Manon Woodstock : clap de fin !

Certain.e.s d’entre vous l’auront peut-être remarqué (ou pas, et d’ailleurs, ça ne m’importe plus autant qu’avant) – depuis quelques temps, je suis silencieuse. Et dieu que je l’apprécie, ce silence retrouvé. Comme une mer redevenue calme après le passage d’un typhon...