alors au compte-goutte et soyons très clairs: ça me saoûle. J’ai l’impression de me donner à 110%, et je reçois aussi énormément en retour, mais en ce moment, j’ai juste envie que ça aille plus loin. Alors je me remets en question et bon dieu, que c’était dur ce matin. J’ai écris ma frustration. Réalisé qu’elle était un peu disproportionnée mais compréhensible. Tenté de colorer un peu ce jour, même si mon immense fatigue ne permettra que du pastel, et aller de l’avant, toujours. Mon dernier jour gris, avant celui-ci, a été le début de l’aventure de mon blog. J’espère qu’arrivera aujourd’hui une chose aussi positive et remotivante ! Je vais tout faire pour que ça soit le cas ! On se reconcentre ! Hop Hop Hop !! 😀

C’est donc parti pour un petit post rapide en cette matinée ensoleillée pour vous parler des déodorants naturels et en particulier de celui que j’utilise: la pierre d’alun. J’ai découvert cet anti-transpirant il y a environ 2 ans, quand je commençais à modifier mes habitudes et à aller vers des choses supposées meilleures pour moi. Je l’avais achetée en parapharmacie et elle était en un seul bloc (sous forme de galet). Il me semble qu’elle m’avait coûtée une dizaine d’euros pour une utilisation promise de plusieurs années. A première vue, THE méga bon plan.

Le fonctionnement d’une pierre d’alun est simplissime: on humidifie la pierre, on la passe sous les aisselles (propres et sèches) et/ou sous les pieds et le tour est joué. Ça ne tâche pas les vêtements. C’est inodore, mais ça n’en reste pas moins très efficace: pas d’odeurs et une transpiration vraiment diminuée.

Jusqu’au jour du drame, celui où elle était tombée par terre et où elle s’était brisée. J’avoue, ça m’avait totalement gonflée sur le coup et je l’avais balancée sans chercher midi à 14h. J’étais alors repassée à des déodorants plus classiques et malheureusement pour ma part, à l’efficacité vraiment diminuée.

Mais s’il y a bien une chose qu’il faut retenir sur moi, c’est que je suis opiniâtre. Manon Woodstock ne se laisse pas abattre comme ça les enfants !!! J’ai donc réitéré mon achat il y a quelques mois et j’ai opté pour la marque Léa Nature, pour un coût d’environ 5€ et d’origine 100% naturelle.

20170410_181811
La voici, la voilà

Mon choix a été principalement orienté par le réceptacle en plastique dont j’étais sûre qu’il allait empêcher les éventuelles chutes malencontreuses. Le problème est qu’à force d’humidification, la pierre rétrécit et la base plastique n’adhère plus très bien. C’était sans compter sur un matin où le réveil a été particulièrement difficile, et où j’ai de nouveau laissé échapper cette maudite pierre.

J’ai bien tenté, comme dans les films d’action et au ralenti et en criant « NOOOOOOOOONNNNNN !!!! », de me jeter dans les airs pour un sauvetage in extremis. Non seulement ma tentative a minablement raté, mais, syndrome de la tartine de confiture oblige, la pierre a ricoché contre le mur de la salle de bain et s’est brisée à la base pour me laisser une magnifique Tour de Pise. J’avoue être entrée dans une rage folle. C’est le genre de truc qui me les brises hachées menues, surtout quand ça arrive à 5h45 du matin et que je suis fatiguée. Je confesse avoir copieusement insulté cette pauvre petite pierre. Ludo a fini prostré de terreur dans un coin de la salle de bain (je blague hein, en fait il a surtout mis en doute ma santé mentale, mais il faut bien sauver la face dans la vie et puis je vous raconte c’que j’veux NA 😉 !). Le problème, c’est que cassée, la pierre d’alun devient pratiquement inutilisable telle quelle. Elle est hyper friable et on l’impression de se passer du papier de verre à gros grain sous les aisselles. Pas le truc le plus agréable du monde quoi…

pierre-d-alun

La chose positive dans tout ça, c’est que j’ai grandi depuis la destruction de ma première pierre et que j’ai été rapidement persuadée qu’il y avait forcément une solution. Et effectivement, il y en a une très simple que j’ai lue sur plusieurs blogs. Si votre pierre se casse, il suffit de la broyer et de la mélanger avec de l’eau, avec pour mesure 1 cuillère à café de pierre pour 1 litre d’eau (l’alun étant hydrosoluble). On met en vapo et le tour est joué 😀

Sur le site http://www.aromattitude.org/ il est même indiqué qu’on peut ajouter quelques gouttes d’huiles essentielles au mélange (attention à vérifier tout de même si l’huile essentielle choisie est adaptée pour une application cutanée). Je vais tester dès ce soir, si j’arrive à trouver un vapo ce midi. Je vous dirais ce qu’il en est niveau efficacité, mais dans tous les cas, je suis vraiment contente d’avoir trouvé une solution pour réutiliser ma pierre.

Quelques informations pêle-mêle pour le choix de votre déodorant naturel:

  • Il existe a priori plusieurs qualités de pierre d’alun et il faut privilégier celles à 100% de Potassium Alum qui sont directement extraites sous forme de minerai et polies. Il existe des versions reconstituées et des déodorants « à base de pierre d’alun », mais rien ne dit qu’il ne sont pas additionnés de substances toxiques. Je préfère la solution la plus basique, mais aussi la plus naturelle.
  • Il faut savoir que l’utilisation de la pierre d’alun est controversée. Vous avez d’ailleurs un article intéressant à ce sujet ici: http://www.lexpress.fr/styles/beaute/pierre-d-alun-la-fausse-bonne-idee-en-matiere-deodorant-naturel_1701913.html. La pierre d’alun reste un sel d’aluminium et n’est donc pas absolument fabuleuse et merveilleuse pour notre organisme (j’aurai tendance à déconseiller aux femmes enceintes, aux enfants et aux personnes souffrant de maladies graves). Ceci étant dit, les scientifiques doutent de sa réelle toxicité, car étant diluée avec de l’eau, le pourcentage de sel d’aluminium absorbé reste en dessous des normes et beaucoup plus faible que pour certains déos classiques. Mon avis sur la question est partagé. J’avoue avoir déjà crié un tantinet au foutage de gueule. On nous dit pas de sels d’aluminium mais l’alun EST un sel d’aluminium ! Alors What The Fuck ??? Je pense néanmoins et après réflexion, que même si ce n’est pas idéal, c’est toujours mieux que certains déodorants en vapo qui sont bourrés de parfums et de saloperies.
  • Il existe plein de marques qui font des déodorants naturels hors pierre d’alun: Schmidt’s, Lavanila, Tom’s of Maine et j’en passe ! Un petit tour sur le net et vous serez les rois du pétrole !
  • Il y a des tas de recettes DIY pour fabriquer son déodorant solide soi-même. Je pense tester celle-ci très prochainement: https://elogedelacuriosite.com/2017/01/20/comment-faire-un-deodorant-simplissime-efficace-et-qui-sent-bon/. Tout ça pour dire que même si la pierre d’alun ne vous emballe pas, il y a plein d’autres solutions faciles, rapides et hyper économiques. Les ingrédients sont simples à trouver (eh non, le poil de Lama zombie du Kansas récolté un soir de demi-lune ne rentre pas dans la composition, je sens que vous êtes déçus !) et la fabrication est à la portée de tout le monde.

En résumé, les déodorants naturels, c’est cool pour de nombreuses raisons ! C’est bon pour la planète car vous générez moins de déchets, c’est bon pour votre santé car ils contiennent moins de produits toxiques et c’est bon pour votre porte-monnaie car ils sont hyper économiques. Rajoutons qu’ils restent pratiques et que les fabriquer soi-même est d’une simplicité enfantine. Que demande le peuple ?

Bon les enfants, je crois que j’ai fait plus court que d’habitude, mais c’est déjà un exploit monumental au vu de la déprime apocalyptique qui s’abat sur moi aujourd’hui. Je vais faire le chemin de mon week-end à reculons car il me semble que j’y ai laissé ma motivation. Merci d’avance pour vos commentaires gentils et positifs, qui me mettrons, je n’en doute pas, le baume au coeur qui me manque tellement en ce début de semaine. Paix et prospérité les jeunes et les moins jeunes ! A très vite 🙂

8933306274_6f2ec51e2c_b

3 réflexions au sujet de “Eh ! Eh ! C’est qui Alun ? – Petit éloge du déodorant naturel”

  1. Merci pour cet article vantant la pierre d’alun…mais je crois que je vais opter pour ‘pas de déodorant ´. Bises et bonne semaine

    J'aime

Exprime toi mon ami(e) !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s