Hygiène - Beauté - Santé

Sanoflore – Test du velouté d’éveil hydratant Rosa angelica

Comment ça va bien tout le monde ???? *mon dieu, mais c’est quoi cette nénette à fond les ballons dès le lundi matin ?*

Figurez-vous que si je suis au taquet, c’est pour une raison bien particulière : j’ai passé un super week-end. Super de chez super. Et encore une fois, je suis frappée par les conséquences concrètes que peut avoir l’autosuggestion. Vendredi après-midi, je me suis dit, et je l’ai même écrit noir sur blanc, « ton week-end va envoyer du bois, ça va être énorme, tu vas faire plein de trucs cools, tu vas bien dormir, te reposer ». Et finalement, c’est exactement ce qui s’est passé ! (il restera même dans les annales comme le week-end où nous avons inventé le mini-pogo à deux – spécial salle de concert amorphe, mais ceci est une autre histoire, je n’en dirais pas plus :D). Parfois, certaines techniques d’auto-persuasion tiennent vraiment du magique et il faudra que je creuse un peu le sujet pour vous pondre un bel article incessamment sous peu 🙂

L’autosuggestion n’étant pas le sujet abordé, je vais pouvoir commencer à vous parler de ma victime du jour : la marque Sanoflore.

Pour la petite histoire et pour bien vous situer le truc, j’ai développé il y a maintenant quelques années une intolérance TOTALE à presque tous les cosmétiques au niveau du visage. Si je m’applique une crème ou un masque lambda sur le visage (je cite pêle-mêle : Sephora, Nivea, Yves Rocher et bien d’autres), je me transforme en Deadpool. Sans son masque.

24415034224_7101dcd3bc_b

Je gonfle, j’attrape des plaques partout, ma peau est digne de celle d’un crocodile, j’ai des démangeaisons du cou jusqu’au cuir chevelu. Et le pire dans tout ça : j’attrape d’affreuses plaques gonflées sous les yeux qui ressemblent à s’y méprendre à d’horribles coquards (c’est dans ces périodes critiques que tout le monde dévisage Ludo, genre « tu la frappes connard, hein ? » et je dois expliquer, que non, nos rapports sont des plus cordiaux et que je me suis juste fait un masque à la myrtille qui a dégénéré. BREF). En plus, je garde tous ces désagréments vraiment longtemps. Quelques mois au minimum avant que tout disparaisse. Super Chiant.

Devant ce souci de peau tout neuf (un poil pénible, il faut l’avouer), j’avais consulté une dermatologue qui m’avait conseillé la crème Tolériane de La Roche-Posay, qui, comme son nom l’indique convient aux personnes qui ne tolèrent pas grand-chose. Cette crème est plutôt pas mal et je ne me transforme effectivement pas en écrevisse quand je l’applique. Vous pouvez trouver une description complète ici : http://www.laroche-posay.fr/produits-soins/toleriane/toleriane-ultra-p3383.aspx Je continue à l’appliquer certains soirs, mais je ne sais pas pourquoi, je ne suis pas convaincue à 100% par cette crème. Je dirais qu’elle est très bien en usage quotidien et quand la peau n’est pas en pure forme, mais en traitement de fond, elle manque un poil de pouvoir hydratant.

J’avais un peu lâché l’affaire depuis, je ne cherchais plus. J’étais tombé dans le fatalisme du « de toute façon, je vais être défigurée ». Jusqu’à ce beau jour, celui où ma gentille maman (mais oui ! c’est bien celle de la casserole à asperges :D) m’a offert le velouté d’éveil hydratant Rosa angelica de chez Sanoflore (c’est « crème à la rose » en langage snob – sont malins ces gens du marketing hein 😉 ).

20170327_182053

Sur le moment, je reconnais que j’ai été un tantinet acariâtre – du genre mais-bon-sang-tu-sais-bien-que-je-suis-hyper-allergique-enfin. Mais aujourd’hui, j’avoue volontiers qu’elle a très bien fait les choses : elle a demandé conseil à une pharmacienne qui connaissait bien son métier et qui m’a même donné des échantillons adaptés à mes allergies : j’ai ainsi pu tester le soin de jour Nectar de Rose ainsi que la BB Crème de la marque Melvita, dont je parlerai dans un article ultérieur.

Verdict : AUCUNE poussée dramatique de plaques après application et pourtant je tendais le dos. La texture de la crème Sanoflore est géniale, bien veloutée, hydratante à souhait, un vrai bonheur. Et franchement, ça envoie carrément la rose. Pas une vieille odeur de synthèse, l’odeur de la vraie rose fraîche. Vigilance toutefois : il faut aimer l’odeur. Moi je suis fan !

Il également bon de savoir que la marque Sanoflore a une histoire plutôt sympatique : à l’origine, c’est un groupe de botanistes et d’agriculteurs Bio passionnés qui ont créé en 1972, le Jardin Botanique Sanoflore (qui compte pas loin de 350 variétés de plantes et de fleurs officinales Bio), à Gigors-et-Lozeron, en plein cœur du Parc Naturel Régional du Vercors. Petit à petit, ils en sont venus à créer leur première ligne cosmétique en 2003, épaulés par des chercheurs. Ils développent régulièrement de nouveaux produits dans leur laboratoire, qui est sur place.

Leurs produits sont labellisés Cosmebio et certifiés Ecocert mais sont aussi sans parabènes, silicones et huiles minérales. De plus, je ne vois pas d’huile de palme dans la composition de la crème Rosa angelica, ce qui n’est pas pour me déplaire. Les parfums sont d’origine 100% naturelle et ils ont également le label Cruelty Free (ils ne testent pas leurs produits sur les animaux : http://www.lscv.ch/pages/cosmetiques.html)

Je vous laisse le lien vers leur page internet : http://www.sanoflore.fr/ sur laquelle vous pouvez effectuer des achats. Leurs produits s’achètent également dans certaines pharmacies et parapharmacies dont vous pouvez trouver la liste directement sur leur site.

Niveau prix, c’est pas donné-donné mais ça reste en même temps assez abordable – c’est le juste milieu : on est entre 20€ et 30€ la crème. Personnellement, je trouve qu’on n’explose pas trop le plafond et surtout, la qualité est vraiment là, c’est du bio, 99% d’origine naturelle, certifications, etc… La crème Tolériane est dans les mêmes eaux niveau tarif (une vingtaine d’euros).

Et puis de toute façon, perso, je n’ai pas vraiment le choix, sinon je me transforme en varan.

1024px-Amneville_Varanus_salvadorii_27082010_1

En bref, j’ai plutôt hâte de tester d’autres produits de leurs différentes gammes. Les crèmes apaisantes me font de l’œil et feront surement l’objet d’un prochain test. Je conseille vraiment cette marque aux personnes allergiques et à celles qui veulent faire du bien à leur peau.

En petit mot de la fin, je vous souhaite une excellente semaine plus courte d’un jour pour moi, merci le Vendredi Saint !! Eh oui, quand on habite dans un région aussi moisie que la Lorraine, il faut bien des compensations – et dites-le, DITES-LE que vous êtes jaloux, c’est tout 😛 (NON VOUS N’AUREZ PAS L’ALSACE ET LA LORAINNEEEE – ça y est, je pars en vrille, il est temps que je conclue). Que cette semaine soit heureuse mais aussi remplie de fun et d’imprévus !

4 réflexions au sujet de “Sanoflore – Test du velouté d’éveil hydratant Rosa angelica”

  1. Ravie que cette crème convienne à ta peau ! Je poursuis mes investigations dans le domaine … je pense qu’onagrine pourrait faire des merveilles également ! Ta gentille mère

    J'aime

Exprime toi mon ami(e) !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s