Le coin des inclassables

L’auto-suggestion – Transformer sa vie par les mots

Je n’avais jamais vraiment entendu parler d’auto-suggestion avant de rencontrer Lyvia. Ou alors par-ci par-là, en pensant que c’était encore un nouveau concept vaguement philosophique pour bloggeurs(ses) lifestyle en manque de fans (oui, je suis aussi méchante et langue de vipère à mes heures perdues 😉 ).

Je me trompais, comment souvent (ça me donne l’idée d’un article sur l’éloge de l’erreur, mon dieu, ça bouillonne, ça bouillonne ! Je ne sais pas pourquoi je pense soudain au film « Mes meilleures amies », surement à cause de ma subite envie d’en détourner une réplique: « ça sort de moi comme de la lave !!!!!! » 😛 – Très bon film si vous avez l’occasion, d’ailleurs !).

L’auto-suggestion est un concept qui peut paraître assez vague mais je le trouve carrément fantastique. Kessessé exactement ? C’est l’action d’affirmer ce que l’on voudrait, mais sur un mode totalement non négatif. Exemple concret: « Je ne veux pas de Boss tortionnaire » NON – « Je veux un(e) Boss hyper cool » OUI.

Je fais moi-même l’exercice plusieurs fois par semaine, prescrit par Doctoresse Lyvia herself (et que je faisais auparavant tous les jours) d’affirmation de ma vie parfaite, telle que je la rêve. Je dois affirmer, au présent et sans « peut-être », je décris quelque chose qui n’est pas encore comme quelque chose qui est. Quand elle m’a expliqué le principe, j’avoue que je ne comprenais pas l’objectif du truc, je n’en voyais pas la finalité. La toute première fois, j’ai écrit une page. Aujourd’hui, elle a fait de petits et j’en suis à quatre. Peu à peu, on se rend compte que ce qu’on veut vraiment (concept hyper flou au début) se précise très vite. Chaque jour, on rajoute une chose, puis une autre. Et ce qui était un horrible lac boueux abritant le monstre du Loch Ness devient une source de montagne claire comme de l’eau de roche.

20170427_101911

Après, je ne dis pas que c’est facile ! Loin de là ! Franchement, c’est même super chaud. Le nombre de négations malencontreuses que j’ai pu faire au tout début…Que je n’arrivais même pas à transformer ! J’ai longtemps bloqué sur un passage décrivant mes collègues de rêve: « Il n’y a pas de jalousie entre nous ». Et je coinçais. Je n’arrivais pas à reformuler cette phrase. Jusqu’au jour où le verrou a sauté. « La jalousie est exclue entre nous », « La bienveillance règne », « Chacun s’occupe de ses affaires ».

J’entraperçois vos mines perplexes qui me disent « Et alors, ça change quoi ? » Ça y est, elle déraille la vieille, l’élection présidentielle lui a grillé les neurones ! Et bien pas du tout ! Parce que le cerveau aura une manière complètement différente d’appréhender l’information. Si on dit « Je n’ai pas envie d’être là » VS « J’ai envie d’être ailleurs », ça change TOUT. On dit plus ou moins la même chose, mais la perspective est complètement différente. On est dans une proposition qui ferme toute possibilité face à une affirmation qui appelle tous les possibles.

20170427_105516

Et c’est ça qui fait que les choses sont ce qu’elles sont dans votre vie. Qui fait que vous allez broyer du noir et voir tout en négatif ou vous ouvrir, vous créer des opportunités et trouver des solutions.

Quand on est perdu, écrire sa vie parfaite par auto-suggestion est hyper-utile. Ça permet d’identifier les blocages et de commencer à réfléchir à des pistes pour les dépasser. Pour mon histoire de collègues parfaits, j’en suis arrivée à la conclusion que « pas de jalousie » passe par des tâches indépendantes pour chacun. Je sais quelle est la solution et c’est ça le plus important. Je sais ce que je veux.

[Parenthèse Amour IMPORTANTE] Je crois qu’il est important de préciser que j’adore mes collègues actuelles dans la grande majorité. Je viens de me dire « les pauvres, si elles me lisent, elles vont se dire que je suis une horrible personne, mi-garce mi-faux-jetonne, qui les déteste en secret et qui crache sur elles sur internet », mais pas du tout les filles !! Vous êtes même ma raison n°1 de me lever le matin dans tout ce marasme [Fin de la parenthèse Amour]. Je parle juste de ma vie parfaite et cet exemple m’est passé par la tête. D’autant que l’on recontre TELLEMENT de gens toxiques dans nos boulots…BREF. Revenons à nos moutons.

L’auto-suggestion marche aussi très bien dans tous les moments de la vie. Je la pratique souvent pour mes week-ends ou pour les évènements importants. Si je dis « je vais passer un week-end de merde », il y a de fortes chances pour que ça soit effectivement le cas. Si je dis « Mon week-end va envoyer du paté, je vais m’éclater, ça va être super », même si je n’en suis pas à 100% convaincue, il se peut grandement que mes souhaits se réalisent ! Dans 90% des cas, ça marche vraiment. C’est ultra bluffant !

Après quelques semaines de pratique, je m’en sers même comme d’un outil. Quand on me fait une proposition ou qu’une opportunité se présente, j’auto-suggère ma vie en fonction de cette nouvelle donnée, je prends du recul et je me pose la question suivante: Est-ce que ça fonctionne ? Est-ce que tu pourrais éventuellement vouloir ça ? Je fais, sans me prendre la tête pendant 10 ans, un tri facile, qui fait que je ne regrette rarement de dire oui ou non à quelque chose.

positive-725842_960_720

Cette grande philosophe des temps modernes qu’est Lorie nous avait donc dévancés d’une bonne quinzaine d’années avec sa « Positive Attitude » (Oui, comme vous l’aurez constaté, je suis en mode « chanson pourries » cette semaine 😀 J’ai cette fichue chanson dans la tête depuis ce matin pour une raison totalement inconnue et comme je suis du genre à partager…La fréquentation de mon blog va finir par chuter si je n’arrête pas !), car c’est bien de ça dont il s’agit, si on pense en positif, il y a de grandes chances pour qu’on attire effectivement du positif et vice-versa. Ça fonctionne comme les atomes (petite pensée émue pour tous mes profs de sciences-physiques qui se sont tant arrachés les cheveux devant ma nullité évidente et qui sautent aujourd’hui de joie en réalisant que j’ai enfin retenu quelque chose de leurs cours 🙂 ).

Au final, l’auto-suggestion, c’est quoi ? C’est une forme de pensée positive par laquelle on affirme ce que l’on voudrait au présent, comme si c’était déjà là. Elle nous permet de faire sauter nos blocages, d’entrevoir et de comprendre les solutions qui s’offrent à nous mais aussi de modifier notre façon de percevoir les choses. L’autosuggestion peut se faire par écrit, par oral ou par la pensée, et ça n’importe-où. L’auto-suggestion, c’est de la bombe et ça peut carrément changer ta vie ! En tout cas, ça a changé la mienne.

Je vous envoie plein de love et de courage pour le reste de la semaine les amis. La mienne va être très rude, mais j’ai la récompense de partir en long week-end qui devrait être des plus plaisants: je file chez ma gentille maman (cf: crème pour le visage, cf: casserole à asperges) à Lille.

yoda-667955_960_720

May the force be with you !

5 réflexions au sujet de “L’auto-suggestion – Transformer sa vie par les mots”

  1. Ma coach m’a aussi fait travailler sur les affirmations et sur le fait de tourner les phrases en positif. Comme tu le dis, parfois il y a des choses qu’on a du mal à transformer ! Ce que j’ai trouvé le plus bizarre au début c’est d’écrire au présent. Mais finalement c’est tellement agréable de se projeter comme si on y était déjà 🙂 Les mots ont un vrai pouvoir !

    J'aime

    1. Merci pour ton commentaire Manon ! C’est exactement ça: écrire quelque chose, c’est le faire exister déjà rien qu’un peu ! Et en cas de perte de motivation, de « ouai, je sais pas », ça rebooste à 1000% de faire cet exercice !

      J'aime

Exprime toi mon ami(e) !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s